Angers Télé à la mode privée : an I


Rédigé par - Angers, le 21/10/2016 - 07:45 / modifié le 21/10/2016 - 08:47


L'équipe d'Angers Télé a présenté il y a quelques jours sa grille de programme pour la saison 2016/2017. C'est la première concoctée sous l'égide du président d'Angers SCO, Saïd Chabane, devenu propriétaire de la chaîne au printemps dernier.



Une (grande) partie de l'équipe d'Angers Télé, réunie autour du patron de la chaîne, qui est aussi celui d'Angers SCO, Saïd Chabane.
Une (grande) partie de l'équipe d'Angers Télé, réunie autour du patron de la chaîne, qui est aussi celui d'Angers SCO, Saïd Chabane.
la rédaction vous conseille
Il y a un an quasiment jour pour jour, nous vous annoncions dans ces colonnes le choix fait par Christophe Béchu -maire d'Angers et président de l'agglo- et ses proches de retenir la candidature de Saïd Chabane -le président d'Angers SCO- pour reprendre la chaîne locale Angers Télé.
 
Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts et si l'homme fort du club phare de la ville est désormais aussi celui de la télé locale, il a dû faire avec les exigences du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), intéressé au plus haut point par le passage d'un capital public majoritaire -le conventionnement pour la diffusion hertzienne a été passé avec une Société d'économie mixte- à un capital privé majoritaire. "C'est la première fois que cela avait lieu en France", se félicite aujourd'hui le -toujours- directeur de la chaîne, Olivier Hamon.

On attendait donc avec impatience de voir la première grille mitonnée à part entière sous cette nouvelle mouture. Mais avant de parler des programmes, il convient de s'arrêter sur les effectifs. "Le projet initial prévoyait la suppression de deux postes", rappelle Saïd Chabane. "J'ai finalement gardé l'ensemble du personnel : nous avions besoin de la compétence des unes et des autres et je ne souhaitais pas casser la dynamique de l'équipe. A nous désormais de trouver la matière pour continuer à faire vivre cette chaîne", tranche le patron du SCO.
"J'ai finalement gardé l'ensemble du personnel : nous avions besoin de la compétence des unes et des autres et je ne souhaitais pas casser la dynamique de l'équipe. A nous désormais de trouver la matière pour continuer à faire vivre cette chaîne"

De la matière : comprendre de l'argent, celui des rentrées publicitaires, en l'occurrence. "Nous sommes passés d'une chaîne publique (avec 700 000 € de budget NDLR) à une chaîne privée (avec 600 000 € de budget dont près de 340 000 € apportés par les collectivités par le biais de conventions d'objectifs et de moyens), ce qui induit que l'on doit produire et vendre", poursuit Saïd Chabane. De 80 000 € aujourd'hui, le chiffre d'affaires est ainsi espéré rapidement à 300 000 €. "On va construire cette histoire ensemble, et monter ensemble, en commençant au plus bas", conclut-il. "Tout ça va dépendre du potentiel et de la qualité de ce que l'on présente."

Angers Télé, qui a succédé à Angers 7, entend s'appuyer sur les quelque 70 000 téléspectateurs par semaine de la chaîne (évaluation statistique médiamétrie), "un nombre que nous avons de bonnes raisons de penser en augmentation", insiste Olivier Hamon. L'autre atout d'Angers Télé, c'est l'arrivée de la chaîne sur les box Free, depuis la fin septembre, en plus du passage en diffusion nationale sur mes box Orange depuis le printemps 2016. En clair, Angers Télé est désormais disponible chez les quatre principaux fournisseurs d'accès à internet, ce qui augmente de fait son bassin de diffusion.
 
Côté programmes, il n'y a "pas plus de SCO, mais du SCO différemment", insiste-t-on à Angers Télé. Il s'agit en fait de nouveaux programmes "live", qui permettent notamment de vivre en direct les matches d'Angers SCO, avec un avant-match et un après-match, mais également les conférences de presse et des entraînements en direct. Au final, avec les émissions SCO Time (le lundi à 19 h), Totalement Foot (le jeudi à 19 h) ou la tout nouveau Angers SCO Le Mag (le mercredi à 19 h), les fans du ballon rond ont un rendez-vous frais quasi-quotidien avec leur club de cœur.

L'autre rendez-vous incontournable d'Angers Télé reste Le Journal, chaque soir de la semaine, à 18 h 45, ferment de l'ancrage local de la chaîne, comme L'Eco de l'Anjou (mardi à 19 h) ou des émissions spéciales sur les grands événements de la ville (Accroche-Cœurs, Tout Angers Bouge...).

Voilà pour la grille en place depuis le mois de septembre. Les prochaines semaines et mois devraient aussi voir (ré)apparaître une émission politique, à l'image de "feu" Quai des Carmes. "L'avenir de la chaîne est plus serein et il se profile des élections et des échéances importantes", explique le rédacteur en chef d'Angers Télé, Fabrice Gasdon, qui précise : "Nos moyens techniques nous permettent de proposer plusieurs plateaux simultanés, sur la forme. Sur le fond, nous sommes une chaîne conventionnée avec le CSA et avons ainsi un devoir d'équité d'accès à l'antenne."
 
Plus d'informations sur le site www.angers-tele.fr




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par soimeq le 21/10/2016 07:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui m'étonne le plus, c'est que quelqu'un regarde cette chaîne... dont on ne trouve les programmes nulle part.

2.Posté par L'angevine le 21/10/2016 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les programmes sont dispo sur le site internet de la chaîne : http://angers-tele.fr
Malheureusement les magazines de programmes TV classiques mais aussi les journaux de la presse quotidienne régionale ne reprennent volontairement pas les informations des chaînes locales dans leurs pages d'infos télé, alors qu'il le font pour la majorité des chaînes de la TNT et même certaines chaînes thématiques, ce qui est fort dommage pour l'information de leurs lecteurs mais c'est un choix qui leur appartie...

3.Posté par Ludovic le 25/10/2016 12:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
4 fournisseur d'accès internet principaux .. mais pas chez Bouygues !

Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter cet article. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce site web est responsable des contenus qu’elle publie, mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissée libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en sauront gré.

Le Comité de Rédaction d'Angers Mag Info










Angers Mag















Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00


cookieassistant.com