Aux Ponts-de-Cé, l'envers du décor du Grenier à Pain


Rédigé par Pierre-Antoine LEFORT - Angers, le 27/03/2015 - 07:30 / modifié le 17/05/2015 - 10:05


Un nouveau Grenier à Pain a ouvert ses portes en début de semaine aux Ponts-de-Cé. Un magasin qui vient s’ajouter à la trentaine de boulangeries-pâtisseries de la chaîne déjà existante en France. Mais ce Grenier à Pain n’est pas tout à fait comme les autres.



L'atelier Grenier à Pain, géré par Christophe Jégou (en arrière-plan à droite) est visible depuis l'espace de vente.
L'atelier Grenier à Pain, géré par Christophe Jégou (en arrière-plan à droite) est visible depuis l'espace de vente.
la rédaction vous conseille
Les Ponts-de-Cé accueillent un Grenier à pain d’un nouveau genre : « l’Atelier Grenier à pain ». Le concept est simple, ouvrir complètement l’espace de la boulangerie pour montrer le savoir faire des boulangers et pâtissiers. Ainsi, le client peut apercevoir derrière la caisse et les étals tout le processus de production. Un projet rendu possible grâce à la collaboration avec la société CAA, chargée d’aménager l’intérieur de l’espace de vente.
 
Christophe Jégou est le gérant de la nouvelle boulangerie. Lui qui s’occupe déjà de plusieurs autres Grenier à Pain (Nantes, Angers et Avrillé) rappelle que « la puissance du groupe vient des nouveaux produits. On fonctionne en réseaux, quand l'un de nous a une idée, il la fait partager ». Il assure que le succès des Grenier à Pain tient également dans la qualité des produits et le respect de la clientèle. « On ne veut pas vendre à tout prix, mais faire passer le goût de la cuisine ».
Michel Galloyer, un "boulanger-pâtissier-businessman"...
Une réflexion collective, donc, mais une success story angevine derrière laquelle se cache un homme, Michel Galloyer. Celui que sa fille qualifie de « boulanger-pâtissier-businessman » prévoit de continuer à développer sa chaîne en France (Laval, Orléans, Saumur), mais aussi à l’international. Des Grenier à Pain sont déjà présents en Asie et en Russie, et le fondateur revient tout juste de Dubaï, où un restaurant-boulangerie devrait ouvrir avant la fin de l’année.
 
Autre projet en vue, l’ouverture d’un « Carré français » à Rome. Rassemblant quatre entreprises françaises spécialisées dans les métiers de bouche, il devrait permettre, toujours selon Michel Galloyer, d’exporter le « made in France » gastronomique dans le monde. « Le but c’est, à terme, d’en avoir dans les grandes villes à la pointe de la gastronomie ».

Ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas partir à l’autre bout du monde ont déjà la possibilité d'apprendre à confectionner des pâtisseries à « l’Atelier Grenier à Pain » des Ponts-de-Cé. Des cours de boulangerie et de pâtisserie pour enfants vont être rapidement mis en place, promet Christophe Jégou.
De quoi donner envie de mettre la main à la pâte...
 

Le Grenier à Pain... en chiffres
- 30 magasins en France
- 20 autres dans le monde
- des centaines de jeunes boulangers pâtissiers formés depuis la création de l’enseigne en 1998
- un chiffre d’affaires de 23 millions d’euros en 2013
 









1.Posté par Pierre Troadec le 02/04/2015 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Michel pour cette belle réussite.

Pierre Troadec








Angers Mag















Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30


cookieassistant.com