Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers SCO ramène le nul de Boulogne sur mer


Rédigé par - Le Samedi 6 Août 2011 à 09:04


Pour son premier match a l’extérieur, contre l'US Boulogne Cote d'Opale, Angers SCO qui s’était donné toutes les chances de gagner en menant au score en première période, s’est fait rattraper dans la dernière ligne droite pour concéder le nul. Rien ne sert de courir il faut partir à point.



Le tandem CHARBONNIER -  KESERÜ, très efficace hier soir
Le tandem CHARBONNIER - KESERÜ, très efficace hier soir
On savait que la rencontre avec Boulogne, club considéré comme l'un des outsiders de ligue 2 pour cette nouvelle saison, ne serait pas des plus faciles, les plus mauvaises langues diagnostiquant même un échec d’Angers. Dans ce cas le nul 3-3, ramené par Angers SCO est plutôt de bon augure pour la suite des événements. Les supporters angevins diront que leur club a tout simplement raté la marche.

La libération, le nom du stade de Boulogne sur Mer avait semble-t-il donné des envies de gagner aux angevins, puisque dès le début du match les joueurs se sentaient pousser des ailes, Diego GOMEZ et Olivier AURIAC, s’offrant de réelles occasions de mettre leur adversaire en échec.

Malheureusement leur élan est stoppé net dès la dixième minute avec un pénalty en faveur de Boulogne. Le nouvel attaquant Boulonnais, Alexis ALLART, transforme cette occasion inespérée en or pour son club, en trompant Grégory MALICKI, marquant ainsi le premier but de la rencontre.

Mais cela ne refroidit pas pour autant les ardeurs des angevins qui remontent au front, en imposant leur jeu afin de pouvoir revenir rapidement au score. Leur pression sera récompensée à la 36ème minute, Diego GOMEZ, encore lui, dépose littéralement le ballon sur la tête de Malik COUTURIER qui le place net et sans bavure dans la cage adverse.

Le même scénario se reproduit 6 minutes plus tard, où Diego GOMEZ, très en verve hier soir, sert cette fois Jérémy HENIN, bien placé pour prolonger ce tir de la tête dans le but Boulonnais. 2 – 1

Angers SCO rentre au vestiaire avec un net ascendant sur le club adverse qui, malgré quelques occasions ne semblait pas faire le poids contre des angevins assez offensifs, capables d’emballer facilement le match.

Au retour, la chance semble sourire de nouveau aux Boulonnais qui obtiennent de nouveau un pénalty, tiré une fois de plus par Alexis ALLART. Mais ce dernier à défaut de trouver les mains Grégory MALICKI, croise la barre transversale.

Le angevins toujours idéalement placés continuent à presser l’équipe adverse rendant toutes les actions inefficaces. Ils s’offrent même une occasion gagnante à la 69e minute de jeu, où cette fois sur interception de Vincent MANCEAU, prolongée par Gaëtan CHARBONNIER, c’est Claudiü KESERÜ qui frappe en pleine lucarne pour offrir une avance confortable à son club. 3-1

Pour Angers SCO, tous les ingrédients sont là pour ramener une victoire. Malheureusement c’était sans compter sur un sursaut de locaux qui n’avaient plus rien à perdre.
A moins de quinze minutes de la fin du match, alors que tout semble plié, Yannis SALIBUR, profite d’une erreur de la défense angevine pour tromper Grégory MALICKI et offrir un second but à son équipe. 2-3

Angers SCO qui se relâche un peu, à moins que ce soit la fatigue, ne sent pas le vent du Nord qui commence à souffler favorablement dans le sens de Boulogne. L’équipe angevine cantonnée son espace de jeu, a de la difficulté à maintenir les assauts de nordistes visiblement plus frais qui ne ratent pas l’occasion d’égaliser à la dernière minute du match sur une tête d’Ovidy KARURU. Dépités les angevins reviennent avec un seul petit point, ratant même l’occasion de passer devant leur adversaire du jour. Dommage...

Nota : Notre rédacteur habituel, Emmanuel Ollivier étant actuellement en vacances, c'est un collègue, Jacques Finot, qui le remplace au pied levé. Il remercie les supporters qui l'ont aidé dans la rédaction de ce sujet et Loïc Chauvin plus particulièrement, pour sa photo d'archive.


LES TAGS : football, ligue 2, sco


Jacques FINOT
Web journaliste aux grandes oreilles, dont l'essentiel du travail consiste à écouter et relever les... En savoir plus sur cet auteur