Angers : encore un peu de neige avant le redoux


Rédigé par - Angers, le 11/02/2012 - 09:36 / modifié le 11/02/2012 - 10:03


Depuis plus d’une semaine, Angers et sa région vivent sous un froid polaire. Ces conditions météorologiques exceptionnelles, avec en point d’orgue les chutes de neige de dimanche dernier, ont rendu les déplacements difficiles et pénalisé les métiers extérieurs. Cette période de gel devrait trouver une issue favorable au cours de la semaine prochaine. Mais un nouvel épisode neigeux est attendu pour lundi …



De la neige attendue de nouveau lundi sur Angers
De la neige attendue de nouveau lundi sur Angers
la rédaction vous conseille
Accusé par ses opposants de ne pas avoir su anticiper l’épisode neigeux de dimanche dernier, le Maire d’Angers, Frédéric BEATSE reconnaît, dans son dernier communiqué que ces conditions météorologiques exceptionnelles ont causé quelques désagrégements en matière de déplacement. Les angevins dont les rues ne sont pas encore dégagées apprécieront.

Il affirme notamment qu’il a pris la décision de renforcer le plan d’action des services municipaux, reconnaissant sans doute qu’il avait sous-estimé l’importance de cette chute de neige et le gel qui a suivi. Il est vrai que d’ordinaire la neige reste au sol une journée, tout au plus. Quant au verglas, il y a bien des années que la ville d’Angers n’a pas été confrontée à ce genre de phénomène.

Selon la Mairie, cette semaine, 731 heures de travail ont été consacrées au dégagement mécanique des voiries. 2778 heures de main d’œuvre ont permis de sécuriser les cheminements sur certains trottoirs aux abords des pôles d’attraction et de grand passage (centre commerciaux, établissements publics, écoles, ponts et passerelles…). Plus de 180 tonnes de sel ont été répandues dans la ville, dont 30 sur les trottoirs et 600 litres de déverglaçant pour le tramway.

Les amateurs de statistiques feront leurs comptes, les autres ont constaté sur le terrain. Nombreux sont ceux qui ont eu à redire sur la sécurisation des trottoirs. Sans vouloir défendre les services municipaux, un peu longs à réagir dans certains secteurs, si l’on en croit les messages reçus, il s’agit en pareil cas de notion de civisme et de règlementation, chaque propriétaire ayant à dégager son bout de trottoir .

Mais en ces temps d’individualisme il y a bien longtemps que l’entraide et l’intérêt général ont disparu. Il suffisait de regarder pour comprendre. De nombreux propriétaires angevins s’étaient contentés de dégager l’accès à leur porte, démontrant si besoin était qu’ils avaient bien pensé à assurer leur propre sécurité mais en aucun cas celle des autres.

Des équipes prêtes à intervenir

Les agents muncipaux sont intervenus au cours de la semaine sur la place du Ralliement
Les agents muncipaux sont intervenus au cours de la semaine sur la place du Ralliement
Pour la mairie, il faudra tirer les conclusions de la situation, le coté exceptionnel et l’incivilité de certains angevins n’excusant pas tout. Maintenant il faut organiser la suite et notamment ce qui est prévu lundi sur la région.

Selon les derniers bulletins météo, la neige pourrait faire son retour lundi 13 février, suivie de pluies verglaçantes. Si tel est le cas, les trottoirs deviendront impraticables. La mairie demande donc à ceux qui ne l’on pas fait de profiter du beau temps pour dégager leur trottoir de la neige ou du verglas qui reste afin d’éviter que la pluie ne se transforme en glace au contact de celle déjà en place.

Coté voirie municipale, 14 agents seront placés en situation d’astreinte pendant tout le week-end afin de pouvoir intervenir rapidement sur les chaussées rendues glissantes par la fonte des neiges et du verglas. Lundi matin, à partir de 2h, ces équipes traiteront les pénétrantes urbaines, le réseau primaire (200 km) et une partie du réseau primaire (100km) afin d’anticiper les éventuelles chutes de neige de lundi.

Dans les mêmes temps, 8 agents interviendront au cours de la journée de dimanche pour traiter de nouveau les es sites piétonniers sensibles du centre-ville, c'est-à-dire le plateau du Ralliement et les rues piétonnes adjacentes, les abords de la Gare et de l’Hôtel de Ville. Cette fois on ne pourra pas le nier, la mairie prend les devants.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par william gasselin le 12/02/2012 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les chutes de neige ont commencé a Poitiers a 19 heure















Angers Mag