"Après 50 CV sans retour, je me suis lancée"

LES JEUNES ANGEVINS FACE AU MUR DE L'EMPLOI # 6


Rédigé par Patrick TOUCHAIS - Angers, le 26/03/2016 - 08:00 / modifié le 26/03/2016 - 09:58


Diplômée dans le secteur de l’hydrologie, Anna Rigourd a cherché en vain un emploi salarié. Elle a fini par créer son entreprise. Ou plutôt son emploi. C'est le dernier volet de notre dossier sur l'emploi et les jeunes.



Anna Rigourd : " Je ne savais pas si j'étais capable de créer mon entreprise"
Anna Rigourd : " Je ne savais pas si j'étais capable de créer mon entreprise"
la rédaction vous conseille
« Très vite, je me suis rendu compte que Pôle Emploi ne pourrait pas m’aider ». A 24 ans, un Master Sciences de la terre et de l’environnement option hydrologie, en poche, Anna Rigourd s’est heurtée à la dure réalité de la recherche de l’emploi pendant plusieurs mois. Seule. « Pôle emploi ne connaissait pas mon métier. Surtout, il n’avait aucune offre, sinon des choses parallèles. Je recherchais dans le domaine de l’eau, ils me parlaient de paysagistes… ». Finalement, en désespoir de cause – parce qu’il fallait bien vivre – la jeune Lavalloise, Angevine d’adoption, accepte un travail d’animatrice à Terra Botanica. « Sept mois où j’ai beaucoup appris sur le végétal, mais ce n’était qu’un job saisonnier ».

Et après l’envoi d’une cinquantaine de CV, débouchant sur… « aucun entretien », le déclic se produit dans un salon professionnel à Poitiers. Un lieu de rencontres forcément. « J’ai échangé longuement avec une personne qui travaillait en indépendant sur la Vienne pour la marque Aquatiris via un contrat de franchise. Il m’a dit que le Maine-et-Loire était vacant depuis plusieurs mois. J’ai réfléchi. Je n’avais pas envie de travailler seule. Je n’avais pas prévu de créer mon entreprise. Je ne savais pas si j’en étais capable. En même temps, ça tombait dans mon domaine d’activité, puisque cette marque installe des solutions de traitements des eaux usées. Pour des raisons personnelles, je voulais rester sur Angers. Donc… »
 
Un passage par la banque pour lever 14 000 € d’investissement de départ, et la voici lancée

Anna Rigourd installe des stations phyto-épuration, aussi appelés « jardins d’assainissement ».
Anna Rigourd installe des stations phyto-épuration, aussi appelés « jardins d’assainissement ».
Donc, en janvier 2015, elle lève les doutes, et s’inscrit à une formation à la Boutique de Gestion. Comptabilité, étude marché, plan de financement, RSI… Anna est plongée dans le bain de la création d’entreprise. Un passage par la banque pour lever 14 000 € d’investissement de départ, et la voici lancée. Depuis bientôt un an, elle conseille et suit les chantiers d’installation des particuliers qui ne sont pas reliés aux réseaux de tout-à-l’égout pour créer des stations phyto-épuration, plus joliment appelés « jardins d’assainissement ».

« L’avantage d’avoir rejoint cette franchise Aquatiris, dont le siège est basé près de Rennes, est de bénéficier de toute leurs actions de communication, et de soutien technique. Je me sens moins seule », indique la jeune femme. Elle a donc rapidement pu trouver des clients sans lancer de vraies démarches de prospection.

Aujourd’hui, l’affaire est encore en phase de lancement, mais elle est occupée à plein-temps. « J’ai besoin de gagner en efficacité pour me tirer un salaire complet, mais ça progresse. J’espère y parvenir d’ici un an », souligne Anna, qui n’affiche aucun regret sur ses choix. Elle a simplement le sentiment, au-delà de la création d’entreprise, d’avoir surtout, créé son emploi. « Rien ne dit que je ne deviendrai pas salariée si une bonne opportunité se présente ».



















Angers Mag











Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30



cookieassistant.com