Aux Ponts-de-Cé, Cinéville ouvre ce mercredi


Rédigé par - Angers, le Mercredi 14 Octobre 2015 à 08:19


Avec près de 15 jours d’avance sur le planning initial, Cinéville ouvre ses portes ce mercredi après-midi dans la zone du Moulin Marcille aux Ponts-de-Cé (Angers). Ce nouveau complexe cinématographique porte l’offre angevine à 25 salles pour une capacité totale de 4512 places.



De gauche à droite : Arnaud Auvêpre (Directeur exploitation), Cédric Hervouet (Directeur complexe des Ponts-de-Cé) et Yves Sutter (PDG Cinéville)
De gauche à droite : Arnaud Auvêpre (Directeur exploitation), Cédric Hervouet (Directeur complexe des Ponts-de-Cé) et Yves Sutter (PDG Cinéville)
la rédaction vous conseille
Ouvrir le cinéma des Ponts-de-Cé plutôt que prévu, après 9 mois de travaux et surtout pour les vacances de la Toussaint, Yves Sutter, le PDG de SOREDIC - Cinéville ne cache pas sa satisfaction. « Nous étions très attendus d’autant que notre offre est familiale, tant dans la programmation  des films que dans la plaine de jeux pour enfants installée à proximité des salles de cinéma ».  
 
Ce complexe cinématographique et ludique, puisqu’il comprend aussi un espace de jeu pour enfants de 1500 m2, « Loopiland », est installé sur le site du village Décathlon, à proximité du magasin éponyme, « constituant un espace de loisirs très attractif et familial, pour ceux qui résident au sud d’Angers », rappelle Thierry Cariou, directeur du village et l’un des initiateurs, avec les décideurs locaux, de ce projet. C’est le premier des neuf villages Décathlon français à bénéficier d’un tel équipement.
 
L’ensemble qui compte six salles de 415 sièges pour la plus grande à 97, pour une capacité de 1189 sièges, se positionne comme un cinéma complémentaire des deux autres complexes, le multiplexe Gaumont dans la zone St Serge et les 400 Coups dans le centre-ville d'Angers. « Nous n’entrons pas en concurrence avec les autres salles, notamment avec les 400 Coups, nos films étant plutôt grand public. A cela s’ajoute le fait que les spectateurs ne se déplacent pas ou rarement vers une salle qui se situe à plus de 20 minutes de leur domicile. Notre objectif c’est d’attirer de nouveaux spectateurs, ceux qui habitent au sud-Loire, jusqu’à Chemillé et Doué la Fontaine et qui vont rarement ou pas au cinéma faute d'une salle à proximité », justifie Yves Sutter. « Il y aura donc peu de transfert de salle, pour les gens qui habitent dans le centre, ou au nord d’Angers. Ce qui a motivé cette création c'est le fait que la fréquentation stagne à Angers depuis 10 ans à cause des difficultés d'accès, notamment pour les habitants du sud, alors qu'elle est en hausse sur le plan national. Le cinéma restant le loisir préféré des français ».
 
« J’ai toujours pensé que cet équipement était nécessaire pour rendre plus attractif le sud de la métropole angevine » - Joël Bigot, maire

Le Cinéville des Ponts de Cé qui espère atteindre rapidement le chiffre de 320 000 spectateurs par an, devrait donc doper la fréquentation angevine, et peut-être rééquilibrer les tarifs. Le Cinéville propose un plein tarif à 9.80 € alors qu’il est de 11,10 € au Multiplexe Gaumont.
 
A ce ticket d'entrée, complété par des offres forfaitaires, des tarifs enfants et étudiants, s’ajoutent le confort des sièges, des rangées plus espacées et surtout une projection digitale  4K assortie d’un son immersif  en Dolby Atmos. De quoi attirer les amateurs de cinéma à grand spectacle. « Cette technologies encore peu répandue (quatre cinémas sont désormais équipés en région des Pays de la Loire (*) NDLR) permet de vivre une expérience cinématographique unique », précise Cédric Hervouët, le jeune directeur de ce nouveau complexe. Deux salles bénéficient de ce nouvel équipement sonore, sachant que tous les films ne sont pas disponibles dans ce format de diffusion. « S'il y en a de plus en plus, tous les films ne s'y prêtent pas  », souligne le directeur. Et pour les plus sceptiques, la démonstration organisée lors de l’inauguration a suffi à les convaincre.
 
Pour Joël Bigot, le maire des Ponts-de-Cé, l’ouverture d’un complexe cinéma dans sa ville, c’est presque le « happy end » d’un film à suspense. « J’ai toujours pensé que cet équipement était nécessaire pour rendre plus attractif le sud de la métropole angevine. Mais il a fallu s’y reprendre à plusieurs fois, avec le soutien des élus de la région, pour aboutir », déclarait le maire lors de l’inauguration. « Une fois le chantier engagé, j’ai compris que cette fois le train ne sifflerait pas trois fois. Non, vous ne rêvez pas Monsieur Sutter, vous êtes bien assis dans la salle de cinéma des Ponts-de-Cé ».

Reste désormais à construire la bretelle d'accès direct depuis l'autoroute A87, dans le sens Cholet -Angers. En attendant, les spectateurs du sud sortiront à l'échangeur N° 21, direction Sorges - Trélazé.

Voir les programmes des cinémas d'Angers

(*) fin avril 2015, 24 cinémas étaient équipées en Dolby Atmos en France, dont 2 en Pays de la Loire : Ciné Pole Sud à Basse Goulaine (44) et Gaumont Pathé Quinconces Le Mans (72) (source www.projectionniste.net). Ils sont désormais trois avec Cinéville aux Ponts de Cé


Le nouveau Cinéville en bref
 
6 salles :  415 places, 248, 184, 148 et 2 de 97 places
Nombre de sièges : 1148 fauteuils club et 31 emplacements pour personnes à mobilité réduite, espacés de 1.20m
Surface totale de l’ensemble : 6000 m2
Investissement global du projet : 10 M€
Nombre d’emplois créés : 25 (18 ETP) pour le cinéma et la plaine de jeu.
Tarif plein : 9.80 € (hors majoration 3 D) / 7.80 € pour les plus de 65 ans / 6.80 € pour les étudiants, demandeurs d'emploi, moins de 18 ans / 4.50 € moins de 14 ans et 6 € pour les séances du matin avant 12h
Formule Ciné liberté : 18 € d'abonnement et 5.30 € par séance
Formule Ciné Préférence : 46.20 € les 7 places
 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par danboc le 16/10/2015 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Cinéville" ou plutôt "cinéchamps" industriel dévastateur de toute pensée hors champs conventionnel !!!
Il y a tromperie dans la marchandise messieurs...on fait croire à un cinéma de ville parce qu'on pense au bilan carbone chez ces gens là...c'est donner bonne conscience au bon consommateur citoyen éco-responsable que je suis ...c'est en réalité du green washing de cerveau...
Pendant que les vrais cinémas de ville ferment leurs portes, les cinémas fastfood s'installent aux portes de nos cités....

2.Posté par Martineau le 02/11/2015 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour,
Felicitation de creer au cinema par contre on aimera bien de créer de sous-titrage (vostfr) dans la soirée meme samedi soir car on a besoin de lire sous titrage accessiblité dans le cinema car nous sommes sourds , en espérant !!!
Merci
Bien cordialement.








Angers Mag












Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30







cookieassistant.com