Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO : un succès pour commencer


Rédigé par - Le Dimanche 3 Juillet 2011 à 06:07


Alors que l’on ne sait toujours pas si Angers SCO continuera à évoluer en L2, le club angevin commence sa saison par une belle entrée en matière en battant, sous le chaud soleil de La Pommeraye, le FC Rouen par 2-1. L’objectif principal n’était pas le résultat, mais tout de même...



Nicolas FLORENTIN, au premier plan, devant Charles DIERS, de retour dans le groupe, à l'entrainement
Nicolas FLORENTIN, au premier plan, devant Charles DIERS, de retour dans le groupe, à l'entrainement
L’objectif principal du staff angevin, après le stage de Ploumanac’h, était de donner du temps de jeu à chacun. Mission réussie, puisqu’Olivier AURIAC fut le seul joueur à débuter les deux périodes.

La première période permettait aux jeunes Ryan FRIKECHE et Joël ADEGOROYE de faire leur début. On revoyait avec plaisir Nicolas FLORENTIN et Anthony OUASFANE, longtemps blessé l’an passé, dans le onze de départ, aux côtés d’Antoine BURON, à l’essai.

Après une période d’observation, Angers-SCO allait ouvrir la marque par Claudiu KESERÜ, sur une superbe frappe tendu, au ras du poteau, décoché à l’entrée de la surface (1-0, 18’).
Les angevins maîtrisaient le match où les occasions dangereuses se faisaient rares, probablement en raison de la chaleur.

Stéphane MOULIN changeait, donc, dix joueurs à la pause avec notamment les entrées de Diego GOMEZ, Maxime ROUSSEAU et El HAMZAOUI, pour Angers-SCO, tandis que l’ex angevin William LOUIRON faisait son apparition, côté rouennais.

Dès la 49ème minute, Angers-SCO doublait la mise par Malik COUTURIER, à la réception d’un coup-franc de Diego GOMEZ. La reprise du défenseur angevin frappait la transversale avant d’entrer dans le but (2-0).

Les changements continuaient de part et d’autre, et Olivier AURIAC, seul rescapé de la première période, cédait sa place à Claudiu KESERÜ (60’).

Fodé DORE manquait l’occasion de tripler la marque de la tête à la 73ème, ce qui aurait été sévère pour des rouennais qui allaient être récompensés de leurs efforts.

A la 76ème minute MORISOT servait, à la limite du hors-jeu, MOURA-KOMEMAN qui trompait Alexandre LETELLIER (2-1).

Les deux équipes se créaient de belles occasions en fin de match, à l’exemple de Diego GOMEZ, dont le coup-franc, au 20 mètres, manquait de peu le cadre (87’).
Le match s’achevait sur une victoire d’Angers-SCO anecdotique, mais qui ne peut faire que du bien.

Place au travail cette semaine, en attendant la décision de la DNCG qui conditionne, probablement, la signature de futures recrues.


LES TAGS : football, ligue 2, sco


Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur