Assises Locales de l’Education : l’enfant au cœur du débat


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 08/11/2010 - 23:13 / modifié le 10/11/2010 - 17:51


Membre du réseau français des villes éducatives, Angers, mène depuis cinq ans, dans le cadre d’un Projet Éducatif Local, une politique globale et volontariste des questions éducatives afin de donner une chance à chacun. Les 12 et 13 Novembre prochain, la Ville d’Angers réunira la communauté éducative dans le cadre des Assises Locales de l’Education afin de faire le point et définir des plans d’action.



de G. à D. : Jean Louis Lebeau, chargé du Projet Educatif Local, Luc Belot, Adjoint au Maire, délégué à l'éducation, Beaudouin Aubret, conseiller municipal éducation et Marc Kasprzack, Directeur du Service Education de la Ville d'Angers
de G. à D. : Jean Louis Lebeau, chargé du Projet Educatif Local, Luc Belot, Adjoint au Maire, délégué à l'éducation, Beaudouin Aubret, conseiller municipal éducation et Marc Kasprzack, Directeur du Service Education de la Ville d'Angers
Luc BELOT, Adjoint au Maire, délégué à l’enfance, la petite enfance, à l’éducation et l’informatique, membre du bureau des Villes Éducatives, s’est fixé pour objectif d’actualiser le Projet Éducatif Local lancé dans la précédente mandature, afin de pouvoir partager dans les années à venir une « politique éducative de territoire (celui d’Angers) permettant de donner une chance à chacun ».

Quelle place et quels moyens veut-on donner à l’éducation à Angers et sa métropole ? Quel citoyen veut-on préparer pour demain ? C’est tout l’enjeu des Assises Locales de l’Éducation qui seront organisées en fin de semaine, les vendredi 12 Novembre après-midi à l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers (ENSAM) d’Angers et le samedi 13 Novembre en matinée, dans l’amphi de la Fac de Droit, d’Économie et de Gestion.

Autour d’ateliers permettant de donner la parole à l’enfant, accompagner la fonction parentale, étudier la gouvernance en matière d’éducation ou encore intégrer l’homme au cœur du développement durable, mais aussi de conférence et débats, ces assises ouvertes à tous devraient permettre à chacun de prendre conscience de ce qu’il conviendrait de faire pour que les enfants retrouvent la place qui leur revient dans notre société.

« Nous voulons qu’un vrai service public de la petite enfance soit mis en place afin de garantir l’équité dans l’accès à l’éducation et la formation, sans discrimination, dans le respect de la laïcité », déclare Luc Belot en s’appuyant sur l’appel de Bobigny, point de départ d’un grand débat national sur les enjeux de l’éducation, de l’enfance et de la jeunesse. « Nous souhaitons que ce grand projet national pour l’enfance et la jeunesse, qui servira de trame aux assises locales d’Angers, soit soumis à tous les candidats des prochaines présidentielles de 2012 ».

Tous les angevins, parents ou éducateurs, élus, responsables d’associations, professionnels, toutes les personnes désirant partager leur expériences sont cordialement invités à ces assises, soit en participant aux ateliers du vendredi après midi, il reste encore des places, soit en participant à la conférence sur la « qualité et l’harmonie des temps proposés à l’enfant », animée par Claire LECONTE, chronobiologiste et psychologue de l’éducation, le samedi matin. Cette conférence sera précédée par une intervention d’Yves FOURNEL, Adjoint au Maire de Lyon et président du Réseau Français des villes éducatives.

A noter qu’une garderie sera mise en place le samedi matin pour les parents ayant quelques difficultés en matière de garde d’enfants. Réservation auprès d’Agnès JOUIN, Direction de l’Éducation-Enfance à la Mairie d’Angers. Tél. 02.41.05.43.83 – agnes.jouin@ville.angers.fr

Pour connaître le détail du programme des Assises Locales de l’Éducation : www.angers.fr/assiseseduc



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag