Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers - SCO ramène un point de Vannes


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Vendredi 26 Novembre 2010 à 22:47


C’est une équipe angevine solide, à défaut d’être spectaculaire, qui est allée chercher un point, sur une pelouse qui, traditionnellement, ne lui réussit pas.



Fodé DORE, spectaculaire, s'est vu refuser un but pour jeu dangereux (*)
Fodé DORE, spectaculaire, s'est vu refuser un but pour jeu dangereux (*)
Échaudés par les dernières entames de match à l’extérieur ou glacés par le froid tombé sur le stade de la Rabine, ce sont des angevins particulièrement prudents qui ont entamé la partie. Il est vrai qu’Angers-SCO avait payé un lourd tribut à Metz et à Reims, où en encaissant un but d’entrée, il était probablement passé à côté d’une, voire deux victoires. Et comme, côté vannetais l’inspiration n’était pas franchement au rendez-vous, on peut dire qu’on s’est ennuyé ferme, en première période.

En effet, il aura fallu attendre la 25ème minute pour voir la première occasion digne de ce nom en faveur des bretons. Vannes a bien essayé de déstabiliser la défense angevine, sans succès. Angers-SCO se montrait attentiste, cherchant principalement à maîtriser les velléités bretonnes.

Mais, à force de laisser le ballon à son adversaire du soir, Angers-SCO s'est mis en danger, en donnant la possibilité aux vannetais de se créer des opportunités, sans toutefois se créer de vraies grosses occasions de buts. Grégory MALICKI, pas sollicité outre mesure, faisait le travail, comme on dit, avec assurance. Les deux équipes sont rentrées aux vestiaires, sur un score nul et vierge tout à fait logique, à l’issue d’une première période assez terne.

On pouvait penser que si l’entraîneur angevin avait donné des consignes de prudence, les joueurs avaient probablement fait montre d’un excès de zèle. Car, la seconde période a débuté sur un tout autre rythme, pour des angevins certainement un peu secoués aux vestiaires.

Angers-SCO, vêtu d’un drôle de maillot rose-orange saumon (maillot de Greg MALICKI contre Nantes) partait, enfin, à l’assaut des cages vannetaises. Dès la 55ème minute, Karim DJELLABI trouvait la tête d’Olivier AURIAC, mais le ballon fuyait le cadre. Angers-SCO pensait bien être récompensé de ses efforts, à la 63ème minute, lorsque Fodé DORE, remplaçant un Gaëtan CHARBONNIER décevant, marquait d’un spectaculaire retourné acrobatique. Tellement spectaculaire que l’arbitre, Monsieur JULLIEN, refusait le but pour jeu dangereux, sur LEUGUEUN, sans que l’on puisse crier au scandale.

Le sco montrait un tout autre visage et se procurait à son tour plusieurs situations intéressantes, sans toutefois pousser GAUCLIN, le portier local, à sortir le grand jeu.

Dans le dernier quart d’heure, le match s'est emballé quelque peu, au moment où la tension montait sur les deux bancs de touche, suite à un choc entre deux joueurs. Tout est rentré vite dans l’ordre dans un match où Olivier AURIAC héritait du premier carton jaune à la 83ème minute. Quelques minutes plus tard, Claudiu KESERÜ en recevait un à son tour et frôlait l’expulsion, juste avant d’être opportunément remplacé par Vincent MANCEAU.

La tension était palpable. Vannes, en recherche de points prenait des risques et s’exposait. Olivier AURIAC était à deux doigts de trouver le chemin des filets, sur une reprise du point de pénalty, à l’entame du temps additionnel. Sur le corner, Vannes repoussait et se créait une belle opportunité sur une remise mal assurée de Mickaël STEPHAN.

Heureusement pour Angers-SCO, l’homme du match, Matar FALL, auteur d’une énorme prestation, sur son flanc droit, s’interposait. Au final, un nul logique, pour un SCO qui évoluait en « terre maudite », comme le précisait l’ami Thierry LARDEUX, en guest star de fin de match, sur radio Haute Angevine.
En effet, Angers-SCO mettait fin à deux défaites consécutives à la Rabine, un résultat acquis au terme d’un match solide à défaut d’être spectaculaire.

Voici donc une série de trois matchs sans défaite, avant de recevoir une équipe de Châteauroux, corrigée, ce vendredi, à domicile, par le Dijon de Jean-Daniel PADOVANI (0-3). Aux angevins d’en profiter.

(*) Photo d'illustration aimablement prêtée par Angers - SCO



LES TAGS : football, ligue 2, sco