Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-sco : Point d’étape


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Dimanche 10 Octobre 2010 à 15:29


Au quart du championnat, ou presque, il nous apparaît important, trêve internationale oblige, de nous arrêter, comme le championnat, pour faire le point sur le début de saison du sco et les tendances pour la suite.



Au bout de 9 journées de championnat, Angers-sco occupe la onzième place de ligue 2, avec 12 points, 7 buts marqués, pour 8 encaissés.
Ce début de saison n’est pas facile à lire. Une entame compliquée à domicile, en passe d’être solutionnée avec la récente victoire, au terme d’un match, bien maîtrisé contre Laval.

Un parcours à l’extérieur, initialement prolifique qui a été terni par les dernières sorties, à Nîmes et au Havre, au moins au niveau des résultats, le jeu étant toujours là.
Mais, en football, seul le résultat brut compte au final, pas le beau jeu, quand bien même il est breveté à l’angevine.

Le supporter s’interroge. Alors, tentons de le rassurer.

Les deux dernières saisons, Angers-sco a fait rêver ses supporters et quelques amoureux parisiens de notre club, depuis les années 70 (dont l’ancien président Philippe DOUCET), d’un retour en Ligue 1.
Rêve qui ne s’est estompé que sur le fil.
Or, un bref flashback, sur les deux dernières saisons, au même stade de la compétition, nous montre qu’Angers-sco, occupait la même place au classement, avec deux points de moins, et, à chaque fois avec 11 buts marqués, pour 12 encaissés.

Quelles conclusions tirer de tout ça ?

La première est que, malgré une défense remodelée avec les arrivées de GILLET, HENIN, DEROFF (qui devra se battre pour garder sa place, après un début de saison moyen), Angers-sco assure derrière, malgré les critiques entendues sur une certaine lenteur des centraux. L’expérience est là. Ce sera utile au moment de l’emballage final. Mention bien derrière, malgré les divers changements de gardien, pour blessure, qui ont démontré que nous avions deux bons gardiens. Rassurant.
La seconde, et le coach Jean-Louis GARCIA, qu’Angers Mag Info soutient, face aux critiques excessives, mais minoritaires, dont il a pu faire l’objet, le sait parfaitement.
Le réalisme fait défaut. Il l’a dit au Havre : Il n’est pas normal de ne pas marquer plus quand on a autant d’occasions.
Idem contre Istres. Le sco devait être à l’abri d’un but provençal, même s’il s’en faut souvent de peu, Angers-sco trouvant bien souvent le poteau.

Heureusement, Claudiu "Zorro" KESERÜ est sorti du bois, contre Laval. Buteur des matchs de préparation d’avant saison, il était, jusqu’à présent, désespérément muet en L2. Il serait bon que Loris ARNAUD, comme Fodé DORE ou Gaëtan CHARBONNIER se mettent à « planter » également, de sorte de ne pas être dépendant d’un serial buteur comme MODESTE ou ALO’O EFOULOU les deux saisons passées.

Autre possibilité attendue d’amélioration : Le retour d’un Olivier AURIAC en forme. Celui qui peut trouver d’une passe laser son attaquant de pointe, en position idéale, au cœur de la défense adverse.

Philippe BRUNEL, à qui l'on souhaite de vite trouver un club, croit en la possibilité de monter (*)
Philippe BRUNEL, à qui l'on souhaite de vite trouver un club, croit en la possibilité de monter (*)
En conclusion, l’avenir du sco dans cette ligue 2 s’annonce bien, d’autant plus qu’il n’a pas été épargné, ni par les blessures, ni par la cartonite aigüe du corps arbitral, qui sévit, sauf pour les tacles assassin, n’est ce pas Martin FALL (entorse ligament latéral interne)?

Côté infirmerie : MALICKI, AURIAC, FALL, FLORENTIN, COUTURIER, DIERS, RIGA.
Côté carton : DEROFF, RENOUARD, KESERÜ.

Donc, sans s’enflammer, on peut espérer pour la suite et la fin de la saison.
Philippe BRUNEL, interrogé par l’excellent Thierry LARDEUX, dans « 3ème mi-temps », à écouter sur www.sport49.fr, y croit. (Strasbourg, qui recherche le prêt gratuit d’Olivier MONTERRUBIO, au poste de milieu gauche étudie le dossier Philippe BRUNEL, libre, qui s’entraîne à la Baumette avec la réserve d’Angers-sco).

L’angevin, annoncé à Strasbourg, par le quotidien l’Alsace, y croit en tout cas. Alors, tous unis derrière nos couleurs, supporters comme medias. Et allez sco.

(*) Les photos servant à illustrer cet article, sont gracieusement prêtées par Angers SCO.