Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO reçoit Boulogne, en arbitre.


Rédigé par - Le Vendredi 11 Mai 2012 à 07:27


Normalement, ce soir, Angers-SCO peut jouer libéré. Pas tant que ça tout de même, sous peine de fausser quelque peu la fin du championnat, face à des Boulonnais, qui joueront leur dernier espoir de maintien.



Le public fêtera le maintien pour le baisser de rideau à J BOUIN.
Le public fêtera le maintien pour le baisser de rideau à J BOUIN.
Boulogne, l’ancien club de Serge LE DIZET, est dans l’obligation de remporter ses deux derniers matchs, pour se sauver. Condition nécessaire, mais pas suffisante.

En effet, il faut aussi que Metz ou Le Havre perdent leurs deux derniers matchs, ou, du moins, pour que cela se joue au goal average, que l’un des deux ne fasse pas plus qu’un match nul.

Donc, Boulogne voudra gagner à Jean Bouin et que le SCO l’emporter au Havre, lors de la dernière journée. Angers-SCO ne peut donc pas encore chausser les tongs, pour un match exhibition, car en face, ça va jouer.

Et si Angers-SCO veut réussir une soirée qui s'annonce festive, il faudra que Stéphane MOULIN réussisse à garder les troupes mobilisées.

Car, c’est une belle et douce soirée de printemps, à laquelle Saïd CHABANE et Olivier PICKEU vous convient. Et la fête ne peut pas être belle si nos joueurs passent à côté du match.

Cette soirée exceptionnelle à plus d'un titre ouvrira avec les anciens du SCO et de Nantes à 17 heures (voir ICI )

Puis, les équipes de jeunes d’Angers-SCO, ainsi que les arbitres du club, seront présentés au public de Jean BOUI N.

Restera enfin aux supporters à fêter leurs joueurs, qui ne voudront pas manquer leur au revoir, pour certains, leurs adieux pour d’autres, comme très certainement Gaétan CHARBONNIER, indisponible demain.

Rien que de très normal, dans la vie d’un club professionnel, même s’il y a toujours beaucoup d’émotion. Une belle soirée en perspective, sauf peut-être pour les Boulonnais. Mais, eux aussi savent qu’un au revoir à la Ligue 2, après être monté très (trop) haut, ne serait, en rien, un adieu à toute ambition future. Ainsi va le sport.





Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par Anthony le 11/05/2012 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo à Stéphane Moulin qui prenait la suite de l'emblématique Jean Louis Garcia lequel avait contribué à faire renaître Angers pendant 5 ans avant que le Président d'alors ne vienne noircir cette période heureuse.

Quoi qu'il soit il fallait repartir, y aller de l'avant et faire abstractions du passé pour reconstruire un groupe.

Et après un hiver difficile ou le SCO n'a rien gagné durant 7 journées de championnat, voilà que notre équipe sauve sa place en ligue 2, je crois qu'on peut dire chapea...