Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers - sco à la recherche des points perdus


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Jeudi 21 Octobre 2010 à 21:55


Angers - sco, une nouvelle fois diminué, se déplace chez une équipe messine malade, pour essayer de rattraper les points perdus à domicile, notamment ceux de mardi, face au Mans. Pour cette douzième journée, espérons que le Sco pourra, malgré ses blessures, faire des étincelles...



L’infirmerie d’Angers-sco doit ressembler à un hall de gare. On en sort à peine les occupants, qu’elle se remplit de nouveaux clients. Après avoir récupéré MALICKI, AURIAC et FLORENTIN (non retenu pour ce déplacement), Angers-Sco devra se priver de cinq joueurs : Aux FALL et RENOUARD, sont venus s’ajouter, depuis la réception du Mans, DJELLABI, GILLET et Vincent MANCEAU, titulaire à EVIAN TG.

C’est une équipe très expérimentale qui se déplacera à Metz, où Yves DEROFF devrait récupérer le flanc droit de la défense, Malick COUTURIER, hériter du gauche et Pierre-Henri LAMY s’aligner aux côtés de Jérémy HENIN, dans l’axe, en récompense de son match très propre contre LAVAL.
Au milieu, l’increvable Micka STEPHAN devrait souffler, en raison du turnover rendu nécessaire par trois matchs en 8 jours, et laisser sa place à David DE FREITAS, dans l’axe, aux côtés d’Olivier AURIAC. A droite on devrait trouver Charles DIERS et à gauche Emmanuel BOURGAUD.

La ligne d’attaque devrait également changer, tant Loris ARNAUD a paru émoussé en fin de match, mardi. Enfin, Jérôme HIAUMET devrait être reconduit dans les buts. Avec une équipe très éloignée de son onze type, Angers-sco tentera de ramener trois points de Lorraine.

Des messins classe biberon

Les lorrains sont mal classés, 17ème, à trois longueurs du sco. Un classement qui peut paraître étonnant pour ce club historique du football français, plus habitué à la ligue 1, qu’il fréquentait il y a encore trois saisons.

Toutefois, et même si ses propres supporters ont eu du mal à l’entendre, au vu des bons classements des deux dernières saisons, le président SERIN, successeur de l’éternel Carlo MOLINARI, a clairement annoncé une saison de transition. Une saison pour reconstruire, à partir d’éléments pour la plupart aussi jeunes que talentueux, à l’image de Romain BREGERIE, 24 ans de retour de blessure.

L’effectif messin est, en effet particulièrement jeune et inexpérimenté. Seuls l’international luxembourgeois et récent adversaire des bleus, Mario MUTSCH, le portugais Nuno FRECHAUT et Ténéma N’Diaye, l’ex nantais, également de retour semblent faire figure de cadres.

Un classement des messins pas si étonnant que ça finalement, mais pas satisfaisant pour autant.
En effet, le coach local, Dominique BIJOTAT ne compte pas s’éterniser aux abords de la zone de relégation mais espère bien gagner au plus vite les eaux paisibles du ventre mou, plus propice à l’éclosion sereine des jeunes pousses.

Aussi, les lorrains tenteront de confirmer leur victoire à Saint Symphorien, 3-1, il y a une semaine, face à une équipe dijonnaise privée de Jean-Daniel PADOVANI, blessé, dont la place de titulaire ne semble, toutefois, pas menacée par sa doublure. Seulement, voilà : Cette jeune équipe a rechuté mardi chez la lanterne rouge Grenoble, match au cours duquel elle a fait étalage, selon son entraîneur de sa fragilité psychologique, dès qu’un contretemps, telle une ouverture du score, survient.

Un sco expérimenté mais meurtri dans les têtes et les corps contre un Metz talentueux, mais très jeune et fragile, difficile de prévoir l’issue du match. Malgré toute l’affection que l’on peut porter à nos amis lorrains, porteur du maillot frappé de la croix de Lorraine, historiquement appelée croix d’Anjou, on préférerait le 0-1, d’il y a deux saisons, au 1-0 de la saison passée.

(*) Les photos servant à illustrer cet article, sont gracieusement prêtées par Angers SCO.