Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO, séduisant vainqueur du Poiré sur Vie 3-1


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Jeudi 14 Juillet 2011 à 08:13


Hier soir, veille de Fête nationale, Angers-SCO a remporté son troisième match de préparation, face à des Vendéens affûtés, qui ne manquent pas de talent. Un véritable feu d’artifice avant l’heure.



Gaëtan CHARBONNIER et Maxime ROUSSEAU ont eu fort à faire contre une équipe du Poiré très entreprenante
Gaëtan CHARBONNIER et Maxime ROUSSEAU ont eu fort à faire contre une équipe du Poiré très entreprenante
Hier soir, à Beaufort en Vallée, c’est à un match bien rythmé qu’ont assisté les spectateurs angevins, un match tout juste perturbé par le vent qui soufflait en faveur des Vendéens, en première période. « Le Poiré sur Vie est venu nous chercher très haut et l’on avait du mal à sortir », nous confiait Grégory MALICKI, au sortir des vestiaires.

Pourtant, ce sont les Angevins qui ouvrirent les hostilités. Hamady TAMBOURA trouva, sur une transversale, dans la profondeur, Claudiu KESERÜ, dont la frappe croisée manquait le cadre d’un rien (10’).

Mais, c’est le Poiré sur Vie qui va ouvrir la marque, sur sa première incursion : L’ancien Lavallois, JACUZZI, coupant magnifiquement un corner, d’une tête décroisée à bout portant (0-1, 12’). Claudiu KESERÜ s’illustra à nouveau en bottant un coup franc, que le portier vendéen, LEVACHER, sort d’une superbe parade (18’).

Et c’est assez logiquement qu’Angers-SCO allait revenir au score. L’attaquant roumain du SCO, accroché dans la surface. Gaëtan CHARBONNIER transformait le penalty (1-1, 28’).

Mais, si Angers-SCO maîtrisait globalement cette première période, il était extrêmement gêné par des Vendéens très vifs, notamment à l’image de l’intenable HEYMANN, sur le côté droit.
La seconde période vit se produire la traditionnelle valse des remplacements, et les Vendéens allaient se montrer beaucoup moins à leur aise, vent de face, qui plus est. A la 53e minute, Fodé DORE, alerté sur une touche, talonnait pour Charles DIERS qui perforait la défense adverse et concluait d’une frappe tendue de près (2-1).

Et si LE GOFF était tout près d’égaliser, sa frappe rasant le montant des buts angevins (56’), c’est David DE FREITAS qui trouvait le poteau des buts de MARTIN, le second portier, d’une superbe frappe, après que KESERÜ a semé la panique dans une défense vendéenne à la peine pour se dégager (58’).

Les visiteurs du jour allaient céder une troisième fois, quand le jeune EL HAMZAOUI lança, dans l’axe Nicolas FLORENTIN, qui fixait MARTIN, pour tripler la mise, sans trembler (3-1, 77’).
Angers-SCO a remporté ce match avec brio, face à des joueurs du Poiré sur Vie, qui pourraient être la révélation du national, s’ils tiennent la distance. Côté Angers, on a aimé les prestations des FRIKECHE, ROUSSEAU, EL HAMZAOUI et ADEGOROYE, les jeunes pros, ainsi que le retour de Nicolas FLORENTIN, qui fait bien plaisir.

Même si l’adversaire n’était pas le même, la liaison milieu-attaque était beaucoup plus fluide que contre Valenciennes, où l’attaque avait trop souvent paru coupée du milieu de terrain. Un mieux à confirmer dès samedi, tout en faisant tourner les joueurs, pour ménager les organismes.

Samedi ce sera Rennes, du lourd, avant TOURS, sauvé in extremis hier, de la relégation en National.
Équipe au coup d’envoi : MALICKI- FALL HENIN COUTURIER ADEGOROYE- AURIAC DE FREITAS ROUSSEAU TAMBOURA- CHARBONNIER KESERÜ

Équipe seconde période : MALICKI (puis HIAUMET)- FALL GILLET OUASFANE FRIKECHE- AURIAC DE FREITAS DIERS FLORENTIN- DORE EL HAMZAOUI


LES TAGS : football, ligue 2, sco