Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO reçoit Amiens, pour capitaliser.


Rédigé par - Le Jeudi 15 Septembre 2011 à 21:18


Une semaine après son probant succès en principauté, Angers-SCO reçoit ce vendredi la lanterne rouge, Amiens, avec l’objectif d’engranger une seconde victoire consécutive.



Vincent MANCEAU, de retour dans le groupe, après un match de suspension.
Vincent MANCEAU, de retour dans le groupe, après un match de suspension.
Quoi de mieux que de recevoir le dernier de la Ligue 2, qui plus est nouveau promu en Ligue 2 ? L’occasion est belle, doivent penser les supporters Angevins, pour décrocher facilement une seconde victoire consécutive. Nul doute que les joueurs de Stéphane MOULIN seront beaucoup plus méfiants, et ne prendront pas les hommes de Ludovic BATELLI à la légère.

Certes, ils n’ont pas gagné un match depuis l’entame du championnat et les coéquipiers de l’ex scoïste et Amiénois de naissance, Thomas MIENNIEL, ne comptent pas au nombre des effectifs les plus rutilants du championnat. Mais, vaincre Amiens n’est pas aussi aisé que cela. Si Amiens marque peu (3 buts), il encaisse peu de buts, surtout à l’extérieur, où les Picards ont obtenu le nul à Monaco et ne se sont inclinés que 1-0 à Reims, le leader.

En conséquence, on peut penser que les Amiénois éprouvent surtout des difficultés à faire le jeu, à domicile, mais sont solides sur leurs bases à l’extérieur. La problématique d’Angers-SCO, et de son jeu aussi attrayant qu’ambitieux (meilleure attaque), sera de trouver des espaces dans une défense très groupée, sans se faire prendre à revers, sur un contre ultra rapide.

Amiens ne viendra pas régaler le public de Jean Bouin, dans une partie où Angers-SCO, dont on commence à parler au niveau national, devra assumer son rôle de favori. Les Angevins à la confiance retrouvée, si toutefois elle s’était envolée, ont, bien évidemment les moyens de capitaliser leur succès Monégasque. Mais, il faudra marquer et, en cas de mise en échec, se montrer patient. Car, si les Angevins marquent beaucoup, leur ratio occasions buts devrait être bien meilleur.

De son côté, Amiens n’aura rien à perdre. Dans leur situation, prendre un point à Jean Bouin confirmerait leurs excellentes dispositions à l’extérieur. Il leur resterait à régler leur souci, à domicile, là où se jouera leur maintien.

Pour ce match, les Angevins seront toujours privés de leur latéraux suspendus, Matar FALL et Karim DJELLABI, ainsi que de David DE FREITAS et Nicolas GILLET, insuffisamment rétablis. Claudiu KESERÜ, touché à la main à Monaco, devrait, sans soucis, tenir sa place aux côtés de Gaëtan CHARBONNIER, en pleine réussite.

Au milieu, Stéphane MOULIN retrouvera une possibilité tactique, avec la suspension purgée par Vincent MANCEAU, en concurrence, sur le côté gauche, avec le jeune Maxime ROUSSEAU, auteur d’un bon intermède à Monaco. Peut-être en tirera-t-il profit en étant reconduit, au sein d’une équipe qui aura autant besoin de création que de vivacité pour se créer des espaces dans la défense Picarde.

On attend une confirmation comptable du potentiel Angevin, ce vendredi, afin d’aborder, au mieux, deux déplacements en une semaine, moins terribles que prévus, mais néanmoins difficile : à Lens, l’inconstant et à Bastia, qui s’essouffle quelque peu.

Mais de cela nous vous en reparlerons dès lundi après avoir vécu le match en intégralité sur l’antenne amie de Radio Haute Angevine, fréquence 103.3, ou en streaming sur leur site web www.hauteangevine.com/player/player.html


LES TAGS : football, ligue 2, sco


Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur