Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO ramène un point amer de Sedan, 2-2.


Rédigé par - Le Vendredi 16 Mars 2012 à 23:51


Voilà un bon résultat ramené par les Angevins, d’un difficile déplacement dans les Ardennes. Difficile, cependant, d’occulter la déception de s’être fait reprendre, une fois de plus, à quelques minutes du terme.



COUTURIER-FALL: la charnière centrale resisté à l'attaque Sedanaise.
COUTURIER-FALL: la charnière centrale resisté à l'attaque Sedanaise.
85’ : Angers-SCO mène 2-1, face à des Ardennais qui essaient de pousser, mais ne sont pas à leur affaire. Les Angevins se dirigent vers leur première victoire en championnat depuis le début de l'année 2012. C’est sans compter sur COURT, qui, d’une superbe passe, trouve DIALLO, lequel d’une frappe croisée, ramène les siens au score (2-2). Rageant.

Ce match, pour lequel Stéphane MOULIN avait titularisé le jeune LEMAIRE, en défense, avait démarré sur un faux rythme et il ne se passait pas grand-chose jusqu’à la 7e minute, moment où EUDELINE voyait sa frappe non cadrée, détournée par Matar FALL. Sur le corner, la défense angevine ne parvient pas à se dégager et c’est POGBA qui ouvre le score pour les locaux (1-0, 7’). Angers-SCO, qui n’est pas au mieux, accuse le coup. Et les Angevins étaient à deux doigts d’encaisser un second but sur un rush d’EUDELINE. Le ballon entrait bien dans les buts de Grégory MALICKI, quelques instants plus tard, mais BOLI était hors jeu (10’).

Les hommes de Stéphane MOULIN se reprennent petit à petit, David DE FREITAS décoche une frappe lointaine (15’). Pas vraiment d'action au cours de cette première période. Mais, Angers-SCO allait se créer quelques situations par Maxime ROUSSEAU de la tête, au-dessus (36’) et Olivier AURIAC, de loin, contré.

Sur le corner qui suit, Angers-SCO est récompensé de ses efforts, Malik COUTURIER, au second poteau, égalise de la tête (1-1, 38’). Pas forcément immérité.

l’entame du second acte n'est guère mieux. COURT, frappe très au-dessus (54’) et la tête de LEMOIGNE, trop molle,est facilement captée par Greg MALICKI (58’).
Angers-SCO semble tout heureux de ce score, quand POGBA se fait contrer. David DE FREITAS voit sa frappe contrée suite à cette erreur défensive. Le ballon revient sur Gaétan CHARBONNIER, qui avec la réussite du buteur, voit sa frappe, elle aussi, contrée, trompant RAME (1-2, 64’).

Laurent GUYOT fait alors entrer FAUVERGUE, pour donner du poids à son attaque.Pourtant, les Angevins allaient être peu inquiétés : LE MOIGNE, à côté (71’), POGBA trop court, sur coup franc d’EUDELINE (81’). Oui, Angers-SCO semblait tenir sa victoire, jusqu’à cette maudite 85e minute. Angers-SCO ne ramène, donc, qu’un point. Difficile de dire qu’il méritait la victoire, mais elle lui tendait les bras.

Dommage, même s’il faut surtout positiver pour capitaliser ce point et chasser le chat noir dès vendredi, face à des Guigampais qui viennent de pulvériser le Lens de Jean-Louis GARCIA, lui aussi, sans doute inquiet.

Point positif : Stéphane MOULIN pourra travailler avec son groupe. On revient à un match par semaine, après ce rythme infernal. Ouf.





Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur