Arts de rue, la lettre d'adieu de Jo Bithume


Rédigé par Mister Jo - Angers, le Jeudi 2 Octobre 2014 à 08:15


Mise en liquidation judiciaire le mercredi 24 septembre dernier, la compagnie angevine Jo Bithume tire sa révérence après plus de trente ans d'agitation culturelle et de créations dans le monde des Arts de rue. Dans une lettre que nous publions intégralement, Mister Jo fait ses adieux à ses amis, partenaires et surtout au public angevin. Et leur donne rendez-vous le 15 novembre pour fêter ça



Dernier "acteur" encore en vivant de la compagnie, la fanfare Jo Bithume poursuit sa tournée d'adieu jusqu'à la fin du mois de décembre.
Dernier "acteur" encore en vivant de la compagnie, la fanfare Jo Bithume poursuit sa tournée d'adieu jusqu'à la fin du mois de décembre.
la rédaction vous conseille
Depuis quelques temps, nous le craignions, vous avez dû en entendre parler, voilà c’est officiel : la Compagnie Jo Bithume ferme ses portes définitivement. Pas possible ! Et oui... Vous savez ce que l’on dit, le contexte économique qui n’est pas porteur, un marché très concurrentiel, le tout pouvoir du moins cher possible. Il faut être compétitif, faire toujours mieux avec de moins en moins de monde car le monde, ça coûte cher, et il faut que les choses soient rentables… même dans le secteur artistique. La crise quoi.

Non, j’exagère, ce n’est pas la crise qui nous amène à fermer. Ou plutôt, ce n’est pas que la crise. Alors, c’est quoi ? Et bien c’est aussi un épuisement, une lassitude, une difficulté à se renouveler, le problème de maintenir en vie une structure beaucoup trop grosse pour des activités actuelles en baisse. Peut-être aussi parfois une ambition démesurée demandant trop d’énergie et de finances pour maintenir en vie un nom glorieux mais difficile à porter par une nouvelle équipe dirigeante jeune.

Alors, à ce moment-là, il vaut mieux prendre la décision de s’arrêter dans une situation à peu près correcte, en étant lucide, plutôt que de laisser les choses empirer et devenir malsaines. Voilà, tout cela est dit. Mais je me dois de vous parler aussi de choses bien plus agréables car il est temps de fêter la Compagnie Jo Bithume. Il est temps de se souvenir, de se féliciter de cette exceptionnelle aventure artistique et humaine !

32 ans. Oui, cela fait 32 ans que la Compagnie existe professionnellement. Et 38 ans que le nom Jo Bithume a été inventé. Toute une vie quasiment, en tout cas une grande partie de nos vies pour certains d’entre nous.

Jo Bithume, c’est la création d’une trentaine de spectacles grandioses et dérisoires faits de comédie, de cirque et de musique, accessibles à tous les publics et surtout à celui qui n’entre pas dans les théâtres.

Jo Bithume, c'est plus d' 1 million de kilomètres en voiture, en camion et en bus sur toutes les routes de notre terre pour rencontrer le monde, celui qui a motivé notre engagement dans la rue. Jo Bithume, c’est jouer sur une place publique, dans un théâtre à ciel ouvert, devant, au-dessus, au milieu et avec des centaines de milliers de paires d’yeux ébahies, bouleversées, émues.

Jo Bithume, c’est la création de grands événements, festivals et autres moments exceptionnels qui ont fait découvrir au public nos amis artistes, plasticiens, musiciens, danseurs, comédiens au service de leur Art.

Jo Bithume, ce sont au fil des années tellement de personnes qui se sont investies à corps et à coeur perdus pour que le nom de la compagnie resplendisse au sein des arts vivants.

Jo Bithume, ce sont des ateliers amateurs et professionnels, un centre de formation et d’éducation populaire qui ont permis à de nombreux jeunes de découvrir et vivre le théâtre, le cirque ou la musique, certains devenant artistes à leur tour.

Jo Bithume, c’est l’initiative d’un lieu d’accueil et d’accompagnement artistique pour d’autres compagnies, devenu aujourd’hui Centre National des Arts de la Rue.

Jo Bithume, ce sont des institutions publiques comme le Ministère de la Culture, le Ministère des Affaires Etrangères, le Conseil Régional des Pays de Loire, le Conseil Général du Maine et Loire, la Ville d’Angers, et beaucoup d’autres, sans oublier toutes les entreprises privées, qui nous ont aidés à financer nos projets.

Jo Bithume, ce sont des centaines d'organisateurs qui nous ont fait confiance et nous ont accueillis chez eux, en France et à l'étranger.

Jo Bithume, enfin, ce sont tous les amis qui nous ont encouragés, soutenus, nourris, hébergés, abreuvés, applaudis ou critiqués pour que se réalisent nos idées si folles et si belles. Et grâce à eux, nous rendre si heureux. Et c’est pour tout cela que nous les remercions, que nous nous remercions d’avoir créé et vécu cette belle et grande histoire.

Merci à tous, merci à nous, je vous embrasserais bien, tiens, là, maintenant ! Ah! J’oubliais! Nous vous invitons le 15 Novembre 2014 chez nous, à fêter nos adieux… Réservez votre date, je vous en dis plus très bientôt !"

A noter : La Fanfare Jo Bithume poursuit sa tournée d'adieu jusqu'à fin décembre 2014 / L'aventure du spectacle Boîte de Rue continue en 2015 sous une autre structure !












Angers Mag












Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06







cookieassistant.com