Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Jeudi 27 Novembre 2014







Assemblées de quartier : les Angevins ont la parole


Rédigé par - Le 18/10/2012 - 15:46 / modifié le 22/10/2012 - 09:53


Application sur le terrain de la démocratie participative, chère au maire d’Angers, les assemblées de quartier donnent aux citoyens l’occasion de s’exprimer. Portant sur des sujets touchant à la vie quotidienne, à la citoyenneté, à l’aménagement, à solidarité et la sécurité, ces assemblées se succèdent au rythme de 2 à 3 par semaine au cours des mois d’octobre et de novembre.



Adoptant un style bistro, l'assemblée organisée dans le quartier du Lac de Maine le 16 octobre a permis de débattre du code de la rue et de la future maison de quartier.
Adoptant un style bistro, l'assemblée organisée dans le quartier du Lac de Maine le 16 octobre a permis de débattre du code de la rue et de la future maison de quartier.
Donner la parole aux angevins et ne pas prendre de grandes décisions sans les avoir consulté au préalable c’est la méthode employée par une municipalité qui a fait de la participation des citoyens son cheval de bataille.

C’est dans le cadre de cette démarche dite de « démocratie participative » qu’ont été créés les comités consultatifs de quartiers (CCQ), devenus Conseils de Quartiers, des instances locales composées de citoyens ordinaires capables de faire remonter les besoins et les idées.

Pour le Maire et notamment Silvia Camara-Tombini, l'adjointe en charge de la démocratie participative, il s’agit de « créer du lien social, valoriser la jeunesse, imaginer l’aménagement de nouveaux espaces verts ou publics, des projets dans lesquels les citoyens peuvent se retrouver, s’impliquer et donner leur avis ». Ces comités consultatifs desquels émergent des projets sont prolongés par des assemblées de quartier, ouvertes à tous. Ces assemblées se déroulent actuellement sur les dix quartiers de la ville.

On y vient pour discuter et échanger avec ses voisins sur les politiques publiques, les projets urbains et sociaux du quartier. « On n’est pas toujours d’accord, entre nous et avec les élus, mais au moins on participe à la vie de notre quartier. On fait valoir notre avis, même si l’on sait qu’il ne sera pas toujours prise en compte », commentait une habitante lors de la dernière assemblée en date, dans le quartier du Lac de Maine.

« Ces assemblées permettent de présenter tout ce qui a été fait dans le quartier ainsi que les outils de participation », explique le maire, Frédéric Béatse. « Nous assurons les habitants de notre volonté de renforcer le dialogue. C’est l’occasion pour eux d’interpeller les élus sur des points particuliers, mais aussi d’apporter leur expertise d’usage ».

Retenant deux ou trois thèmes forts qui remontent des CCQ, des tables rondes sont alors organisées lors de ces assemblées afin que chacun puisse confronter et faire avancer des idées, avec un objectif : raccourcir les temps des discussions et de prise de décision du Conseil Municipal.

« Si ce sont les élus qui prendront la décision finale, on a quand même besoin d’échanger et de nourrir cette décision sur la durée. Ça permet d’instaurer le débat et de s’enrichir mutuellement », confirme Silvia Camara-Tombini.

Ces tables rondes très suivies permettent de débattre sur des sujets aussi variés que le code de la rue, les espaces verts, la construction ou l’aménagement de maisons de quartiers, les actions de solidarité, la communication, le vieillissement et l’insertion des jeunes déscolarisés et de restituer les éléments clés. Elles seront suivies par la mise en place de groupes de travail.

Chaque soir du calendrier établi pour ces rencontres une centaine d’habitants participent à l’assemblée plénière et aux tables rondes, l’ensemble se terminant par une rencontre conviviale autour d’un petit buffet.

Le calendrier des assemblées de quartier

- Saint-Serge/Ney/Chalouère, 10 octobre à 18h30, faculté de droit (13 allée François-Mitterrand)
- Lac-de-Maine, 16 octobre à 18h30, salle Auguste-Chupin (esplanade Auguste-Chupin)
- La Roseraie, 18 octobre, 18h30, lycée Chevrollier (2 rue Adrien-Recouvreur)
- Doutre/Saint-Jacques/Nazareth, 20 octobre, 9h, hôtel des Pénitentes (23 boulevard Descazeaux)
- Belle-Beille, 22 octobre, 19h, centre Jacques-Tati (5 rue Eugénie-Mansion)
- Deux-Croix-Banchais/Grand Pigeon, 25 octobre, 18h30, centre Marcelle-Menet (mail Clément-Pasquereau
- Monplaisir, 27 octobre, 9h30, Maison pour tous (3 rue de l'Ecriture)
- Justices/Madeleine/Saint-Léonard, 29 octobre, 19h, Le Trois Mâts (place des Justices)
- Centre-ville/La Fayette/Eblé, 30 octobre, 18h30, salons Curnonsky (place Maurice-Sailland)
- Hauts-de-Saint-Aubin, 22 novembre, à 18h30, salle Jean-Moulin (2 rue des Capucins)




Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag













Instagram



cookieassistant.com