Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO reçoit le leader Reims : un goût de revanche


Rédigé par - Le Jeudi 25 Août 2011 à 21:29


L’an passé, Reims avait mis fin aux rêves de Ligue 1 d’Angers-SCO après une série de 11 match sans défaite, trois jours après le match face au Paris Saint Germain et, accessoirement, à la saison de Sébastien RENOUARD, sorti sur blessure. Autant de motifs de revanche, pour rebondir face au leader de la Ligue 2.



Stevie RIGA sera chargé de suppléer Karim DJELLABI, suspendu
Stevie RIGA sera chargé de suppléer Karim DJELLABI, suspendu
Quatre matches, autant de victoires. Le Stade de Reims d’Hubert FOURNIER a le vent en poupe. Avec leurs huit buts marqués, les deux clubs occupent la 1ère place du classement des meilleures attaques. Autant dire qu’on peut s’attendre à du spectacle, ce vendredi à Jean Bouin, et, du moins on l’espère du côté d’Angers-SCO, à une belle affluence au stade. Aussi, le club invite-il les supporters à arriver à l’avance en possession de leur billet, à se procurer dans les points de vente habituels (liste disponible sur le site officiel : www.angers-sco.fr.

Côté pelouse, Stéphane MOULIN escomptera fermer les vannes d’une défense toujours trop perméable, et qui occupe l’avant dernière place de ce classement spécifique, une défense privée de Karim DJELLABI et Matar FALL, tous deux expulsés à Troyes et automatiquement suspendus.

Mais, Angers-SCO pourra démontrer qu’il a un banc de touche opérationnel, en faisant appel à deux joueurs de qualités, en la personne de l’expérimenté Yves DEROFF et du jeune Stevie RIGA. Et cette défense devrait avoir du travail avec l’ex Arlésien, GHILAS, prêté par les Anglais de Hull City, assisté de FAURE, servi par un milieu de terrain de grande qualité avec FORTES, AMALFITANO (le frère du Marseillais), TAINMONT, CA, DEAUX… Excusez du peu.

Bref, Angers-SCO s’attaque à un roc, qui ne partira probablement pas à l’abordage, mais saura attendre sa proie. Souvenons-nous de l’an dernier, Reims avait fait le hérisson pendant une heure. Puis, le coach Rémois avait fait rentrer l’actuel Lensois TOUDIC, pour porter l’estocade.

Angers-SCO aura besoin du soutien de son public pour venir à bout d’un adversaire, dont on ne peut dire aujourd’hui s’il ira au bout de son rêve annoncé de Ligue 1. En effet, la vérité du mois d’août est rarement celle du mois de mai et dans ce long feuilleton du championnat, mieux vaut être tortue que lièvre.

Mais voilà, nous sommes au mois d’août et il faut bien reconnaître que Reims, tube de l’été de la Ligue 2, est un leader qui se sait attendu, à juste titre.
Aux Angevins de mettre le feu à Jean Bouin, en réalisant un match dont il a le secret.

Ce serait un excellent moyen de se rassurer et de travailler sereinement, avant une coupure de 15 jours, pour cause d’équipe de France. Une coupure pendant laquelle il serait préférable que le travail ne soit pas perturbé par les doutes.

En effet le mois de septembre s'annonce terrible : 5 matches dont trois déplacements à Monaco, Lens et Bastia, sans oublier la réception d’un relégué de L1, Arles-Avignon. Deux déplacements en une semaine, qui verront les Angevins survolé la France de Lens à Bastia.

L’ordinateur de la ligue n’a pas gâté Angers-SCO. Souhaitons lui de voyager le cœur léger.



LES TAGS : football, ligue 2, sco


Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur