Attentats en France, la Région lance un plan de prévention républicaine


Rédigé par Rédaction Angers Mag - Angers, le 22/01/2015 - 07:33 / modifié le 22/01/2015 - 23:41


Réunis lundi à Nantes suite aux attentats terroristes perpétrés à Paris, les représentants de tous les groupes politiques du Conseil régional des Pays-de-la-Loire, se sont accordés sur un plan d'actions "utiles" pour prévenir, principalement au niveau éducatif, toute contagion anti-républicaine. Un comité de travail est mis en place qui se réunira avant la prochaine session plénière début février.



Jacques Auxiette, ici aux côté du Premier ministre Manuel Valls, lors de la signature du contrat de plan Etat Région en décembre dernier (photo P.Minier Ouestmédias).
Jacques Auxiette, ici aux côté du Premier ministre Manuel Valls, lors de la signature du contrat de plan Etat Région en décembre dernier (photo P.Minier Ouestmédias).
la rédaction vous conseille
Accompagnant le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll jeudi dernier au lycée agricole du Fresne à Angers, Jacques Auxiette, le président du Conseil régional, avait prévenu : "Nous allons prendre des initiatives dès la semaine prochaine, avec les président de tous les groupes politiques de la Région, pour voir comment, dans le prolongement de qui s'est déjà fait et des attentes, on peut avancer dans le domaine de l'apprentissage du socle des valeurs républicaines et du respect des différences. C'est notre boulot que d'aborder ces questions là vis-à-vis de la jeunesse et vis-à-vis des cultes notamment."

Réunis lundi à Nantes, les représentants de tous les groupes politiques de l’assemblée régionale ("Socialiste, radical et républicain", "Europe Ecologie – Les Verts", "UMP", "groupe communiste", "intergroupe UDI", "Ecologie et Solidarité", "MPF ») se sont donc mis d'accord sur des "pistes de travail qu’ils vont poursuivre dans les semaines et mois à venir", ont-ils indiqué dans un communiqué commun.

"Si cette action doit accompagner à court terme l’émotion du Pays, elle doit surtout se concevoir sur le moyen terme à partir d’un socle commun de valeurs républicaines partagées (...)" ont-ils pris soin de préciser. Plusieurs décisions de principe ont été actées :

- Une aide régionale à la mise en oeuvre de la Loi Peillon sur la présence des symboles républicains (devise, drapeau français et européen) dans tous les lycées, public ou privés ;
- Le soutien aux sollicitations des équipes éducatives pour des actions éducatives nouvelles d’ici à la fin de
cette année scolaire ;
- L'association du Conseil Economique Social Environnemental Région (CESER) et du Conseil Régional des Jeunes
aux réflexions des semaines à venir.
- L'engagement de consultations auprès d’acteurs de la vie régionale : clubs de la presse, responsables associatifs, culturels, syndicaux ou même religieux dans le respect strict des principes de la laïcité.
Des actions à travailler : sécurité aux abords des lycées, formation des personnels non enseignants, éducation à l'usage des réseaux sociaux...

Mais les participants à cette rencontre ont surtout convenu d'engager un "travail approfondi sur différents sujets" pour lesquels, ils "considèrent qu’il est nécessaire d’y accorder du temps pour que le Conseil régional apporte une pierre utile face à des enjeux qui concernent la Nation toute entière". Sans qu'elle soit exhaustive, voici la liste des actionretenues par les groupes politiques de la Région :

- La possibilité d’étendre les mesures de présence des symboles républicains dans les lieux de formation qui ne sont pas visés par la circulaire Peilon : CFA, centres de formation sanitaire et sociale, établissements de formation professionnelle
- L’établissement d’un bilan des équipements de sécurité aux abords des lycées des Pays de la Loire
- Des actions de formation à l’attention des personnels non-enseignants
- L’organisation de temps civiques et citoyens à l’attention des lycéens
- L’instauration possible d’une journée régionale du civisme
- La construction d’outils d’éducation à l’usage des réseaux sociaux
- Le rôle de la Région dans le champ de la formation des détenus puisqu’il s’agit de l’une de ses compétences nouvelles
- Le décrochage scolaire, compétence régionale également
- …
"Sur toutes ces mesures, précise les groupes politiques de la Région, la volonté conjointe des participants est de concevoir les actions les plus utiles. Ceci prendra du temps. Temps mis à profit pour ne pas agir sous l’émotion et pour consulter et associer les acteurs directement concernés. Les acteurs éducatifs en premier lieu, ou les collectivités locales réunies prochainement dans le cadre de la Conférence territoriale de l’action publique."

En parallèle, le « Think tank de Fontevraud », qui produit une réflexion sur l’action publique locale, accélèrera
ses travaux sur la question de l’éducation citoyenne. Enfin, un comité de travail et de suivi associant tous les groupes politiques de l’assemblée régionale se réunira régulièrement dans cette même configuration. Sa prochaine rencontre interviendra avant la session plénière des 5 et 6 février.

Charlie Hebdo : pas d'abonnement forcé
En préambule, Jacques Auxiette a précisé que seuls les élus qui le souhaiteront seront destinataires d’un exemplaire de Charlie Hebdo (dans le cadre de l’abonnement collectif de soutien qui a été souscrit). Les exemplaires supplémentaires seront adressés au centre de documentation. Il y a quelques jours, un début de polémique avait entouré la souscription de cet abonnement, le conseiller régional angevin Dominique Richard (UDI) ayant publiquement refusé de le recevoir.









1.Posté par Daniel Fleury le 24/01/2015 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et ça continue encore et encore, le terrorisme d'accord d'accord... Le roi Abdhulla est mort non ? ça devrait nous rassurer















Angers Mag











Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20
Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56



cookieassistant.com