Art et chapelles : une balade artistique et religieuse entre Sarthe et Loir


Rédigé par - Angers, le Mercredi 12 Août 2015 à 08:53


En Anjou, terre de tradition catholique, les petites églises et chapelle sont nombreuses. Chaque année, depuis 11 ans, l’association Arts et Chapelles invitent des artistes contemporain à investir une poignée de ces lieux de cultes, pour certains abandonnés, donnant ainsi aux Angevins et touristes l’occasion de (re)découvrir le patrimoine religieux.



L'oeuvre de l'artiste Brigitte Blanchard, dans la chapelle de Matheflon à Seiches sur le Loir
L'oeuvre de l'artiste Brigitte Blanchard, dans la chapelle de Matheflon à Seiches sur le Loir
la rédaction vous conseille
Redonner vie au patrimoine religieux oublié et pourtant si présent dans l’ancienne province d’Anjou, c’est l’objectif que se donne l’association Art et Chapelles. Depuis 2005, elle s'emploie à faire ouvrir ces anciens lieux de culte, pour certains privés, en invitant des artistes contemporains à s’y installer le temps d’un été. Chaque année, l'initiative donne lieu à un circuit de visite qui, outre les édifices religieux et les artistes qui exposent, permet de découvrir la diversité de la campagne environnante.  
 
Pour cette édition, l’association organisatrice et ses partenaires proposent aux visiteurs de partir à la découverte des paysages qui bordent deux rivières angevines : la Sarthe et le Loir, de Feneu à Matheflon (Seiches sur le Loir) en passant par Cheffes, Brissarthe, Daumeray et Durtal. Et en cette période plutôt sèche, cet itinéraire apporte un peu de fraicheur, au moins autant que l’ombre bienfaitrice que le visiteur trouvera dans les petits édifices religieux qui abritent les œuvres d’art.
 
Les artistes invités s’imprègnent des lieux, de leur histoire, du cadre, de la lumière, de points singuliers qu’ils vont exploiter pour créer des œuvres originales, qui entrent en résonance avec l’édifice qui les  accueille.  Dans chaque chapelle, de jeunes médiateurs artistiques, le plus souvent des étudiants en art, attendent les visiteurs pour leur faire comprendre la démarche de l’artiste résident.  Et le public apprécie.
 
« Cette initiative est un facteur d’attention et d’animation pour les zones rurales lointaines ou délaissées ».

Le circuit, toujours très bien balisé, n’est pas très long. Tout juste 70 km pour six chapelles, à faire en voiture en un après-midi ou à vélo pour les plus téméraires, avec le panier de pique-nique pour s’arrêter sur la berge de l’une des deux rivières.

Le circuit 2015, entre Sarthe et Loir (cliquer sur la photo pour agrandir)
Le circuit 2015, entre Sarthe et Loir (cliquer sur la photo pour agrandir)
« Cette initiative est un facteur d’attention et d’animation et pour les zones rurales lointaines ou délaissées. C’est une occasion ou un prétexte pour mieux connaître le passé de notre Anjou », précise Christian Brégeon, un fidèle d’Art et Chapelles, qui prend plaisir chaque année à redécouvrir ces lieux qui font partie du patrimoine local. « Le mode de choix et l'adéquation des artistes relève d'une alchimie complexe. C’est souvent un pari plein d'incertitudes et de subjectivité qui ne doit pas heurter des visiteurs qui, pour la plupart, ne sont pas des experts ». Dans  ses souvenirs « ce sont parfois des artistes plutôt éloignés de nos modes culturels classiques qui ont laissé des marques profondes ».
 
Comme lui, ils sont plusieurs centaines à effectuer chaque week-end d’été ce pèlerinage, qu’ils soient croyants ou non. Et certains viennent de loin, comme ces chrétiens espagnols croisés devant la chapelle de  Matheflon, profitant de l’occasion pour se recueillir.
 
Et c’est cela Art et Chapelles. Chacun y trouve son compte : qu’il soit de confession chrétienne, intéressé par ces petits lieux de culte, ou tout simplement attiré par la découverte de ce patrimoine qui, même s’il tire ses origines de la religion, ne doit pas être laissé à l’abandon. A l’exemple de la chapelle du château (privé) de La Coutardière à Brissarthe, laquelle contient des fresques magnifiquement restaurées. Dans tous les cas, ce croisement entre l’art contemporain et le patrimoine, parfois très ancien, crée un moment d’émotion que les habitués ne manqueraient sous aucun prétexte. 

Art et Chapelles
Depuis le 27 juin et jusqu’au 23 août inclus.
Ouverture du vendredi au dimanche et jours fériés, de 14h à 19h. Entrée libre et gratuite

Pour préparer sa visite et en savoir plus sur l’organisation : www.artetchapelles49.fr

Coordonnées GPS de la première chapelle : Feneu (au carrefour de la D191 et de la D768) : 47,5706523 Nord et -0.59519799 Ouest




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20







cookieassistant.com