Arena Loire de Trélazé, un an déjà


Rédigé par - Angers, le 08/06/2014 - 08:47 / modifié le 08/06/2014 - 15:41


En juin 2013, les basketteuses de l’Equipe de France faisaient une entrée fracassante dans la nouvelle salle Arena Loire à Trélazé en remportant toutes leurs rencontres des championnats d'Europe devant un public conquis. Depuis, 300 000 spectateurs ont franchi les portes de l'équipement qui se prépare à accueillir le festival Estival.



L'arène de Trélazé, un chaudron pour les rencontres sportives, mais aussi une salle a l'accoustique remarquable pour les concerts de taille moyenne
L'arène de Trélazé, un chaudron pour les rencontres sportives, mais aussi une salle a l'accoustique remarquable pour les concerts de taille moyenne
la rédaction vous conseille
Ce n’est que du bonheur », déclarait le 15 juin 2013 Céline Dumerc, la capitaine des « Braqueuses » devant 5000 spectateurs enthousiastes reprenant en cœur la Marseillaise dans l'Arena Loire. Ce moment intense, Marc Goua, le député-maire de Trélazé et Sokhna Fournier la directrice des lieux, en gardent un souvenir impérissable. Car cette ouverture en fanfare de la nouvelle salle polyvalente Arena Loire a marqué les esprit et depuis les Trélazéens mais aussi les Angevins ont pris date pour les grands événements qui s’y sont déroulés depuis un an.

« Depuis, l’Arena Loire consolide sa place et renforce son image », soulignent les dirigeants sur SPIC, le Service public industriel et commercial qui gère désormais l’équipement. Depuis cette date, outre des grands rendez-vous sportifs, l’équipement a accueilli des artistes de renommée internationale à l’exemple du groupe Indochine avec 6500 spectateurs, les tennismen Mahut et Llodra pour un match exhibition d’anthologie ou encore des chanteurs comme Isabelle Boulay, Marcus Miller ou Barbara Hendricks.

A côté de tous ces grands moments, la salle désormais bien ancrée sur le territoire angevin, et sur la région qui lui vaut d’être l’une des plus grandes salles de l’ouest après le Zénith de Nantes, avec en en plus la capacité d’accueillir de grandes rencontres sportives, a connu quelques déconvenues. Ce fut le cas notamment avec la manche de la Coupe Davis 2014 que Marc Goua escomptait bien voir se jouer a Trélazé. Mais les instances du tennis national lui ont préféré le Vendéespace de Mouilleron-le-Captif (85), la voisine et concurrente.

Mais ce n’est que partie remise, le maire de Trélazé et l’équipe de l’Arena Loire sont repartis au combat, toujours convaincus que cette salle possède les atouts qui lui permettront d’accueillir les plus grands rendez-vous sportifs et artistiques. « Cette salle possède des atouts évidents, appréciés par la plupart des artistes, sportifs et évènements professionnels », répètent à l’envi, Mac Goua et Sokhna Fournier. Mais est-ce suffisant ?

Environnement, facilité des installations techniques, acoustique, assises confortables, nombre de places, modularité... Si la salle de Trélazé a tout pour convaincre, elle n’est pas seule sur le marché événementiel. En plus de la salle Amphithea adossée au Parc des expositions d’Angers, dont l’équipement de Trélazé apparaît plus complémentaire que concurrent, c’est tout au moins ce que complaisent à dire les élus métropolitains, d’autres salles de niveau équivalent sont disponibles sur la région des Pays de la Loire et notamment à Nantes, La Roche sur Yon et le Mans. Les organisateurs n’ont donc que l’embarras du choix, chacun avançant ses arguments pour convaincre les organisateurs. Et ce n'est pas toujours chose aisée.

Couplée à l’installation des anciennes écuries des ardoisières, lesquelles permettent d’accueillir des expositions mais aussi des espaces VIP, la salle de Trélazé s’apprête à accueillir les artistes du prochain festival Estival de Trélazé (Les Souls Men, Corneille, Simple Minds, Kools and the Gang et bien d’autres).

« Et le meilleur est toujours à venir », concluent avec optimisme les gestionnaires de l’équipement en s’apprêtant à souffler la premiers bougie de cet équipement désormais bien ancré sur le territoire.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Samuel le 08/06/2014 09:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"les tennismen Mahut et Llodra pour un match exhibition d’anthologie" ah bon parce qu'il y a des matchs d'exhibition d'anthologie...c'était surtout un 13eme mois pour les 2 joueurs...alors cette coupe Davis, elle viens quand a Trelazé

2.Posté par Yannick Sourisseau le 08/06/2014 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et justement cher Samuel, sont considérés comme étant d'anthologie, les morceaux choisis d'une œuvre. Au cours de cette démonstration les deux tennismen ont montré le meilleur de leur sport, un florilège de leur capacités sportives. Le mot ne me semble donc pas inapproprié. Quand au 13e mois je vous laisse seul juge, nous n'avons pas eu accès au contrat. Enfin, pour la coupe Davis, il faudra arriver a convaincre la FFT, le match Mahut Llodra avait d'ailleurs pour objectif de montrer que l'Are...








Angers Mag















Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51


cookieassistant.com