Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO se déplace à Tours : finir en beauté et préparer l'avenir


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Jeudi 19 Mai 2011 à 21:38


Il est possible que la fin de saison d’Angers-SCO soit sans enjeu. Autant en profiter pour jouer sans pression, juste pour l’amour du jeu. Angers-SCO sait le faire, Ajaccio peut en témoigner. Et pourquoi ne pas penser à 2011-2012.



KESERÜ-CHARBONNIER, un duo pas évident à la base, une complicité naissante.
KESERÜ-CHARBONNIER, un duo pas évident à la base, une complicité naissante.
Ce vendredi, Dijon, visiteur de Jean BOUIN, dans une semaine, peut assurer sa montée devant Boulogne sur Mer, qui ne joue plus rien. De son côté, Angers-SCO rend visite à Tours, 9ème au classement, en plein ventre mou du championnat.

Ce déplacement ne présente d’autre enjeu pour Angers-SCO que la défense de sa 6ème place au classement. Les angevins possèdent deux points d'avance sur Boulogne sur Mer, qui effectuera le déplacement périlleux évoqué plus haut, et 5 points devant les autres poursuivants, à deux encablures de la fin du championnat.

Angers-SCO pourrait chausser les tongs et attendre des vacances bien méritées, après une saison marquée par l’épopée coupe de France. Mais voilà : Le coach angevin est un compétiteur né et il ne sait pas ce que signifie lâcher l’affaire. Et comme Jean-Louis GARCIA sait communiquer sa rage de vaincre à ses troupes, on peut penser qu’Angers-SCO ira à Tours pour jouer et ramener un résultat.

En face, il aura un adversaire un peu démobilisé, qui vient tout juste de réagir à Nîmes, mais seulement après avoir été mené par deux buts à zéro. Avant cela, Tours n’avait plu gagné depuis le 21 mars.
Est-ce un signe que Tours retrouve un second souffle, ou bien un sursaut sans lendemain?

Ce n’est en tous cas plus le FC Tours qui bataillait pour le podium, lors des matches aller, avec son buteur miracle, l’Ivoirien GUIE-GUIE, recruté en..Hongrie, en même temps que le brésilien DIEGO.
Mais l’ivoirien, auteur de dix buts lors des matches aller, a fait le coup de la panne sèche, lors des matches retour avec seulement 3 maigres buts.

Angers-SCO, pour sa part, a repris son rythme opposé à celui des tourangeaux, avec trois victoires consécutives. Après avoir digéré ce que l’on peut appeler le syndrome du stade de France et l’élimination en coupe de France, qui nous aura peut être coûté la montée, le SCO a rebondi, après deux échecs face à Reims et Nantes

Les angevins, meilleure défense avec Le Mans, ont vaincu Vannes, Châteauroux et très brillamment Ajaccio. Pourquoi ne pas continuer et finir en beauté, au moment où côté coulisses, arrivent des nouvelles d’un repreneur belge, mais surtout du maintien d’Olivier PICKEU sur son poste actuel, garantie de la continuité sportive ? (source: www.sport49.fr, qui l'annonçait dès mercredi soir)

Ce serait le meilleur moyen de préparer le début de la prochaine saison, avec notamment, une complicité naissante à développer entre Claudiu KESERÜ et Gaétan CHARBONNIER, en l’absence de Fodé DORE, blessé, comme Nicolas GILLET.

Car si l’on peut être frustrés de ne pas monter, il ne faut pas oublier que cela est essentiellement dû à une première partie de saison très difficile. En partant sur un socle solide, le futur coach qui devrait être Stéphane MOULIN, l’entraîneur de la CFA2, s’épargnerait une course à handicap sans aucun droit à l’erreur. Finir en beauté et préparer l’avenir ? Finalement cette fin de saison a peut-être un enjeu : la montée en 2012.