Au 400 Coups mardi, Grec 1ère langue en avant-première


Rédigé par Cyrille GUERIN - Angers, le 02/06/2014 - 12:24 / modifié le 04/06/2014 - 09:58




Au 400 Coups mardi, Grec 1ère langue en avant-première
Un tournage éprouvant avec visites surprises de factieux d'extrême droite : la conception de "Xenia", le dernier long-métrage du grec Panos H. Koutras, n'a pas été de tout repos. Son passage à Cannes dans le cadre d'Un Certain Regard a même failli être compromis. Ah! Cannes et son sens du storytelling. Est-ce pour ces motifs il est vrai nauséeux qu'un critique salarié d'un quotidien (numéri)câblé, a titré "Panos Koutras : label hellène" ?

Non. Pour Olivier Séguret, "le réalisateur de "L'Attaque de la moussaka géante", montre une détermination victorieuse (...) à colorer d'humour, d'enfance et de rêve le train fantôme cauchemardesque et hors de contrôle à quoi ressemble la Grèce aujourd'hui". What else ? Le pitch peut-être : le film raconte l'histoire de Danny et Odysséas, deux frangins de 16 et 18 piges, qui vont traverser la Grèce dans le but de retrouver leur père.

Chemin faisant, ils vont se confronter à la dureté de certains, et deviendront adultes dans un monde qui refuse de les suivre. "Xenia" est une ode à une jeunesse "qui souffre et naît dans un monde hostile". Sujet éminemment romanesque car "touchant". L'adolescence est toujours touchante. Elle nous rappelle à nos devoirs, à nos abdications en bloquant pacifiquement des trams par exemple.

Avec "Xenia", le cinéaste, homo revendiqué, part également en guerre contre le droit du sang qui "chez moi prime sur le droit du sol". Mardi soir, à 20h15, il sera (encore) le bienvenu en France, aux "400 coups" qui à 20h15 présenteront "Xenia" avant sa sortie le lendemain. La projection sera suivie d'une rencontre. Welcome Panos !





















Angers Mag