Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO tient Rennes en échec, 1-1


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Samedi 16 Juillet 2011 à 22:51


Angers-SCO, solide, a réalisé une excellente performance, ce samedi à Carnac, pour la dernière phase de son entrainement face à un gros client de la Ligue1 : le Stade Rennais FC.



CHARBONNIER-KESERÜ, un duo qui s'est révélé une nouvelle fois très efficace
CHARBONNIER-KESERÜ, un duo qui s'est révélé une nouvelle fois très efficace
Ce soir Angers-SCO débutait le match dans une composition que l’on pourrait bien retrouver à Tours, vendredi prochain.

Devant Grégory MALICKI, Stevie RIGA faisait son retour à gauche de la défense aux côtés de FALL, HENIN et COUTURIER. Au milieu, Maxime ROUSSEAU gagne de plus en plus ses galons de titulaire en puissance, aux côtés d’AURIAC, DE FREITAS et DIERS. Devant, la paire CHARBONNIER-KESERÜ semble avoir la préférence du staff, au détriment de Fodé DORE, inconstant.

De son côté, Frédéric ANTONETTI débutait le match sans son trio offensif, PITROIPA-FERET-MONTANO, préservé pour la seconde période.

Après un round d’observation, les Rennais allaient ouvrir les hostilités, par l’intermédiaire de VERHOEK, qui, sur une remise de LEMOINE, enlevait trop sa frappe. Une minute plus tard, le néerlandais s’essayait à nouveau et trouvait la faille, à la réception d’un centre de FOULQUIER (1-0, 24’).

Les Angevins subissaient une légère domination Rennaise, qu’il avait acceptée, mais guettait la moindre faille en contre. Ainsi, à la 30ème minute, Claudiu KESERÜ inquiétait COSTIL, sa lourde frappe de 25 mètres, rasait le montant des buts Rennais.

L’attaquant Angevin se montrait une nouvelle fois dangereux, à la 35ème minute, grâce à son arme fatale. Son coup franc obligeait COSTIL à boxer le ballon en corner.
Frédéric ANTONETTI remplaçait ses onze joueurs, pour ce deuxième match de préparation des Bretons et Angers-SCO, qui entamait la seconde période avec le même onze, subissait la pression.

Féret, à la 48ème minute, obligeait Grégory MALICKI à intervenir avant que CAMARA ne frappe à côté des buts angevins (51’). Mais, Angers-SCO, bien en place, allait pousser Rennes à la faute : Claudiu KESERÜ interceptait une mauvaise relance et trompait DIALLO, le portier Rennais, d’une frappe à l’entrée de la surface (1-1, 54’).

Angers-SCO effectuait à son tour de nombreux changements (5). Rennes, plus frais, dominait la fin de match. Angers-SCO évoluait en contre. Le score n’allait pas plus évoluer et Angers-SCO pouvait se satisfaire de ce bon match nul, face à une solide équipe.

Place maintenant à la récupération et aux derniers réglages avant le déplacement de vendredi prochain à Tours, pour le compte de la coupe de la Ligue, qui ne réussit guère aux Angevins.


LES TAGS : football, ligue 2, sco