Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Mardi 21 Octobre 2014



Assomption : sous le signe de la famille traditionnelle


Rédigé par - Le 15/08/2012 - 08:28 / modifié le 15/08/2012 - 17:41


A l’heure où le gouvernement s’apprête à proposer un texte concernant le mariage des couples homosexuels et le droit d’adopter des enfants, le cardinal André Vingt-Trois archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques de France, opposé au mariage « gay » saisit l’occasion de la fête du 15 août pour inviter les catholiques à lire une prière pour la France. Certains craignent un amalgame avec les thèses du FN.



Marie, la mère de la famille traditionnelle, utilisée comme étendard par les opposants au mariage gay
Marie, la mère de la famille traditionnelle, utilisée comme étendard par les opposants au mariage gay
L'Assomption de Marie, célébrée tous les ans au 15 août, est une affirmation intangible de l'Église catholique romaine selon laquelle, au terme de sa vie terrestre, la mère de Jésus a été élevée au ciel. Pour les personnes qui relèvent de la religion catholique, c’est un événement fêté avec une certaine ferveur, dans toute la France.

C’est cette occasion qu’a saisi l’archevêque de Paris, dont on connaît les positions plutôt traditionalistes pour proposer aux ecclésiastiques la lecture d’une prière dite « prière pour la France » où l’on appelle à la solidarité entre les peuples, mais aussi, et surtout au maintien de la famille traditionnelle.

« Les enfants doivent cesser d’être les objets des désirs et des conflits des adultes pour bénéficier pleinement de l’amour d’un père et d’une mère », affirme le cardinal André Vingt-Trois qui, sans attaquer frontalement la communauté homosexuelle, se positionne contre le mariage entre personnes du même sexe et l’adoption d’enfants par ces mêmes personnes. C’est tout au moins comme cela qu’est ressentie cette prière qui fait débat. D’autant que le jour de sa lecture n’est pas totalement anodin, la mère de Jésus étant considérée dans la religion catholique comme l’un des piliers incontournables de la famille traditionnelle.

« Parler des familles, insister sur le fait qu'elles reposent sur un père et une mère (...) on sait très bien que la prière fait allusion au mariage homosexuel », déclare Nicolas Gougain le représentant de l’inter LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) dans les colonnes du Parisien.

Cette position de l’Église par rapport au mariage entre deux personnes du même sexe n’est pas nouvelle. « Le mariage est l'union d'un homme et d'une femme. C'est écrit sur la première page de la Bible », rappelle l’archevêque de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin, dans les colonnes du « Progrès de Lyon ». « Notre désir est que la loi n'entre pas dans des domaines qui dépassent sa compétence. Un Parlement ce n'est pas Dieu le Père », poursuit le primat des Gaules.


L’Église n’a pas à intervenir dans ce type de débat

Certes le parlement qui s’apprête à légiférer sur proposition du gouvernement Ayrault, selon les propositions de campagne du président Hollande, sur le mariage homosexuel, n’a pas compétence en matière de mariage catholique. Dans le cas présent il s’agit bien de mariage civil, pour lequel, depuis la séparation de l’Église et de l’État, il a toute latitude pour se prononcer. « L’Église n’a donc pas à intervenir dans ce type de débat » estiment, à juste titre, les représentants de l’inter LGBT

Pour sa part, Christine Boutin, la présidente du Parti Chrétien-démocrate (PCD) estime dans le JDD que « le mariage homosexuel est un sujet grave, qui n’est ni de droite ni de gauche. Il mérite un débat entre tous les Français, lequel n’a pas eu lieu pendant la campagne présidentielle ». Elle appelle donc à un référendum sur le sujet.

Selon une enquête de l'IFOP, publiée par l’AFP et reprise dans le Figaro du 14 août, portant sur « les Français, les catholiques et les droits des couples homosexuels » 65% des Français sont favorables au mariage homosexuel. En revanche le même sondage relève que les avis seraient plus nuancés en ce qui concerne l’adoption puisque seulement 53% des français seraient favorables.

« Mais la plus grosse inquiétude vient du nom de la prière elle-même », comme le souligne François Soulage, le président du Secours Catholique dans le Parisien. « Prière pour la France » pourrait accréditer les thèses des mouvements populistes et notamment du Front National dont on sait que sa présidente, Marine Le Pen, s’est clairement exprimée sur le sujet. « Pourquoi pas la polygamie ? Selon les règles de notre société, le mariage s'effectue entre un homme et une femme », avait déclaré Mme Le Pen sur les antennes de France Inter en juin dernier.

Cette intervention des évêques de France, ce 15 août, n’a donc pas fini de faire couler de l’encre, notre pays, quoique républicain, reste très attaché aux valeurs chrétiennes, le divorce entre l’Église et l’État n’étant, malgré les ans, toujours pas consommé.




Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

6.Posté par Yannick Sourisseau le 16/08/2012 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

J'ai pris le temps de lire le sujet que vous m'avez proposé. L'Eglise est, comme le précise l'auteur, une structure morale dont ses membres sont des citoyens comme les autres. A ce titre elle peut donc s'exprimer sur les sujets de société dès lors qu'ils ne sont pas contraires aux lois en vigueur dans notre pays. Elle s'exprime et à chacun d'en penser ce qu'il veut.

Pour moi, l'Eglise n'est qu'un groupe de pression, au même titre qu'une association, un syndicat, un parti politique. Pa...

5.Posté par PeterDenver le 16/08/2012 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Puisque vous êtes disposé au dialogue, je vous invite à lire ce billet qui éclaire davantage sur la légitimé qu'a l'Eglise de s'exprimer : http://www.koztoujours.fr/?p=14558

4.Posté par Yannick Sourisseau le 15/08/2012 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Désolé de vous avoir assimilé a un sympathisant du FN, je le regrette sincèrement. Il est vrai que quand vous parlez d'une union à 3, ce qu'on appelle la polygamie, argument qu'a aussi utilisé Mme Le Pen sur France Inter pour appuyer son opposition au mariage gay, ça peu induire en erreur. Soit, nous sommes d'accord sur un point, nous honnissons tous les deux le FN

Concernant le débat, il ne me gène pas et je ne le refuse pas, la preuve : je publie vos commentaires et j'y réponds. Ces commenta...

3.Posté par PeterDenver le 15/08/2012 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je rétablis, si vous le permettez, quelques contre vérités dans ce que vous venez de dire, et ajoute quelques éléments :
- je n'ai aucune haine, je ne fais que manifester un désaccord avec vous et votre article, et avec le lobby LGBT. Je ne vois pas où vous voyez de la haine ? Pouvez-vous me l'indiquer ?

- je n'ai pas moins de respect envers les personnes homosexuelles qu'envers les autres. Cependant, je pense que leurs revendications sont néfastes pour la société et pour ses membres. Percevez ...

2.Posté par Yannick Sourisseau le 15/08/2012 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ami, pourquoi tant de haine. Ça vous surprendra peut-être, mais originaire de Vendée, je suis moi même d'origine catholique. Mais je ne renie pas ma religion, même si aujourd'hui je ne vais plus dans une église pour assister à une messe, mais pour me recueillir et trouver un moment de quiétude. De ce que j'ai pu retenir de ma jeunesse chrétienne c'est le respect des autres et l'amour pour mon prochain.

Pour moi il n'y a pas de lobby, quel qu'il soit, mais des humains qui peuvent s'exprim...

1 2






Angers Mag



















Instagram

A PROPOS

cookieassistant.com