Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO rend visite à Sedan : peur sur la ville.


Rédigé par - Le Vendredi 16 Mars 2012 à 07:05


Toute la ville en parle, pour paraphraser une ex-célèbre émission de TV, les abonnés, comme ceux qui ne mettent jamais un orteil à Jean BOUIN, sont inquiets. Le SCO, notre SCO va-t-il descendre en national ?



Gaëtan Charbonnier, la clé offensive du match
Gaëtan Charbonnier, la clé offensive du match
L’inquiétude est perceptible lorsqu’on aborde, dans les discussions en ville, la situation sportive d’Angers-SCO. Tous ceux qui sont identifiés comme supporters ont dû subir la question qui revient comme un refrain : « t’en pense quoi du SCO ? Ils ne vont quand même pas descendre ? »

Effectivement, tout supporter vit cette perspective comme un cauchemar. Tous se demandent comment ce groupe, capable de produire du jeu, détenant l’un des meilleurs buteurs de la division et le meilleur passeur, a pu en arriver à se faire peur à ce point.

La défaite à Amiens a été un nouveau coup sur la tête. Les Angevins ont perdu le match et deux joueurs, exclus, là où, quatre jours plus tôt, Arles-Avignon, l’un de nos adversaires directs, avait pulvérisé l’équipe locale amorphe (0-3). Inexplicable. En tout cas, pas explicable par une quelconque révolte des Picards, incapables de dominer Angers-SCO, à 11 contre 9, et sifflés par leur public, alors qu’ils menaient.

Mais, la réalité est bien là, au moment où s’annonce un déplacement à Sedan, sixième du classement, à trois points du podium. Trois points que les hommes de Laurent GUYOT comptent bien engranger, ce vendredi à Dugauguez. Quel adversaire affronteront-ils ?

Un adversaire remanié : KESERÜ, SOUMAH, expulsés et suspendus, ainsi que MANCEAU, touché, quitteront un groupe, qui a choisi de ne pas rentrer à Angers, entre ses deux déplacements.ZORO, incertain, DIERS, LEMAIRE et ROUSSEAU rejoindront le groupe dans les Ardennes. Voila pour les forces physiques en présence. Quid des forces mentales ?

Souhaitons au groupe qu’il ait profité de ces jours en commun pour tout remettre à plat. Même si l’adversaire a de l’ambition, on attend plus ou moins secrètement, on espère un déclic, à Sedan.

D’autant plus, que dans ce championnat indécis, les Ardennais, 14ème équipe à domicile, ne sont pas d’une souveraineté à toute épreuve (Le Mans et Boulogne s’y sont imposés). Mais, il faudra une équipe bien plus réaliste qu’à Amiens, tant offensivement, que défensivement, car prendre ne serait-ce qu’un point constituerait un grand bol d’air frais, avant la réception cruciale de Guingamp, vendredi prochain. Il en va de l’avenir d’Angers-SCO en Ligue 2.

Une lueur d’espoir pour superstitieux : Monsieur EL HADJ, l’arbitre, a officié à Châteauroux. Il s’agissait de notre dernière victoire à l’extérieur, d’un SCO très diminué.
Un bon signe ? Ça ne peut pas faire de mal, par les temps qui courent.





Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur