" Art d'ici ", les artistes de chez nous à l'honneur


Rédigé par - Angers, le Samedi 5 Octobre 2013 à 16:39


Il y a tout juste un an, l’exposition « Art d’Ici » était un pari pour Frédéric Béatse, le maire d’Angers. Depuis, l’idée de valoriser les artistes locaux a fait son chemin puisque la deuxième édition de cet événement artistique qui se veut participatif et démocratique s’installe à Angers du 5 octobre au 11 novembre.



ITEM de Pascal Proust et Sandrine Pincemaille dans les douves du château d'Angers
ITEM de Pascal Proust et Sandrine Pincemaille dans les douves du château d'Angers
la rédaction vous conseille
Pourquoi allez chercher si loin ce que l’on a de bien à côté de chez nous », tel pourrait être le slogan d’Art d’Ici, un événement auquel participent les artistes du cru, mis à l’honneur par la Ville d’Angers. Une fois de plus les artistes retenus pour cette édition vont investir des lieux emblématiques et insolites et notamment l’Abbaye du Ronceray, la Chapelle Saint Lazare, les douves du Château d’Angers, la Tour Saint-Aubin et quelques vitrines du centre-ville.

« La force d’Art d’ici c’est que chaque projet a été pensé collectivement par une association ou par un collectif d’artistes réunis pour l’occasion, en dialogue avec les lieux investis et parfois en collaboration avec d’autres artistes invités », indiquent les organisateurs de ce projet d’autant plus intéressant que chacun connaît certainement l’un des artistes associés. D’où l’envie d’aller voir de près et de mesurer le chemin parcouru.

« Ces expositions collectives permettent de remplir un double objectif, faire connaître les talents artistiques locaux aux Angevins et leur donner une vitrine d’exposition », ajoute le maire qui ne manque une occasion de mettre en valeur les talents locaux quels qu’ils soient.

Cet événement artistique permettra aux Angevins de participer à des échanges sur les pratiques artistiques en lien direct avec ceux qui ont réalisé les œuvres présentées. « Une belle façon de découvrir la richesse et la diversité des démarches proposées ».

Cet évènement est aussi l’occasion pour les Angevins de participer à des rendez-vous et des échanges animés par des médiateurs autour d’ateliers de pratiques artistiques et de rencontres avec les artistes.

Ils étaient 75 l’an dernier à s’implique dans cette démarche collective, cette année ils sont une douzaine d’artistes indépendants associés en collectifs auxquels s’ajoutent les 19 la Galerie A et les étudiants de l’Atelier d’Arts Appliqués d’Angers.

Les six expositions ouvertes au public

- « Display » – images imprimées - installation dans les vitrines de la salle Chemellier et du 27 rue Toussaint
La Galerie A, implantée à Denée, présente le travail de dix-neuf artistes. Visibles depuis la rue ces travaux permettent de donner à voir dans l’espace urbain des multiples très différents, révélant le champ des possibles de l’image imprimée - Tous les jours

- « Ecarts » – Peintures, sculptures, vidéos et installations – Chapelle Saint Lazare
Ecarts ce sont six artistes aux démarches plastiques éloignées, protéiformes, six propositions aux regards croisés. Une conquête collective, l’envie commune de questionner notre champ culturel, social et politique, chacun se posant en observateur. Du lundi au vendredi, de 10h à 12h30 et de 14h à 18h, les samedis et dimanches de 10h à 18h

- « Ici, pour nous, pour vous, pour demain » - Sculpture et installation – Abbatiale du Ronceray.
Quatre tableaux célèbres de l’histoire de l’art réinterprétés. De la surface aux jeux de masses, Manon Perrier et Nathalie Pitel, les deux artistes associées se réapproprient ces œuvres tragiques, mêlant leurs pratiques de la sculpture, interrogeant la place de l’homme dans l’environnement. Du lundi au vendredi, de 10h à 12h30 et de 14h à 18h, les samedis et dimanches de 10h à 18h

- « Internet Topography » - Vidéo et son – Tour Saint Aubin
La tour Saint-Aubin, comme une piste d’aéroport lumineuse, sur laquelle se posent tous les accidents de connexions internet venus de Tokyo. Sur invitation du collectif FOrMES, le duo
Art of Failure, formé par Nicolas Maigret et Nicolas Montgermont, construit une géographie au paysage accidenté, installation sonore et lumineuse immersive, transformant les accidents de transmission des données entre Angers et Tokyo en un paysage projeté au sol.

- « ITEM » - Installation extérieure – Douves du château d’Angers
Création originale imaginée spécifiquement pour Art d’ici. Pascal Proust et Sandrine Pincemaille, les deux artistes, ont choisi les douves du château d’Angers comme lieu d’expérimentation pour étendre une grande nappe colorée sur une surface de 1000 m2. L’œuvre ainsi constituée entre en résonance avec la tapisserie de l’Apocalypse toute proche.

- Ateliers d’Arts Appliqués – Affichages poétiques - Centre-ville d’Angers
Les étudiants de l’Année Préparatoire et du BTS Design Graphique de l’atelier d’Arts Appliqués ont réalisé des affichages poétiques par lesquels ils proposent une relecture de la ville. Une poésie visuelle et graphique qui doit interroger les passants et leur regard sur l’espace urbain.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag