Angers remporte la première manche face à Epinal


Rédigé par - Le Jeudi 1 Novembre 2012 à 08:37


Toujours privés de Jeff May et de Tomas Baluch, les Ducs voyaient leur infirmerie se remplir avant ce match aller des quarts de finale de la Coupe de la Ligue. En effet, Florian Hardy (adducteurs) et Juho Jokinen (douleur à l'aine) déclaraient forfait pour la rencontre. Les Dauphins d’Épinal, auteur d'un début de saison en dents de scie, venaient défier les "ogres" angevins avant de les recevoir pour le match retour le 16 novembre. Angers devait éviter le piège spinalien.



Les Ducs d'Angers avant le début de la rencontre
Les Ducs d'Angers avant le début de la rencontre
La rencontre débutait idéalement pour les Ducs. Éric Fortier envoyait le palet dans la cage du portier spinalien Ahlqvist qui venait de relâcher un shoot de Robin Gaborit (0'23 : 1-0).

Les Dauphins lançaient un duel physique aux Ducs et ne cessaient de pratiquer un pressing sur le porteur du palet angevin.
La rapidité d’Épinal en attaque gênait la défense angevine et sur un contre, Gautier envoyait un missile dans la lucarne gauche d'Alexis Neau (5'33 : 1-1).

Pas le temps de gamberger pour les Ducs car, quelques secondes après l'égalisation des Dauphins, Ahlqvist ne gelait pas la rondelle et la laissait filer derrière sa ligne de but après un tir de Valentin Michel (5'59 : 2-1).

Angers continuait de pousser tandis qu’Épinal procédait par des contres rapides et tranchants.
Et, alors que Braden Walls sortait tout juste de prison, Brian Henderson faisait le break juste avant la pause (19'44 : 3-1).

Un Ahlqvist imbattable et une infirmerie qui affiche "Complet"

Les Ducs reprenaient le second tiers sans Pavol Mihalik, blessé au dos. Malheureusement, le premier buteur de la soirée, Éric Fortier, allait le rejoindre quelques instants plus tard à cause d'une douleur aux adducteurs. La liste des blessés continuait de s'allonger...

L'arbitre de la rencontre, M.Bourreau, semblait avoir oublié son sifflet dans les vestiaires, car les fautes étaient de plus en plus nombreuses et flagrantes de la part des deux équipes et n'étaient pas réprimandés par des pénalités.

Pendant ce temps, Angers assiégeait la cage de Ahlqvist qui répondait du tac au tac à chaque tir par des arrêts réflexes et quelques fois chanceux.

Et c'est finalement Épinal qui trouvait l'opportunité de revenir au score grâce à une supériorité numérique.

Après un énorme shoot de Gautier renvoyé par le poteau, Bouchard reprenait le palet perdu et permettait à son équipe de mettre la pression sur les Ducs (28'51 : 3-2). Angers repartaient fusiller le portier spinalien, mais rien n'y faisait, Ahlqvist avait décidément la baraka durant ce tiers.

Les Ducs d'Angers recommençaient donc le troisième tiers le couteau spinalien sous la gorge, mais la première ligne angevine allait libérer l'équipe locale. Après un bon travail de Braden Walls, Marc Belanger centrait du revers à Jonathan Bellemare. Le capitaine angevin poussait le palet et battait (enfin) le portier finlandais (45'20 : 4-2).

Si bataille pour le gain du palet était toujours aussi âpre, le score ne bougera plus malgré le poteau trouvé par Plch et surtout grâce aux arrêts d'Alexis Neau.

Angers remportait la première manche de ce quart de finale de Coupe de la Ligue et repart donc du Haras avec un petit avantage de deux buts avant le match retour.
La trêve internationale (du 4 au 13 novembre) arrivera à point nommé pour les corps fatigués des Ducs. De plus, elle va sûrement permettre le retour des nombreux blessés.

Avant celle-ci, il faudra pourtant affronter les hommes d'Heikki Leime, les Gothiques d'Amiens, dès ce samedi (18h30) au Haras dans le cadre de la huitième journée de Ligue Magnus.

Top 3 de la rédaction :

*** Brian Henderson
** Marc Belanger
* Alexis Neau





Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur