Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO veut repartir de l’avant face à Guingamp.


Rédigé par - Le Jeudi 22 Mars 2012 à 22:11


Match très important, ce vendredi, pour les Angevins face aux Bretons de l’En Avant Guingamp, un club que l’on a connu plus fringant, hors de son stade du Roudourou. Aux hommes de Stéphane MOULIN d‘en profite, leur avenir en Ligue 2 en dépend.



Rayan FRIKECHE: la relève est assurée.
Rayan FRIKECHE: la relève est assurée.
Certes, Guingamp a récolté quatre victoires à l’extérieur, depuis le début de la saison, soit une de plus qu’Angers-SCO. Mais, si les Costarmoricains restent un adversaire dont il faudra se méfier, leur rendement à l’extérieur a pâti de l’hiver.

Ainsi, depuis le 2 décembre et la victoire à Laval, leurs sept derniers déplacements se sont soldés par six défaites et un seul nul, il est vrai, décroché à Troyes. De son côté Angers-SCO n’a plus gagné depuis la réception, en coupe de France, début janvier, de Monaco, et n’a pas remporté un seul match de championnat en 2012.

Toute série ayant une fin, on souhaitera aux Angevins, plutôt qu’aux Bretons, de mettre fin à la leur, vu sa situation au classement, aux portes de la zone de relégation. Les Guingampais sont à leur portée, même s’ils disposent de petits gabarits que la défense angevine apprécie peu, à l’image des GIRESSE, KNOCKAERT et du mal aimé ATIK (après avoir donné sa parole au Sco, il avait signé à Boulogne, il y a deux saisons. De ce fait, il est régulièrement conspué par le public angevin).

Le souci, c’est que l’on écrit cela depuis deux mois, et que, malgré la confiance que l’on a dans son potentiel, notre Sco s’enfonce doucement dans les bas-fonds de la Ligue 2.

Et pour inverser la tendance, il ne pourra pas compter, vendredi, sur son buteur attitré, Gaétan CHARBONNIER, touché au mollet, ni sur son défenseur buteur, Malik COUTURIER (trois buts marqués).

Néanmoins, Angers-SCO a de la ressource, avec les retours de Richard SOUMAH et Marc ZORO, pour entourer un milieu de terrain qui a de l’allure, avec AURIAC, le patron, GOMEZ, DE FREITAS et FRIKECHE.

Prendre trois points est fortement souhaitable, dès ce vendredi, sous peine de devenir, très vite, une absolue nécessité, dans une fin de championnat, pas simple (Nantes, Châteauroux, Istres, Clermont) et d’autres à 6 points (Boulogne, Le Mans, Metz). En effet, ce championnat ne comporte pas de ventre mou, avec des équipes qui ne jouent plus rien.

Mais, pour prendre ces trois points, il faudra évidemment, prendre l’avantage, ce qu’Angers-SCO sait faire. Il faudra le gérer jusqu’à la douche, ce que les Angevins peinent à faire, comme l’ont montré les derniers instants des confrontations face à Arles et Sedan. Angers-SCO savait le faire. Il faut seulement retrouver le mode d’emploi.








Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur