Angers : un conseil municipal qui laisse de glace...


Rédigé par - Angers, le 26/05/2014 - 22:20 / modifié le 27/05/2014 - 08:49


Pour la première fois depuis son élection il y a bientôt deux mois, le maire Christophe Béchu a pu laisser la parole à ses adjoints. Sans que la sérénité de l'assemblée municipale s'en trouve mise à mal. Pour l'instant, on gère les affaires courantes. Vivement le débat !



Vainqueur de la Coupe de France cette année, les Ducs d'Angers bénéficieront durant le mandat en cours d'une nouvelle patinoire. Christophe Béchu l'a réaffirmé une nouvelle fois lundi soir lors du conseil municipal.
Vainqueur de la Coupe de France cette année, les Ducs d'Angers bénéficieront durant le mandat en cours d'une nouvelle patinoire. Christophe Béchu l'a réaffirmé une nouvelle fois lundi soir lors du conseil municipal.
la rédaction vous conseille
Une lumière rouge et fixe sur le micro : l'élu peut parler. Une lumière verte clignotante : ça ne devrait plus tarder. Une lumière orange, c'est du jamais vu au conseil municipal !

Impossible de prendre la parole, lundi soir, pour les élus faisant directement face au maire. Parmi eux, Frédéric Béatse et Rose-Marie Véron : l'opposition aurait-elle été bâillonnée ?

Une simple coïncidence, évidemment, mais aussi... la principale péripétie de ce 3e conseil municipal de "l'ère Béchu". Car le moins que l'on puisse dire, c'est que l'assemblée gère en ce moment les affaires courantes (113 délibérations tout de même), bien souvent issues des décisions prises par la majorité précédente, en ce qui concerne notamment les subventions accordées à diverses associations.

Finalement, c'est la subvention accordée à l'ASGA - 600 000 € pour assurer l'avenir du club de hockey-sur-glace au plus haut niveau national et européen - qui a suscité le plus d'interventions. Celle du conseiller de la minorité Antony Taillefait, notamment. En VO dans le texte : "Alors cette patinoire, vous allez la construire ou pas la construire ?" Net et précis. Comme la réponse de Christophe Béchu : "Le maire que je suis respectera les promesses du candidat que j'étais. Des études ont commencé, avec des hypothèses, un chiffrage sur lesquels j'ai eu l'occasion d'échanger avec Frédéric Béatse. Il reste des questions à trancher, comme le lieu d'implantation - qui aura un impact sur le coût - mais également celle du dimensionnement".

Mais la patinoire se fera.

Rendez-vous est pris le 30 juin

Pas d'annonces fracassantes, donc, ni de clivages profonds. Christophe Béchu entendait bien faire court... sans doute pour mieux se consacrer aux semaines et mois qui s'annoncent. Il l'a annoncé lui-même au (nombreux) public présent, en fin de séance, se défendant sans grande conviction de faire du teasing : "Lors du prochain conseil municipal, le 30 juin, nous aborderons le compte administratif de l'exercice précédent, mais aussi la mise en œuvre de la réforme des temps scolaires".

Bref "le début effectif" de sa mandature où le conseil se penchera sur "les trimestres prochains". Le maire d'Angers le répète à l'envi en aparté, comme son entourage : il consacrera "le temps qu'il faut pour les débats sur le fond de choses". Il ne reste plus qu'un mois à attendre.


A la demande de Christophe Béchu, le conseil municipal a observé une minute de silence en hommage à la photo-reporter Camille Lepage, originaire d'Angers et tuée il y a 15 jours en Centrafrique.

"Nous travaillons, en accord avec sa famille, à la réalisation d'une exposition pour que les Angevins découvrent son travail au Sud du Soudan et en Centrafrique", a par ailleurs indiqué le maire d'Angers.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17



cookieassistant.com