Angers SCO prend la main sur Angers Télé


Rédigé par - Angers, le 20/10/2015 - 08:22 / modifié le 20/10/2015 - 14:56


C'est officiel. Le projet de reprise d'Angers Télé présenté par Saïd Chabane, le président d'Angers SCO, a le soutien de la Ville d'Angers. Ses garanties financières et la réussite actuelle du club ont de toute évidence pesé lourd dans le choix. Quant à savoir si les informations extra-sportives auront leur place sur la future chaîne... motus et bouche cousue. Jusqu'à jeudi à fortiori.



Saïd Chabane, le président d'Angers SCO, devrait présenter plus en détail son projet jeudi prochain.
Saïd Chabane, le président d'Angers SCO, devrait présenter plus en détail son projet jeudi prochain.
la rédaction vous conseille
Pour ceux qui suivaient un peu le dossier, difficile de parler de surprise. Pas spontanément attendu au rang des candidats au printemps dernier, Saïd Chabane était devenu le grand favori des pronostics depuis l'officialisation de son intérêt pour la reprise d'Angers Télé il y a un mois. Et les quelques fuites qui, la semaine passée, avaient confirmé ce statut, étaient donc bel et bien fondées. Etaient-elles devenues aussi trop pressantes ? Toujours est-il que le communiqué officialisant l'information est tombé lundi matin dans les boîtes des rédactions, sans attendre la conférence de presse à laquelle Benoit Pilet, le président d'Angers Télé, avait pourtant lui même convié les médias jeudi prochain...

Que dit ce communiqué ? Il précise que Christophe Béchu, le maire et président de l'agglomération d'Angers, a "entériné" jeudi "le choix du jury" qui avait auditionné le 1er octobre les trois candidats à cette reprise à savoir Saïd Chabane donc, mais aussi les journalistes Gaël Desgrées du Lou, associé à la société S-TV d'un côté, et Pascal Normand, de l'autre. "Au terme de l’examen des dossiers, le jury s’est prononcé à l’unanimité en faveur du projet présenté par Angers SCO et soutenu par son président, Saïd Chabane. Le jury a estimé que, conformément au cahier des charges qui avait été précisé par les collectivités, ce projet est celui qui est le mieux ancré dans le territoire angevin et qui est susceptible de participer à son rayonnement de la manière la plus pertinente" indique le communiqué de la Ville d'Angers, sans toutefois donner le moindre détail sur les contours du projet en question.

Seule précision, la hauteur de la participation qu'y engageront les collectivités locales : "Un financement de la Ville d’Angers et d’Angers Loire Métropole de l’ordre de 300 000 € (HT) accompagnera le lancement du projet de reprise." C'est deux fois moins que la manne publique actuelle - 400 000€ pour la Ville, 300 000€ pour l'Agglo sur un budget de près de 800 000€-, et surtout la reconduction de cette aide n'est pas tacite. Elle sera conditionnée au bilan qui devra être réalisé au bout d'un an d'activité.
"Un financement de la Ville d’Angers et d’Angers Loire Métropole de l’ordre de 300000 € accompagnera le lancement du projet de reprise."
Là, faute de précision, s'ouvrent donc toutes les questions dont une apparait fondamentale : quid de la société d'économie mixte qui porte actuellement le projet Angers Télé ? Sachant qu'une SEM implique un engagement capitalistique majoritaire de la force publique, difficile d'imaginer Saïd Chabane s'y résoudre ? Reste qu'une remise en cause de la SEM remettrait également en cause le conventionnement avec le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) pour la diffusion hertzienne : quelle alternative donc s'il souhaite poursuivre la diffusion sur la TNT ?

Autres questions : à quelle hauteur s'élèvera le budget de fonctionnement de la chaîne ? Quelle place y occuperont (ou non) les informations autres que celles concernant le ballon rond ? Et bien sûr quel avenir pour les huit salariés actuels d'Angers Télé ? "Je ne vais pas dévoiler les choses maintenant, je vous répondrai jeudi" s'est contenté Saïd Chabane, confirmant simplement que c'est bien Angers SCO qui portait ce projet de reprise, plus que le groupe Cosnelle qu'il préside aussi.

Une précision qui a son importance car elle semble bel et bien fixer l'orientation sportive que devrait prendre la future chaîne. "On avait le choix entre rien du tout et Saïd Chabane" ironise une source proche du dossier, soulignant les garanties financières apportées par le président d'Angers SCO. "La faisabilité financière des autres projets était un petit peu difficile" confirme une autre source. Un peu surpris d'entendre parler d'"unanimité", un membre du jury estime lui que le projet de Pascal Normand était "le plus intéressant d'un point de vue éditorial" mais que son coût avait été "sous-estimé".

Beau joueur, Gaël Desgrées du Lou, le troisième homme souhaite "bonne chance" à la future télévision locale angevine. "Notre projet portait sur la création d'une plateforme vidéo sur internet, traitant de l'actualité angevine sous un regard visant à valoriser le territoire. Quant on travaille un projet, on est forcément déçu mais ne serait-ce que compte tenu des excellents résultats d'Angers SCO, on peux comprendre que le choix se soit porté sur Saïd Chabane."





Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51


cookieassistant.com