Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-sco chute lourdement à Jean BOUIN


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Vendredi 27 Août 2010 à 23:46


Cruelle désillusion, ce vendredi, pour Angers-sco, battu par une solide et très réaliste équipe de Sedan, 3 buts à 0.



Jérôme HIAUMET, le gardien angevin, n'a pourtant rien à se reprocher (photo www.angers-sco.fr)
Jérôme HIAUMET, le gardien angevin, n'a pourtant rien à se reprocher (photo www.angers-sco.fr)
La soirée s’annonçait, pourtant, belle : Une affiche pleine de promesse, pour un sco qui avait le vent en poupe. Une météo clémente, malgré un ciel gris. La présentation de la nouvelle recrue, Loris ARNAUD, en même temps que l’inauguration de la nouvelle tribune Coubertin, qui avait fait déplacer le maire d’Angers, Jean-Claude ANTONINI, pour donner le coup d’envoi fictif.

Mais, ce sont les sedanais qui vont, très rapidement, frapper les trois coups, d’une pièce au scénario très désagréable pour l’équipe angevine.

La défense, hésitante, souffrait, voire prenait l’eau, notamment sur son flanc droit, où EUDELINE s’en donnait à cœur joie.

Après une première alerte sérieuse, qui permettait à Jérôme HIAUMET de briller face à ALLARD, c’est pourtant du côté gauche de la défense angevine, que partait un centre, subtilement dévié d’une talonnade, par ce même ALLARD (0-1, 11ème minute).

Ce but avait, au moins, pour mérite de réveiller des scoïstes, quelque peu amorphes. Ceux-ci rentraient, enfin, dans leur match et arrivaient à inquiéter COSTIL, le portier ardennais par Gaëtan CHARBONNIER et surtout Claudiu KESERU, dont tout le stade a vu la frappe au fond des filets.

Malheureusement, il s’agissait des filets de protection, derrière le but, la frappe s’envolant au dessus de la barre transversale des buts sedanais.

Angers-sco finissait mieux la première mi-temps, qu’il ne l’avait commencée, sans pour autant réellement déstabiliser ou mettre hors de position, un bloc défensif sedanais compact.

La deuxième mi-temps commençait sur le même rythme.

On pouvait noter du mieux dans le jeu angevin, par rapport au match contre Boulogne sur mer et le public, venu nombreux, se mettait sérieusement à croire à l’égalisation.

Mais Sedan pliait et ne rompait pas. A chaque fois, il manquait ce petit quelque chose dans la passe, le contrôle, la frappe…
Et, presque au moment où l’on s’y attendait le moins, Sedan allait doubler la mise.

Une longue ouverture, sur la droite de l’attaque sedanais, trouvait ALLARD excentré. Au moment où Karim DJELLABI allait le bloquer, il armait un centre qui, en apparence anodin, allait trouver la lucarne opposée du gardien d’Angers-sco, qui avait très légèrement anticipé le centre (70ème).
Etait-ce volontaire ? Probablement pas, ou alors c’est le but de l’année. On pense plus à un centre dévissé.


Toujours est-il que le sco était mené 2 buts à 0.

Les angevins repartaient néanmoins, à l’attaque, au moins pour sauver l’honneur et qui sait, remonter au score comme contre CAEN, la saison passée (retour de 0-2 à 2-2).

Jean-Louis GARCIA, qui avait déjà fait rentrer Fodé DORE, lançait Vincent MANCEAU et Manu BOURGAUD, pour donner de la fraîcheur au jeu angevin.

Mais il était écrit que Sedan pousserait le réalisme jusqu’au bout. Son attaquant croate SMREKAR marquait un troisième but, d’un poteau rentrant, la suite d’un tir venant du côté de la surface de réparation angevine.

Dur pour Jérôme HIAUMET, le gardien, pourtant auteur d’un bon match.

Tout souriait aux sedanais dans un bon soir.

Un coup d’arrêt pour les angevins, même si le score ne reflète pas le contenu de la partie.

Le sco s’est fait prendre à revers, comme il l’a fait lors de ses deux matchs, à l’extérieur.
Il devra apprendre à gagner à J Bouin, s’il veut fidéliser les supporters occasionnels, d’hier soir, repartis forcément déçus.