Angers s’est bougé sur les bords de Maine


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers le Lundi 31 Mai 2010 à 07:59


Même si ce n’était pas encore un séisme, la première de « Tout Angers bouge », lancée sur les berges de Maine en ce Dimanche de fêtes des mères a été plébiscité par les angevins. Sportifs confirmés ou du dimanche ont répondu a l’appel de la municipalité et de Angers Terre d’Athlétisme en participant aux nombreuses épreuves sportives et animations.



Le départ de la course des familles en milieu de journée
Le départ de la course des familles en milieu de journée
la rédaction vous conseille
Angers est une ville sportive ! La Ville associée à Angers Terre d’Athlétisme, l’ont démontré ce dernier dimanche de Mai. « Ce matin ils étaient plus de 1500 à courir sur les voies sur berges, c’est exceptionnel », déclarait avec un sourire de satisfaction Michel HOUDBINE l’adjoint aux Sport de la ville d’Angers. Fermées pour l’occasion, de 6h du matin à 17h, les voies habituellement empruntées par les automobiles préfiguraient ce que les angevins pourront vivre lorsque les berges de Maine seront reconsidérées.

Car à la mairie on travaille de concert et même si l’aménagement des berges de Maine n’est pas l’affaire du Service des Sports tout est mis en œuvre pour que les angevins découvre que l’endroit est intéressant pour la pratique des sports et loisirs. « Nous voulons que les angevins s’approprient le lieu. Même si l’aménagement des bords de Maine n’est pas pour tout de suite, l’endroit se prête bien au déroulement de ce genre d’événement », précisait à son tour Philippe LAHOURAT conseiller municipal délégué aux sports, à la mairie d’Angers.

Il faut dire que la météo était certainement pour quelque chose dans la réussite de cette première édition. Entre deux dépressions, le soleil a réussi a pointer généreusement le bout de son nez, permettant au public de venir encourager les athlètes. « Ce sont surtout des sportifs et leurs familles que nous retrouvons ce matin, les autres font la grasse matinée », précise Philippe Lahourat.

Avec des trails urbains de 8 et 25 km la manifestation aura accueilli les spécialistes de la course sur bitume et pavé, comme Tabi Essaid ou Corinne Herbreteau-Cante, mais aussi tous les joggers confirmés. Les circuits sportifs qui traversaient la Doutre jusqu’au niveau de Belle Beille, mais aussi les bords de la Maine en dessous de la place la Rochefoucault, la montée Saint Maurice, véritable casse-pattes, et le centre ville jusqu’au niveau du boulevard Foch démontraient que les bords de Maine constituaient le lieu idéal pour organiser cet événement ouvert à tous. « Même avec les travaux, nous avons cherché quel pourrait être le meilleur centre de la manifestation et tout nous ramenait vers les bords de Maine », disait Michel Houdebine.

Outre la course à pied, pratiquée en sportif confirmé ou en famille, avec femmes et enfants, parmi lesquels ont pouvait noter la présence de Frédéric Béatse Adjoint au Maire et délégué aux Associations et à la Politique de la Ville, les angevins ont pu s’essayer à la pratique de nombreuses disciplines : handball, tennis de table, hockey, kayak et voile sur la Maine toute proche, escalade, arts martiaux et même vol à voile sur simulateur. Toutes les associations sportives d’Angers étaient représentées dans un village créé pour la circonstance.

Les plus courageux ont participé au défi Saint Maurice lequel consistait à monter la centaine de marche vers la cathédrale en un temps record. La météo étant toujours au beau fixe, une foule nombreuse était présente pour les encourager.

« Tout Angers bouge » s’est transformé en une véritable fête populaire comme l’avait souhaité les organisateurs. Compte tenu de son succès elle sera vraisemblablement reconduite l’an prochain. « C’était très bien organisé et nous avons passé une super journée », disaient des participants visiblement satisfaits. 550 personnes ont contribué au bon déroulement de la manifestation, dont 250 agents municipaux essentiellement des services voirie et police et 150 bénévoles de l’association Angers Terre d’Athlétisme.





Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur

Sport Pro | Sport détente | Tourisme | Cuisine










Angers Mag











Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01




cookieassistant.com