Anjou Vélo Vintage : stop ou encore ?


Rédigé par - Angers, le 15/10/2014 - 09:40 / modifié le 17/11/2014 - 08:17


L'Anjou Vélo Vintage, qui a vécu au mois de juin à Saumur sa 4e édition, est un rendez-vous à la renommée européenne désormais bien ancrée. Mais qui coûte cher, très cher, peut-être même trop pour le Conseil général, grand ordonnateur de l'événement. Le Département, qui a sollicité un soutien financier plus appuyé des autres collectivités, statuera jeudi sur la tenue ou non de la manifestation en 2015.



La 4e édition de l'Anjou Vélo Vintage a réuni, au mois de juin à Saumur, 3500 participants.
La 4e édition de l'Anjou Vélo Vintage a réuni, au mois de juin à Saumur, 3500 participants.
la rédaction vous conseille
C'est, avec Terra Botanica, l'autre grand projet de l'ancien président du Conseil général, Christophe Béchu. Mais à l'inverse du grand parc du végétal, rattrapé par une fréquentation en berne et les errements politiques sur son positionnement, l'Anjou Vélo Vintage n'a pas tardé à trouver son public, en même temps qu'un rayonnement médiatique européen.

3500 participants venus de 17 pays, 72 départements français représentés, des hôtels pleins à 50 km à la ronde... la 4e édition de la manifestation cyclo-sporto-vintage a confirmé le succès déjà réel aperçu lors des trois premières étapes. Chiffres à l'appui.

Mais s'il est un chiffre, justement, qui compte, à l'heure d'envisager la 5e édition de l'Anjou Vélo Vintage (AVV), c'est celui du budget global de l'événement, supporté dans sa quasi-totalité par le Conseil général. "L'édition 2014 de l'AVV a coûté 1,39 M€", avance le patron du Département, Christian Gillet. Dans le contexte financier que l'on sait (voir notre article sur les difficultés financières de la collectivité), le président a demandé à ses services de revoir ce budget considérable à la baisse, "autour de 1,1 M€", précise Christian Gillet.

Un effort demandé aux collectivités partenaires

Surtout, il a appelé les collectivités qui bénéficient des retombées de l'événement -"sans surenchère ni polémique"- à revoir à la hausse leur participation à l'événement. Une histoire de chiffres, encore. "Jusqu'à maintenant, la Ville et l'Agglo de Saumur versaient en tout et pour tout 15 000 €", explique Christian Gillet. En creux, on saisit que cette participation apparaît sans commune mesure avec les retombées économiques pour le territoire. "Ça n'est pas un hasard si l'Anjou Vélo Vintage a lieu à Saumur. C'est un territoire qui souffre et le Département a la volonté de l'aider. Mais on ne peut plus demander au Conseil général plus que ce qu'il peut donner", résume le président.

Le Département a donc demandé à la Ville de Saumur, à son agglo, ainsi qu'à la Ville d'Angers d'abonder chacune de 100 000 € pour l'organisation de l'édition 2015. En vain. "J'ai fait cette demande en juin, et la mairie de Saumur m'a répondu il y a quelques jours qu'elle comptait participer à hauteur de 20 000 €", détaille Christian Gillet. Tractations et discussions se poursuivent pour trouver un terrain d'entente, mais pour le moment, les subventions de la Ville et de l'Agglo de Saumur tourneraient autour de 50 000 € chacune, et de 70 000 € pour la Ville d'Angers. Des sommes bien insuffisantes pour boucler le budget "d'un événement international", avec un standing qui n'autorise donc aucun relâchement.

L'Anjou Vélo Vintage en alternance avec la Fête du Vélo ?

Christian Gillet, président du CG 49, avait évidemment participé à la dernière édition de l'Anjou Vélo Vintage.
Christian Gillet, président du CG 49, avait évidemment participé à la dernière édition de l'Anjou Vélo Vintage.
Pour le moment, c'est donc tout simplement la tenue ou non de la manifestation en 2015 qui interroge le Département. "Nous avons une réunion en interne jeudi après-midi pour décider ou non si on l'organise. Le point noir pour nous, c'est l'investissement technique et en terme de ressources humaines, car nous n'avons pas les moyens d'aller plus loin."

Si elle répond à une situation financière réelle et critique, la position de Christian Gillet met de fait la pression sur les collectivités partenaires, qu'il essaie de concerner de plus en plus au rendez-vous de juin. S'il balaie d'un revers de la main la volonté qu'on lui prête de déplacer l'AVV de Saumur à Angers -"il n'en a jamais été question, et clairement, Christophe Béchu ne me l'a pas demandé"- l'éventuelle édition 2015 comprendrait une fête populaire à Angers le vendredi, et un prologue au départ de Terra Botanica le samedi.

De la même façon, à l'autre bout du chemin, le président du Conseil général ne désespère pas de faire passer son rendez-vous vintage au sein de l'Abbaye de Fontevraud... dont le principal financeur n'est autre que le Conseil régional des Pays de la Loire.

S'agit-il pourtant d'un coup de bluff ou d'un grand jeu de poker menteur ? Rien n'est moins sûr, car quelque soit la décision prise jeudi par le Conseil général, Christian Gillet prévient qu'une réflexion est d'ores et déjà engagée pour alterner l'organisation, une année sur deux, de l'Anjou Vélo Vintage et de la Fête du Vélo, autre rendez-vous "départemental".




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Durocher le 15/10/2014 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
1.39M€ pour 3500 participants soit 397 € par personne ( combien du maine et loire ?). A l'heure des économies dans les collectivités territoriales, n'y a t il pas là un vrai sujet de travail

2.Posté par GAY Pierre-Alain le 15/10/2014 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ DUROCHER.
Votre calcul du coût par personne n'est pas le bon. Vous ne tenez compte que des participants "sur deux roues" (3500) sans tenir compte des accompagnateurs et des simples spectateurs qui sont beaucoup plus nombreux et qui eux aussi consomment sur place (peut-être beaucoup plus que les participants?). Le bon calcul à faire est celui du rapport entre "investissement" et retombées économiques sur la région.

3.Posté par jacques Sennéchael le 15/10/2014 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis venu du Québec pour rouler l'Anjou Vélo Vintage. C'est l'évènement vélo le plus agréable et ludique auquel j'ai eu l'occasion d'assister. Je vais me faire un plaisir de dire à tous les cyclistes du Québec qu'ils doivent aller faire La Loire à Vélo en finissant par l'Anjou Vélo Vintage. Vous ne pouvez pas abandonner ce fabuleux rendez-vous!

4.Posté par POUJADE Jea-Philippe le 17/10/2014 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C’est vraiment une trés mauvaise nouvelle, dictée par des raisons budgétairtes, n’était il pas possible de réduire la voilure : de réaliser un évènement plus petit mais de le meintenir.
Vous aviez réussi à être le deuxième évènement de vélo vintage au monde aprés l’Eroica et un des gros évènements cyclistes en France toutes diciplines confondues: que tout s’arrête comme cela est vraiment regrétable.
Faites nous un Anjou Vélo Vintage plus petit à l’image du Retro Ronde en Belgique mais ne nous l...

5.Posté par velo enfant le 06/11/2014 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

L'anjou vélo vintage est vraiment un bel événement, ça ne doit pas s'arrêter !
Il faut vraiment soutenir ce beau projet

Julie















Angers Mag











Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17



cookieassistant.com