Anjou Linux Party : Le logiciel libre en faveur de la liberté...


Rédigé par - Angers, le 24/03/2010 - 18:32 / modifié le 27/03/2010 - 08:52


Dans le cadre de la journée portes ouvertes à l'Université d'Angers à Belle-Beille, le 13 mars dernier, avait lieu la 11ème Anjou Linux Party. Retour sur cet événement proposé par Linux Anjou où l'on parle autant de liberté que d'informatique...



Anjou Linux Party : Le logiciel libre en faveur de la liberté...
la rédaction vous conseille
Le département informatique de la Faculté des sciences accueillait ainsi toute la journée le public pour des démonstrations et des ateliers découverte autour de Linux et des logiciels libres (multimédia, photo, bureautique) avec des ordinateurs en libre-accès.

Une journée tournée vers le grand public...

Anjou Linux Party, c'est une journée tournée vers le grand public où étudiants anciens et actuels, professionnels et amateurs, linuxiens convertis, néophytes ou simples curieux se croisent. Avec en toile de fond pour la plupart, l'intérêt pour les logiciels libres ou la recherche d'une solution à moindre coût.
Anjou Linux Party, c'est aussi l'occasion pour Linux Anjou de se faire connaître. Il s'agit d'un regroupement informel d'utilisateurs du système Linux qui s'entraident via un échange de questions/réponses à travers une liste de diffusion sur Internet. Tout le monde peut s'y abonner et recevoir de l'aide directement dans sa messagerie électronique. La plupart des inscrits à cette liste ont pris la sympathique habitude de se retrouver une fois par mois dans un bar angevin pour une soirée « discussion libre ».

Mais qu'est-ce que Linux ?

C'est un système d'exploitation installé sur votre PC. Autrement dit, c'est LE programme qui permet d'utiliser son ordinateur et de gérer sa machine. Linux est un logiciel libre, une alternative gratuite au système Windows, ce dernier fonctionnant sur un modèle économique linéaire : avec un concepteur, Bill Gates et sa société Microsoft, une licence achetée pour chaque copie et un coût pour les mises à jour.
Linux, quant à lui, est porté par l'esprit communautaire : la licence est le plus souvent gratuite et chacun peut avoir accès au code source permettant ainsi aux plus dévoués de faire évoluer le programme. Ainsi, Linux à le vent en poupe et ce sont actuellement les applications spécialisées qui s'améliorent considérablement, comme celles utilisées pour le montage vidéo.

Pour une informatique éthique

« Défendre le logiciel libre, c'est défendre la liberté. La liberté de pouvoir étudier, de pouvoir analyser et de pouvoir modifier le fonctionnement du programme... C'est une informatique éthique, explique Nicolas, membre de Linux Anjou et développeur au CNRS. On parle alors de programmes ouverts : on peut voir le code source et le changer pour l'améliorer, par opposition aux logiciels propriétaires, qui eux, sont fermés ».

Il existe également une association nationale : l'APRIL qui a pour objectif de promouvoir et défendre le logiciel libre. Fort de ses 5000 adhérents en 2009, elle propose d'aider les organismes à migrer vers le libre.

Le logiciel libre favorise le partage des connaissances. C'est grâce aux copiés-collés de chacun et aux échanges que ces programmes évoluent si vite. Tout un état d'esprit ! « Firefox, Wikipedia, Internet n'auraient pas connu cette évolution sans le libre ».

Pour en savoir plus sur Anjou Linux Party, cliquez ici.
Retrouver la liste de diffusion de Linux Anjou.
Visitez le site Internet de l'APRIL


LES TAGS : Anjou, Internet, Linux


Yannick Lecoq
Rédacteur occasionnel, il anime les pages cultures en présentant des livres, des concerts ou des... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag