Ardoisières d'Angers, la CGT espère rencontrer le Premier ministre


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 11/02/2014 - 15:07 / modifié le 11/02/2014 - 15:13


Mobilisée depuis deux mois pour la survie de l'entreprise, la CGT des Ardoisières d'Angers sollicite un entretien auprès de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, à l'occasion de sa venue mercredi à Angers.



La CGT des ardoisiers d'Angers souhaite rencontrer Jean-Marc Ayrault, demain mercredi.
La CGT des ardoisiers d'Angers souhaite rencontrer Jean-Marc Ayrault, demain mercredi.
la rédaction vous conseille
Comme nous l'annoncions hier, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault sera de passage à Angers mercredi pour notamment visiter l’espace Robert-Robin à la Roseraie, en compagnie des ministres Marisol Touraine et Michèle Delaunay.

La CGT des Ardoisières d'Angers a donc saisi la balle au bond, en sollicitant auprès de ses services un entretien pour évoquer la situation de leur entreprise basée à Trélazé et menacée de fermeture avec 153 emplois à la clé.

Le syndicat appelle tout le personnel des Ardoisières à un rassemblement à 9 h 30 devant le site industriel et à partir 10 heures, devant le centre Robert Robin, avenue Jean XXIII à Angers.

Rappelons enfin que depuis deux mois, la CGT est persuadée de pouvoir maintenir une activité aux Ardoisières d'Angers. Retournant les arguments de la direction sur l'épuisement de la ressource, elle en appelle aux responsables politiques et à la population pour donner corps à un contre-projet.

C'est ce que la CGT a martelé, encore et encore, vendredi dernier, lors d'une réunion publique à la salle Aragon de Trélazé. Et qu'elle risque de rappeler haut et fort à Jean-Marc Ayrault.









1.Posté par Michel49 le 11/02/2014 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi faire?
Leur parler de la pluie et du beau temps... JMA s'en fout complétement du site des ardoisières. Il ne pense qu'aux municipales et ses privilèges. Courage à ceux et celles qui, au quotidien se battent pour le maintien de leur emploi. Ils ne peuvent compter que sur eux !

2.Posté par Sombre_hermano le 14/02/2014 08:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et surtout ne pas faire confiance à la direction de l'entreprise : voir ici
http:/

3.Posté par Daniel Fleury le 14/02/2014 23:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous ne pouvons assister à une lente descente vers le plan social, dos au mur. Les Angevins ne doivent pas baisser les bras, il en va des derniers confettis de l'histoire ouvrière et industrielle d'Angers. Il faut une solidarité active avec les mineurs au delà des larmes de crocodile électorales








Angers Mag















Angers Mag : L’histoire du château d’Angers racontée par un youtubeur: Brandon Waret, jeune étudiant... https://t.co/CpDLptShtY https://t.co/EwDjW3DwZo
Dimanche 19 Février - 10:43
Angers Mag : #Angers Jackie : biopic d’une icône #cinerenoir #blog @400coups_angers https://t.co/ptrYWuEKPi -biopic-d-une-icon… https://t.co/6zpn69v4vb
Dimanche 19 Février - 10:01
Angers Mag : #Angers Législatives : après Goua, le déluge … de candidats ? #élections https://t.co/gYMQIcOvb4 https://t.co/g1ISWEeIRp
Samedi 18 Février - 09:41
Angers Mag : Les Yankees d'Angers : le foot US grignote des yards: Créé en 1989, les Yankees, le club... https://t.co/LPcFJw7DQS https://t.co/vKVoKnTJ6b
Samedi 18 Février - 08:02


cookieassistant.com