Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers SCO ramène un bon point de Monaco


Rédigé par - Le Samedi 16 Mars 2013 à 08:28


Après avoir entrevu la victoire, les Angevins ramènent un match nul de Monaco (2-2). Un résultat qui leur permet de continuer à rêver du podium. A neuf journées de la fin.



Grâce à une équipe très offensive, le SCO s'est payé le luxe faire jeu égal avec le leader de L2 chez lui (photo d'archive)
Grâce à une équipe très offensive, le SCO s'est payé le luxe faire jeu égal avec le leader de L2 chez lui (photo d'archive)
La semaine dernière, à l'issue du match nul face à Dijon à domicile, Stéphane Moulin avait laissé entendre que ses joueurs iraient à Monaco afin de réaliser un résultat. Sur le plan mathématique, la mission est accomplie puisque ramener un point d'un déplacement chez le leader du championnat est déjà en soi une performance. Mais le technicien angevin avait probablement d'autres idées en tête lorsqu’il parlait de « résultat » et ses joueurs devaient aussi penser la même chose au moment d'entrer sur la pelouse du très beau stade Louis II.

Animés de quelques velléités offensives, les partenaires de Grégory Malicki se montraient dangereux dès la 3e minute. Sur un mouvement initié par El Jadeyaoui, le ballon parvenait à Diers qui trompait Subasic (0-1). Les Angevins, souvent à l'aise loin de leurs terres, allaient-ils une nouvelle fois s'imposer ?

A la 14e, Couturier se retrouvait lui aussi seul devant le portier monégasque, mais perdait son duel devant le Serbe. Les locaux réagissaient par un centre de Tzavellas pour la tête de Touré (16e), mais le buteur monégasque ne parvenait pas tromper Malicki. Socrier puis El Jadeyaoui tentaient bien quelques incursions dans la défense des " blanc et rouge ", mais à la 33e, c'est Monaco qui parvenait à égaliser : sur un centre d'Obbadi, Dirard devançait Malicki et d'une tête parvenait à le lober (1-0, 33e).

Cinq minutes plus tard, sur un centre en retrait, le gardien angevin, au prix d'une belle parade, empêchait Touré d'aggraver le score. Il ne se passait plus grand-chose en cette fin de première mi-temps et l'on semblait s'acheminer vers un score de parité à la pause, mais c'était sans compter sur l'homme providentiel du SCO en ce moment. Sur un centre pas particulièrement dangereux, Keserü, en renard des surfaces était là pour récupérer le ballon qui traînait et tromper Subasic pour inscrire son 17e but de la saison. Il prenait ainsi seul la tête du classement des buteurs de la Ligue 2 devant son rival du jour Ibrahima Touré. 2-1 pour Angers juste avant le mi-temps (42e).

Keserü seul en tête du classement des buteurs

La pause était atteinte sur ce score et à ce moment de la partie, Angers SCO faisait la très belle affaire de la journée en posant un pied sur le podium. Juste avant la mi-temps (44e), sur un centre de Diers -très en vue sur le Rocher- Socrier avait l'occasion de mettre son équipe à l'abri d'un retour monégasque, mais sa tête ne trouvait pas le cadre.

Au retour des vestiaires, les Monégasques étaient bien déterminés à refaire leur retard sur leur hôte du jour. Sur un centre de Dirar, Fall éloignait le danger (56e). Quatre minutes plus tard, El Jadeyaoui partait seul au but, mais était taclé à la régulière dans la surface par Adriano. Puis, à 62e minute, sur une remise en retrait de la tête d'Ocampos, Rivière, entré en jeu à la mi-temps, obtenait l'égalisation à bout portant face à Malicki (2-2).

En fin de rencontre, Stéphane Moulin faisait rentrer Doré à la place de Socrier (70e) puis Ayari à celle de Keserü (79e), mais on ne revivait pas de fin de match comme celles dont le SCO a le secret depuis quelques semaines. Le score en restait là. Et Malicki sauvait même les siens d'un très bel arrêt sur une frappe de Rivière à la 89e.

Guingamp qui a battu Caen (1-0) est 3e avec 51 points. Suivent les Caennais et les Angevins avec chacun 48 points. Le podium est toujours en vue pour Angers qui réalise malgré tout une belle affaire à Monaco. Dans deux semaines (trêve internationale oblige), les joueurs du SCO se rendent à Châteauroux pour un deuxième match consécutif à l'extérieur... avant de recevoir Nantes à Jean-Bouin le 5 mai. Un match qui sent le derby, mais qui promet aussi un stade plein à craquer pour cet affrontement dans la dernière ligne droite entre deux prétendants à la montée...




Christophe ROUSSEL
Correspondant Sport pour Angers Mag dans plusieurs sports (football, athlétisme, ...) et dans le... En savoir plus sur cet auteur