Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO se rassure face à Tours, 1-0


Rédigé par - Le Dimanche 6 Novembre 2011 à 08:09


Angers-SCO, tenace, courageux, parfois inspiré, est venu à bout d’une coriace équipe de Tours, sans frémir. Un bon résultat, logique, qui fait du bien avant la mini-trêve internationale.



Charles DIERS, passeur décisif, pour trois points et une confiance retrouvée.
Charles DIERS, passeur décisif, pour trois points et une confiance retrouvée.
S'agissait-il du match du siècle, hier soir, au stade Jean BOUIN, peut-être ? Mais, comme on le dit régulièrement : pour un grand spectacle, il faut être deux.Or, Angers-SCO avait en face la la meilleure défense de Ligue 2, à l’extérieur, pas à la meilleure attaque. Ainsi, le challenge Angevin était aussi simple sur le papier, que complexe à mettre en œuvre sur le terrain : fissurer la muraille défensive et maîtriser les maigres offensives de son adversaire.

Voici en quelques mots le résumé du match et le joli challenge que les hommes de Stéphane MOULIN ont su relever. Ils ont fait preuve du réalisme nécessaire pour marquer et ont parfaitement géré les quelques offensives Tourangelles, et particulièrement les dernières minutes, en infériorité numérique, suite à l’expulsion, assez sévère de Jérémy HENIN.

Même si les occasions n’ont pas été légion, la partie a débuté sur un bon tempo. Les Angevins s’efforçaient de faire circuler proprement la balle, mais peinaient à trouver la faille, dans une défense visiteuse bien en place.

Ainsi il aura fallut attendre la 13ème minute pour voir une frappe lointaine hors cadre de Gaëtan CHARBONNIER. LEJEUNE répondait par une frappe au-dessus, trois minutes plus tard.

Pourtant, le stade Jean BOUIN allait croire à l’ouverture du score sur un bon travail de Fodé DORE. L’attaquant Angevin, cerné, voyait sa frappe du pointu, contrée, arriver dans les pieds de Gaëtan CHARBONNIER. LEROY s’imposait de près (21’).

Puis, c’est le petit lutin Angevin, Diego GOMEZ, qui à la réception d’une touche prolongée, allait de la tête, trouver la barre transversale des buts de LEROY (30’). Une tête lobée de Jérémy HENIN, sur un corner de Diego GOMEZ, captée par LEROY, clôturait la première période, dominée par Angers-SCO.

Les Angevins repartaient à l’assaut dès l’entame du second acte, obligeant son adversaire à multiplier les irrégularités.

Pourtant, il allait falloir attendre près d’un quart d’heure pour voir la première occasion franche, la bonne : De l’aile gauche, Charles DIERS délivrait un magnifique centre qui trouvait la tête de Gaëtan CHARBONNIER, esseulé au second poteau. Le goléador Angevin ne manquait pas cette opportunité (1-0, 58’). Toute l’équipe se ruait sur le passeur en manque de confiance, sympathique témoignage de la solidarité du groupe Angevin.

Tours tentait alors de réagir, sans mettre réellement en danger Grégory MALICKI, mais c’est Angers-SCO qui se voyait refuser un but, pour un hors-jeu de Fodé DORE, à la réception d’un coup franc de Diego GOMEZ (70’).

Ce même Fodé DORE n’était pas récompensé de ses efforts, à la réception d’une nouvelle offrande de Diego GOMEZ, de la droite cette fois. La reprise taclée du jeune Congolais fuyait le cadre d’un cheveu (73’).

Angers-SCO allait devoir terminer la rencontre à 10, quand à la 80ème minute, un Tourangeau et Jérémy HENIN se jetaient, de façon engagée, sur un ballon. Le Tourangeau restait à terre et Monsieur REMY voyait rouge à l’encontre de Jérémy HENIN.

Tours allait alors pousser, sans inquiéter des Angevins courageux et sereins, à l’exception de la 92ème minute où GENEVOIS, monté aux avants postes, était trouvé dans la profondeur. Fort heureusement, son extérieur du pied manquait le cadre Angevin.

Angers-SCO s’offrait un dernier contre, par Fodé DORE, stoppé de manière suspecte (94’), dans la surface, avant que Monsieur REMY ne libère tout Jean BOUIN. Angers-SCO l'emporté, logiquement, au terme d’une prestation sérieuse. Les Angevins étaient, cette fois, payée de leurs efforts, pour la plus grande joie du staff.

Un bon succès qui replace les Angevins en milieu de tableau et leur permet de préparer tranquillement leur entrée en coupe de France dans 15 jours, face à la Guerche Drouge (35).





LES TAGS : football, ligue 2, sco


Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur