Angers-SCO n’a pas gâché la fête au Havre.


Rédigé par - Le Samedi 19 Mai 2012 à 07:51


C'était la dernière rencontre de la saison de Ligue 2. Les Angevins, sans doute déjà un peu en vacances, ont chuté au Havre (3-0), dans un match, il est vrai, sans enjeu.



Dernier match sous le maillot du SCO pour le précieux Karim DJELLABI, qui devrait découvrir la Ligue 1 l'an prochain.
Dernier match sous le maillot du SCO pour le précieux Karim DJELLABI, qui devrait découvrir la Ligue 1 l'an prochain.
Le Havre voulait fêter, comme il se doit, les adieux à leur bon vieux stade DESCHASEAUX.Les ciels et marines inaugureront, le 12 juillet prochain, leur toute nouvelle et magnifique enceinte, high-tech et haute qualité environnementale.

Après une saison pénible, ils ont réussi à ravir leur public, en lui offrant une belle victoire face à Angers-SCO. Belle victoire ? Vite dit, car la première période côté Normand a été laborieuse, dans un stade plein, le match se jouant à guichets fermés.

Ce sont les Angevins qui allaient se créer les meilleures opportunités. David DE FREITAS, après un premier essai de loin, s’essayait à nouveau. PLACIDE, le portier local se couchait (28’). Richard SOUMAH armait à son tour une frappe rasante, de peu à côté (35’).

Score vierge à la pause et grosse colère de Cédric DAURY, le coach Havrais et ex-scoïste. Une colère qui allait réveiller les siens et surtout son feu follet MENDES. Le Cap-Verdien, à l’image du but encaissé par le SCO à Tours, armait une frappe lourde de 25 mètres, imparable (1-0, 47’).

Angers-SCO avait à peine le temps de réagir que RIVIERE doublait la mise, d’une magnifique volée rasante, en taclant (2-0, 51’). Grégory MALICKI n’avait presque rien eu à faire et pourtant il avait encaissé deux buts, sur lesquels il était irréprochable.

Le rythme retombait et Angers-SCO tentait de réduire le score par Fodé DORE, contré et coupable d’une faute sur le gardien, selon Monsieur JOCHEM, qui ne valait pas le but marqué par Richard SOUMAH, dans la continuité.

Au contraire, c’est Le Havre qui allait tripler la mise, par MENDES qui perforait la défense Angevine et battait Greg MALICKI de près.

Une frappe de DORE heurtait le sommet de la barre de PLACIDE et tout ce petit monde pouvait partir en vacances, sauf pour Fodé DORE et Rayan FRIKECHE, retenus en sélection.

Rendez-vous le 20 juin, pour la reprise et le début de nouvelles aventures.





Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Anthony le 20/05/2012 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dommage que l'on est pas pu finir à la 9 eme place, ce qui aurait un peu effacé notre saison en demie teinte.
Au club et ses instances de rebâtir une équipe compétitive pour la remontée en L1, en tout cas tous les Angevins qui aiment le SCO le souhaitent !!