Austin, le souffle venu de l’Ouest

Austin, le souffle venu de l'Ouest #1


Rédigé par Yves BOITEAU - Angers, le Mercredi 7 Septembre 2016 à 12:00


Du 12 au 18 septembre, Angers va vivre au rythme de l’Austin Week, une semaine de rendez-vous avec la culture et l’esprit d’entreprendre de la capitale du Texas. L’opportunité pour les Angevins de toucher du doigt l’énergie créative qui anime la coopération qu’Angers et sa ville jumelle ont amorcée il y a six ans. Venu de l’Ouest, un vent frais, nouveau et, pour tout dire, réjouissant pour le territoire angevin.



Austin, capitale du Texas, et nouvel eldorado pour les Angevins ? Crédit photo : François Delaunay
Austin, capitale du Texas, et nouvel eldorado pour les Angevins ? Crédit photo : François Delaunay
la rédaction vous conseille
« Keep Austin Weird ». Pas de panique. Si vous ne trouvez pas sur le net une traduction claire à votre goût de la devise qu’Austin et ses habitants cultivent précieusement depuis des générations, celle-là même que relaient à tour de commentaires les forums de voyageurs, deux conseils : 1. Ne vous en inquiétez surtout pas. 2. Lâchez votre écran, l’occasion vous est offerte d’en approcher directement le sens, sans vous éloigner beaucoup des bords de la Maine.

Portée par l’association Austin Angers Créative avec le soutien de la Ville d’Angers et de nombreux partenaires, l’Austin Week va décliner du 12 au 18 septembre une multitude de rendez-vous – dont de nombreux gratuits – pour faire découvrir aux Angevins la capitale du Texas, son art de vivre, sa culture et son caractère unique.

Musique, gastronomie, arts, cinéma, art de vivre, business et économie, médias… Les entrées au programme de cette 2e édition sont à l’aune du nombre de portes déjà ouvertes ou entrouvertes par les acteurs de ce jumelage pourtant récent.
« Ça fonctionne du feu de Dieu ! »

« Ça fonctionne du feu de Dieu ! », s’enthousiasme Sophie Kotras, responsable de l’enseignement supérieur, des filières et du territoire au sein de l’Agence de développement de l’agglomération d’Angers (ALDEV). Exagéré ? Si cette ex-cadre de la municipalité angevine est bien placée pour parler, c’est qu’elle a vu grandir au premier rang la relation entre Angers et sa sœur texane. D’abord auprès de Jean-Claude Antonini, l’ancien maire d’Angers, qui lui avait confiée à la fin des années 2000 le soin de rechercher une ville américaine susceptible de s’inscrire dans un partenariat porteur pour le territoire. Et depuis l’arrivée en 2014 de Christophe Béchu, au sein d’ALDEV, le bras armé économique de la communauté urbaine, qui a rapidement mesuré l’enjeu pour les entreprises angevines de cette ouverture à l’Ouest.

Chaque année, une délégation angevine regroupant des acteurs économiques et culturels rejoint Austin pour y trouver peu à peu sa place.
Chaque année, une délégation angevine regroupant des acteurs économiques et culturels rejoint Austin pour y trouver peu à peu sa place.
« L’intention initiale de Jean-Claude Antonini était de trouver une ville américaine qui corresponde à Angers sur les questions du développement durable, de la culture et de la qualité de vie », rappelle Sophie Kotras. Sur la quinzaine de villes approchées alors (dont Philadelphie et Portland), le choix d’Austin s’est imposé presque naturellement, avec l’appui sur place du consulat de France. Centre universitaire, branché high-tech (le siège de Dell Computer se trouve à Round-Rock dans sa banlieue), culture et environnement, la capitale du Texas tranche avec l’image conservatrice et rurale que véhicule encore le Texas en France. Rayonnante, elle est passée, depuis la signature du premier protocole d’engagement avec Angers en octobre 2010, du 16e au 11e rang des villes les plus peuplées des Etats-Unis (880 000 habitants, et près de 2 millions pour l'aire urbaine).

Symbole de cette effervescence : la réussite internationale du festival South by Southwest (SXSW) qui, chaque année au mois de mars, mêle musique, cinéma et médias interactifs. C’est en s’y présentant avec des représentants de ces différentes disciplines qu’Angers a commencé à s’ouvrir des portes à Austin. « Ça nous a tout de suite qualifié, pas seulement auprès des Austinites, mais aux yeux des acteurs de la musique en France », rapporte François Delaunay, l’ex-directeur du Chabada qui était du premier voyage aux SXSW en mars 2011. Christophe Davy alias Doudou, le patron de Radical Production, est rapidement mis dans la boucle. The Black Angels, groupe phare de la scène rock d’Austin à l’origine lui-même d’un festival en plein ascension, compte au catalogue du tourneur angevin. « L’intuition de Doudou a été de nous faire comprendre qu’il fallait d’abord montrer à Austin qu’on pouvait organiser des choses chez nous, avant d’envisager faire des choses ensuite », prolonge François Delaunay.
« Cette histoire avec Austin est une chance pour le territoire angevin. On partage des valeurs, le goût du travail, un certain art de vivre et il y a aussi une part de rêve américain derrière tout ça. L’enjeu, c’est vraiment maintenant que tous les Angevins se l’approprient »

Ce sera le premier acte fort du partenariat Angers-Austin : l’accueil dès 2013 au Chabada d’une déclinaison de l’Austin Psych Fest, devenu Levitation. Un premier succès. Soutenue par la Ville d’Angers, l’association Austin Angers Créative est née peu de temps après d’une autre prise de conscience : « La nécessité d’interagir avec d’autres disciplines - le cinéma, la tech, la gastronomie – en se rassemblant sous une même bannière et en travaillant main dans la main », ajoute Xavier Massé, le coordinateur du festival de cinéma Premiers Plans qui préside l’association.

L’an passé, un premier Angers Day a permis à des musiciens, cuisiniers et chefs d’entreprise angevins de se produire pour la première fois à Austin lors d’un événement dédié. Parallèlement, un nouveau protocole de coopération beaucoup plus ciblé a été signé par les maires d’Austin et Angers pour appuyer la volonté réciproque de coopération économique. « On est dans un tout autre schéma qu’avec les jumelages historiques de la Ville (Haarlem, Wigan, Pise, Osnabrück…). Avec de chaque côté, une recherche d’efficacité opérationnelle dans les différents projets que la collectivité appuie. Avec la Cité de l’Objet Connecté, il y a une évidence à travailler », souligne Benoît Pilet, l’adjoint aux relations internationales d’Angers qui se rendra pour la première fois à son tour à Austin en novembre pour le 2e Angers Day.

« Cette histoire avec Austin est une chance pour le territoire angevin", appuie Xavier Massé. "On partage des valeurs, le goût du travail, un certain art de vivre et il y a aussi une part de rêve américain derrière tout ça. L’enjeu, c’est vraiment maintenant que tous les Angevins se l’approprient. »

 









Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter cet article. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce site web est responsable des contenus qu’elle publie, mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissée libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en sauront gré.

Le Comité de Rédaction d'Angers Mag Info










Angers Mag












Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30







cookieassistant.com