Angers siège du canceropôle de l’Ouest


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 12/02/2011 - 14:43 / modifié le 13/02/2011 - 09:55


Mi-janvier le Président du Conseil Général de Maine et Loire, Christophe Béchu, attirait l’attention du Ministre de la Santé, Xavier Bertrand, sur l’opportunité d’installer sur le territoire angevin le siège d’un grand centre de cancérologie, rassemblant ceux de Nantes et d’Angers. La réponse ne s’est pas fait attendre : Angers accueillera le « canceropôle » de l’Ouest.



De G à D, Yves DUBOURG (directeur adjoint d'Angers) et François-Régis BATAILLE devant l'entrée du centre de cancérologie Paul Papin
De G à D, Yves DUBOURG (directeur adjoint d'Angers) et François-Régis BATAILLE devant l'entrée du centre de cancérologie Paul Papin
la rédaction vous conseille
J’ai l’honneur de vous annoncer que le siège de l’institut de cancérologie de l’Ouest sera situé à Angers », écrivait ce début Février, le Ministre de la santé Xavier Bertrand, au président du Conseil Général Christophe Béchu, confirmant ainsi le rassemblement du Centre René Gauducheau de Nantes et du Centre Paul Papin d’Angers.

« Je me félicite de cette décision que j’avais portée de mes vœux au titre de l’indispensable équilibre régional et du témoignage de la reconnaissance du travail des équipes de Paul Papin », déclarait ce vendredi le Président du Conseil Général, ravi de cette décision.

« Je suis personnellement attaché à ce juste partage des responsabilités entre les deux capitales régionales », avait écrit initialement le Président Béchu le 18 Janvier dernier, au Ministre de la Santé. « Le choix de la ville d’Angers comme siège du nouvel institut témoigne d’un reconnaissance du travail des équipes angevines et d’un équilibre territorial indispensable à la réussite de la fusion entre les deux établissements ».

Le centre Paul Papin d’Angers qui accueille chaque année plus de 4000 nouveaux patients, pris en charge par 450 soignants dont 65 médecins, « se situe dans le peloton de tête des équipements hospitaliers de ce type sur le territoire français », précisait l’an dernier à la même époque François-Régis Bataille, le Directeur Général du Centre Papin, lors de la présentation du projet de reconstruction d’un nouveau centre de lutte contre le cancer au CHU d’Angers. Le Professeur Bataille, arrivé en 2009 à Angers, dirigeait précédemment le centre René Gauducheau à Nantes. Il connaît donc bien les deux structures.

Le centre de Nantes dont on vient à peine d’inaugurer la nouvelle unité médico-technique, était dirigé par le Professeur Jean-Luc Harousseau. Président du Conseil Régional des Pays de la Loire de 2002 à 2004, ce dernier a été nommé à la tête de la Haute Autorité de Santé à Paris par le président Sarkozy en Janvier 2011.

Le nouvel Institut de Cancérologie de l'Ouest, dont la fusion a été actée par les conseils d’administration des deux centres, fin Novembre 2010, devient le 1er centre français de radiothérapie, le 1er centre chirurgical français en reconstruction mammaire, le 1er Centre de province en file active de patients et le 2ème Centre français en nombre de patientes suivies pour un cancer du sein .

Cette fusion-création permettra sur le plan médical, d’améliorer la prise en charge des patients en proposant aux 2 établissements de mettre en commun leurs compétences, équipements et activités tant dans les domaines des soins que dans celui de la recherche, afin de constituer un pôle d’excellence régional et national.

« Organisé autour d’une gouvernance unique, tout en bénéficiant de 2 implantations géographiques, l’entité assurera aux malades une prise en charge de proximité avec un continuum soins, recherche, enseignements, au bénéfice direct des patients ».

Au total le nouveau Canceropôle qui disposera de 166 lits d’hospitalisation conventionnelle et 80 places d’hospitalisation ambulatoire, permettra d’accueillir 6000 nouveaux patients, suivis par une équipe de 1042 salaries dont 140 médecins, praticiens, chercheurs, pharmaciens, biologistes. L’ICO, qui sera décliné en ICO Paul Papin pour Angers et ICO René Gauducheau pour Nantes, sera dirigé par le professeur Bataille.

Angers siège du canceropôle de l’Ouest




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03