Angers-SCO rend visite à Laval : c’est grave, docteur ?


Rédigé par - Le Lundi 27 Août 2012 à 22:05


La coupe de la Ligue repointe son nez, ce mardi, en Mayenne, à 20 heures, pour deux équipes qui inquiètent, dont celle d'Angers



Alexandre LETELLIER veut regoûter à la victoire.
Alexandre LETELLIER veut regoûter à la victoire.
Vendredi dernier, Angers-SCO a déçu quelques supporters. Mais, ceux-ci ne sont-ils pas trop exigeants ? Sans doute.

Les " kops " à effectifs réduits, en raison du nouvel horaire Ligue 2, n’ont pu couvrir la grogne des spectateurs moins supporters de leurs couleurs.

Angers-SCO reste, certes, sur trois défaites consécutives, des défaites concédées par une équipe très diminuée. Si l’on regarde ses trois victoires initiales, Angers-SCO n’avait tremblé que face à une belle équipe de Nantes.

Il avait été réaliste et solide à Clermont-Ferrand et séduisant face à Sedan, avec une belle circulation de balle et quelques gestes techniques de classe.

Vendredi dernier, en l’absence de nombreux joueurs, dont son chef d’orchestre Diego GOMEZ, le jeu n’a pas été aussi léché que souhaité. Mais, malgré la cascade de blessure, les Angevins l’auraient emporté sans un grand PETRIC, le portier visiteur et se situent au milieu de tableau, un point devant Laval.

La situation n’a, donc, rien d’alarmant, si ce n’est la kyrielle de blessés, qui vont conduire le Docteur TONDUT vers le surmenage. On peut légitimement s’interroger sur cette casse, version XXL.

Passe encore pour Richard SOCRIER et le Brésilien PESSALI, qui n’ont pas eu une préparation idéale. Mais, les autres ?

Traditionnellement, la coupe de la Ligue est l’occasion de faire tourner les effectifs. Pas de dilemme pour Stéphane MOULIN, qui n’a guère de monde valide. Alex LETELLIER suppléera Grégory MALICKI, en Mayenne. DECAMPS devrait entrer dans l’axe à la place de Marc ZORO et Fodé DORE reprendre sa place au détriment du jeune Jean-Pierre NSAME. Pour le reste, grosso modo, on fait avec les valides et adviennent que pourra. L’esprit derby, plus que la passion pour cette coupe fera le reste.




Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Chris le 29/08/2012 09:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

cela me fait bien rire d'entendre encore le terme de derby de nos jours !

A l'heure ou les joueurs viennent de toutes nationalités, ou ils perçoivent des milliers d'euros, je ne penses vraiment pas que le ridicule petit derby entre deux villes de provinces les motivent !!!
Nous ne sommes plus à l'époque des années 60 ou 70 ou les joueurs avaient encore peut-être une certaine notion par rapport à l'esprit de club et d'amour du maillot !!

Ouvrez les yeux, et arrêtez de vendre de fausses af...

2.Posté par Yannick Sourisseau le 29/08/2012 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Ce n'est pas faux pour ce qui concerne les joueurs, mais le derby, c'est a dire dans le cas présent une rencontre entre deux clubs d'une même région n'est pas usurpé. Si l'esprit de club et d'amour du maillot n'existe plus chez des joueurs internationaux, comme vous le dites si justement, il est toujours présent chez les supporters qui aiment bien voir leur ville l'emporter par rapport à la voisine.

Même si je ne suis pas footeux, je considère qu' un match de foot ce sont des joueurs e...

3.Posté par Emmanuel OLLIVIER le 16/09/2012 19:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela doit faire longtemps que vous n'avez pas fréquenté un stade.
En ligue 2 où les millions ne sont pas là, le terme derby existe. En ligue 1, aussi, dès lors qu'il y a une culture club. Regardez le prochain St Etienne Lyon. Vous comprendrez.

4.Posté par Angevin le 20/09/2012 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même s'il vrai qu'on l'entend de moins en moins de nos jours, le terme derby existe toujours ;)