Angers renouvelle son aide aux étudiants en situation de précarité


Rédigé par - Angers, le 23/01/2012 - 20:16 / modifié le 23/01/2012 - 23:01


Triste constat que celui des associations caritatives de la ville d’Angers : la crise économique qui sévit, touche de plus en plus de jeunes et notamment des étudiants à faibles ressources financières. Depuis quelques mois, ils sont de plus en plus nombreux à s’inscrire auprès des structures distribuant une aide alimentaire.



Les structures d’entraide de la ville d’Angers font la même observation : si le nombre de personnes en situation de précarité a tendance a se stabiliser du fait de la baisse des demandeurs d’asile, ou tout au moins d’une meilleure répartition dans les départements voisins, les jeunes et notamment les étudiants et travailleurs sont de plus en plus nombreux a pousser la porte des associations afin de bénéficier d’une aide alimentaire.

La ville d’Angers et notamment son Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) émus par cette situation ont décidé de renouveler l’aide qu’ils apportent aux étudiants en difficulté et notamment l’aide complémentaire à la restauration. A cette aide s’ajoute l’obtention gratuite de tickets-repas Restauration Universitaire, pour les étudiants issus d’établissements universitaires publics ou privés.

Ce soutien municipal s’adresse aux étudiants qui habitent Angers et qui bénéficient du Fonds National d’Aide d’Urgence (FNAU), aide financière ponctuelle du Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires (CROUS).

Pour obtenir cette aide il suffit de faire une demande d’aide financière FNAU au service social du Centre Local des œuvres Universitaires et Scolaires (CLOUS) ou au Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé (SUMPPS). Le nombre de tickets-repas attribué dépendra ensuite du montant du FNAU accordé.

De source municipale, en 2011, 433 étudiants avaient bénéficié de cette aide, soit un total de 7 140 tickets distribués pour un montant de 22 500 euros.



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag