Arts graphiques, mode d'emploi


Rédigé par Vincent FAURE - Angers, le Dimanche 8 Janvier 2017 à 09:00


A Rive d'Arts aux Ponts-de-Cé jusqu'au 28 février, l'exposition Superpose invite à découvrir, étape par étape, les activités complémentaires de deux studios de graphisme angevins.



Photo : Studio Lostpaper (page Facebook).
Photo : Studio Lostpaper (page Facebook).
la rédaction vous conseille
Vous connaissez probablement la sérigraphie. Cette technique d'impression consiste à faire passer, avec une racle, de l'encre à travers les mailles d'un écran ou matrice (en soie, en toile, etc.) pour la déposer sur le support à imprimer – papier, textile, ou autre. L'écran comporte des formes ou motifs variés qui sont ainsi reproduits à volonté sur le support. Mais le design graphique, ça vous parle ?

Il s'agit de créer des images sur mesure pour une publicité, un site web, un livre... Autrement dit, lorsqu'il n'utilise pas l'outil informatique, le designer graphique a besoin du sérigraphiste pour concrétiser ses idées.

Jusqu'au 28 février à Rive d'Arts, le pôle de création des Ponts-de-Cé, la complémentarité entre ces deux activités artistiques fait l'objet d'une belle exposition didactique. Intitulée Superpose, elle fait suite à une commande de la mairie des Ponts-de-Cé, à laquelle ont répondu ensemble deux studios angevins. Lostpaper pour la partie design, et Fishbrain côté sérigraphie.

​Partenariats avec Premiers Plans et le Chabada

Jean-François Pasquier, du studio de design graphique Lostpaper, Jérémy Patrault et Manon Bodet, de l'atelier de sérigraphie Fishbrain, posent devant les affiches réalisées pour l'exposition Superpose » (de gauche à droite).
Jean-François Pasquier, du studio de design graphique Lostpaper, Jérémy Patrault et Manon Bodet, de l'atelier de sérigraphie Fishbrain, posent devant les affiches réalisées pour l'exposition Superpose » (de gauche à droite).
L'atelier de sérigraphie Fishbrain a été fondé en 2007 par l'autodidacte Jérémy Patrault. Il est installé rue d'Iena, à deux pas de la place de la Visitation. Outre les particuliers pour lesquels il imprime à la demande t-shirts ou posters, Fishbrain compte parmi ses clients des entreprises et des administrations (communautés de communes, associations sportives...). La Cité de l'objet connecté a également sollicité ses talents.

Le studio Lostpaper a lui aussi été créé en 2007 par Jean-François Pasquier et Delphine Maulion, deux anciens élèves des Beaux-Arts d'Angers. Il est hébergé au premier étage de Rive d'Arts. Lostpaper a notamment réalisé des affiches, flyers ou plaquettes pour le festival Premiers Plans d'Angers, ainsi que pour le centre Jean-Vilar dans le quartier de la Roseraie.

Fishbrain et Lostpaper se connaissaient déjà pour avoir collaboré sur les visuels du Chabada, la salle de concert angevine (« historiquement, le premier client institutionnel du studio Lostpaper », note Jean-François Pasquier), et du festival Les Traver'Cé Musicales aux Ponts-de-Cé.

Photo : Studio Lostpaper (page Facebook).
Photo : Studio Lostpaper (page Facebook).
​Déconstruire l'image
Pour l'exposition visible au rez-de-chaussée de Rive d'Arts, « nous avons voulu décomposer, étape par étape, le processus de fabrication d'une image », décryptent Jean-François et Jérémy. Montrer comment, grâce aux différents procédés sérigraphiques, les formes et couleurs se superposent pour créer de l'inédit. Un panneau explicatif rappelle d'ailleurs au visiteur que ces dernières constituent les bases du graphisme, au même titre que les textures et les structures. « Notre démarche s'inspire des artistes du Bauhaus, et des constructivistes russes comme Malevitch », énonce Jean-François.

Le matériel du sérigraphe n'est pas absent de l'exposition : nuancier de peinture, racles, matrices, carrousel, pistolet thermique. « Sans la plupart de ces éléments, difficile de se lancer dans la sérigraphie. C'est tout l'univers de l'atelier qui est ici restitué », s'anime Jérémy.
 
​Affiches en séries limitées
Des affiches illustrant ces principes de composition graphique fournissent la trame principale de l'exposition. Elles ont été élaborées spécialement, en séries limitées (de 15 à 30 exemplaires), et seront vendues aux visiteurs lors du « décrochage », les 25 et 26 février prochains. Entre la conception et le tirage, le travail de préparation a mobilisé les responsables de Fishbrain et Lostpaper durant cinq mois. Au cours desquels il a bien fallu assumer, aussi, les commandes habituelles. « Dans nos métiers, on est souvent confronté à l'urgence », concèdent ensemble Jean-François et Jérémy.    
 
SUPERPOSE ! design graphique & sérigraphie, du 18 novembre 2016 au 28 février 2017 à Rives d'Art.
Entrée libre et gratuite tous les jours de 15h à 19h.









1.Posté par gaignard le 08/01/2017 20:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très bonne exposition à faire découvrir aux jeunes dont les métiers








Angers Mag












Angers Mag : #Angers @theblackangels, le retour. En septembre au Levitation France 2017 @levitationfr @Angers @lechabada @LeQuai https://t.co/HQMM6h01kV
Lundi 24 Avril - 16:00
Angers Mag : #Présidentielle2017 #MaineetLoire #Angers, les réactions en Maine-et-Loire après le 1er tour https://t.co/OxFC8MnXBJ
Lundi 24 Avril - 08:33
Angers Mag : #Presidentielles2017 Angers et l'Anjou consacrent Macron au 1er tour. Premiers constats https://t.co/Dg4rfXidZd
Lundi 24 Avril - 08:30
Angers Mag : #Présidentielles2017 Les résultats définitifs en #MaineetLoire (source @Place_Beauvau) Participation : 82,96%… https://t.co/wrTizhKPd8
Lundi 24 Avril - 00:20