Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO remporte son dernier match à domicile contre Boulogne.


Rédigé par - Le Samedi 12 Mai 2012 à 09:43


Cette rencontre n'avait que très peu d'enjeu. Angers SCO avait assuré son maintien à Istres la semaine passée et Boulogne sur Mer n'attendait plus qu'un miracle pour rester en Ligue 2. Le public, venu en nombre pour cette dernière rencontre à domicile, avait fêter ses "anciens" en lever de rideau. PADOVANI, VIAUD ou encore MOLINIER ont pu refouler la pelouse de Jean BOUIN contre de nombreux anciens grands noms du FC Nantes (DA ROCHA, QUINT, SAVINAUD). La soirée s’annonçait belle.



Karim DJELLABI a disputé hier soir son dernier match sous les couleurs du SCO.
Karim DJELLABI a disputé hier soir son dernier match sous les couleurs du SCO.
Angers SCO ne perdait pas une minute pour enfoncer le moral des Boulonnais.
Sur un coup-franc excentré côté droit, Diego GOMEZ centrait au premier poteau. Suite à une déviation de Richard SOUMAH, Ryan FRICKECHE, seul au second poteau envoyait le ballon dans le petit filet d'une tête croisée et trompait le portier boulonnais pour ouvrir la marque (3è : 1-0).

Boulogne sur Mer accusait le coup et voyait son mince espoir de maintien partir définitivement en fumée sur la première occasion angevine.
Fodé DORE, titulaire en lieu et place de Gaëtan CHARBONNIER (toujours blessé), allait se montrer dangereux une minute plus tard sur une belle reprise de volée aux abords de la surface mais GURTNER bloquait bien la balle (4è).

Les Boulonnais commençaient à répliquer par une frappe contrée de SALIBUR (5è). Ensuite, sur un corner tiré par BRU, astucieusement dévié au premier poteau par OLIVEIRA, Grégory MALICKI devait s'employer avec un arrêt réflexe pour sortir le ballon (10è). L'orage était passé

La défense boulonnaise devait revoir toute son organisation à la suite de la sortie sur blessure de RIMANE et Angers en profitait pour lancer quelques banderilles mais la frappe tendue de Richard SOUMAH sur coup-franc était bien bloqué par le gardien (18è).

Les occasions étaient nombreuses de part et d'autre mais Boulogne se montrait de plus en plus incisif près du but du capitaine angevin. CHADILI contrôlait la balle et arrivait à se retourner mais ne cadrait pas sa reprise (23è) et BRU, touchait le poteau droit à cause d'une belle parade de Grégory MALICKI (24è).

Angers SCO dominait territorialement la rencontre mais n'arrivait pas à se créer de franches occasions pour faire le break.
Grégory MALICKI, auteur d'une très belle partie hier soir, devait même de nouveau s'employer pour sortir dans la panique un coup franc de BRU (36è). Le milieu défensif boulonnais était intenable et provoquait de nouveau le portier angevin sur une frappe (42è) avant de distiller un ballon sur la tête d'ALLART (43è).

Angers menait à la pause grâce à un excellent Grégory MALICKI et n'arrivait pas à accentuer leur avantage au score.

La deuxième période sera moins prolifique en occasions. Boulogne ne voulait pas partir de la Ligue 2 sans se battre et continuait à provoquer la défense angevine notamment coup sur coup par SALIBUR (52è et 53è).

La rencontre perdait en rythme et la fatigue physique de la fin de saison commençait à se ressentir de chaque côté du terrain.

Mais, Diego GOMEZ était toujours intenable et récupérait un ballon sur le côté gauche du terrain. Il centrait pour Fodé DORE qui contrôlait. Après avoir effectué une feinte de frappe et dupé son adversaire par un crochet droit, il tirait au ras du poteau gauche de GURTNER et inscrivait le second but pour le SCO (72è : 2-0).

La partie était désormais terminée. Boulogne avait beau s'acharner sur le but angevin, rien ne voulait rentrer et Grégory MALICKI semblait avoir la baraka dans cette dernière rencontre à domicile. Car, même sur une action où il faut totalement être battu, CHADILI envoyait le ballon dans les nuages angevins alors que le but était vide devant lui (83è).

Mais, malgré tout, et sur une belle action, Boulogne jouait bien le coup et désorganisait toute la défense angevine. REALE, décalé côté droit, tirait aux abords de la surface et trompait le capitaine angevin grâce à un rebond vicieux (88è : 2-1).

Angers tenait sa troisième victoire consécutive et pouvait fêter avec son public le maintien en Ligue 2. Avec cette victoire, les angevins atterrissent même en première partie de tableau avec une neuvième place.

Le staff angevin, en compagnie de leur président Saïd CHABANE et du maire d'Angers, Frédéric BEATSE, pouvait remercier leurs supporters et leur donner rendez-vous pour la prochaine saison.

A noter que Karim DJELLABI, après 13 ans passés au sein de l'effectif angevin, a adressé un "au revoir" au SCO et au public. Il a décidé de partir vers d'autres horizons pour la saison prochaine.





Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par Anthony le 13/05/2012 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo à l'équipe du SCO et merci à Karim pour ses 13 années passées au sein du club, quelques part ça prouve qu'au delà de bon joueur, il existe encore des passionnés du maillot qu'ils portent.

S'agissant de Boulogne, bravo à cette équipe pour leur combativité, tant ils ont essayé de se sauver, ils auraient largement mérités un score de parité, et désolé pour leur relégation, on a malheureusement connu cela et nous sommes de tout coeur avec eux !!

Pour le reste, je souhaite que le club termine ...