Avis de tempête sur le Scoop


Rédigé par yannick Sourisseau - Angers, le Mercredi 4 Mars 2009 à 14:42


La crise économique mondiale affecte tous les secteurs d’activité, y compris celui de la Culture. Les collectivités locales, bailleurs de fond des grands événements culturels, réduisent la voilure et font des coupes sombres dans leur budget. Le Festival du Scoop et du Journalisme d’Angers est l'un des premiers à en faire les frais.



l'affiche du 23ème Festival du Scoop et du Journalisme d'Angers.
l'affiche du 23ème Festival du Scoop et du Journalisme d'Angers.
la rédaction vous conseille
Lors de la cérémonie des vœux, le Maire d’Angers, Jean Claude ANTONINI avait annoncé la couleur. « Le budget de la Ville devra tenir compte de la crise qui affecte notre pays et sera donc revu à la baisse ». Premier secteur à faire les frais de cette annonce, les Affaires Culturelles dont le budget, déjà conséquent de 7.4 millions d’Euros, sera réduit d’environ 200 000 €.

Parmi les manifestations culturelles et événements locaux touchés par la réduction de la manne municipale, le festival du Scoop et du Journalisme voit sa subvention de 142 000 € purement et simplement supprimée. « Nous ne pouvons pas continuer à accompagner le Festival du Scoop. Après 25 ans d'aide, la Ville peut s’autoriser à faire ce choix » disait dernièrement Monique RAMOGNINO, l’adjointe à la Culture, à la Ville d’Angers, laquelle ne remet pas en cause la notoriété de la manifestation.

De son coté, Alain LEBOUC, organisateur du Festival du Scoop et du Journalisme d’Angers est amer. Comptant, comme bon nombre d’organisateurs d’événements, sur l’aide de la ville, la nouvelle a fait l’effet d’une bombe. D’autant que le Maire, qui l’avait précédemment reçu, lui avait laissé entendre qu’il serait contraint de réduire l’aide, mais pas de la supprimer. Alain LEBOUC qui se serait bien passé de ce scoop, ne baisse pas pour autant les bras. « Ce festival doit perdurer et doit rester le festival d’Angers ».

Et pourtant, plusieurs fois, l’organisateur avait menacé d’exporter son évènement vers une ville plus généreuse, Angers ajoutant chaque fois ce qu’il fallait pour le maintenir en Maine et Loire. Aujourd’hui les autres villes, candidates potentielles, sont logées à la même enseigne. Quant aux sponsors privés, frappés eux aussi par la crise, ils risquent de ne pas être plus généreux et de se dégager de cet événement qui, selon son organisateur, a porté haut les couleurs d’Angers, dans le monde entier. « On va le modifier, faire les choses différemment » poursuit Alain LEBOUC qui pense, malgré tout, pouvoir mener à bien la 24ème édition.

Mais le Scoop n’est pas le seul à souffrir des mesures drastiques de la Ville d’Angers. Selon l’adjointe à la Culture de la ville d’Angers, d’autres événements culturels d’importance, comme Tour de Scènes et les Accroches Cœurs, subiront un sort similaire. Mais contrairement au Scoop, la Mairie n’envisage pas forcement la suppression de l’aide, mais simplement de réduire la durée, voire de modifier l’événement. Ainsi Tour de Scène qui faisait la part belle aux nouveaux groupes locaux, sera remplacée par une aide à la création musicale sur l’ensemble de l’année et les Accroches Cœurs, événement très prisé des angevins, se dérouleront sur une seule soirée.

Tous ces événements survivront-ils à la crise, on ose l’espérer. Mais certains dont l’équilibre budgétaire est toujours sur le fil du rasoir, comme la plupart des petites entreprises, risquent malheureusement de disparaître, entraînant dans leur chute tous les emplois qu’ils contribuent à créer dans monde de la Culture.


LES TAGS : culture










Angers Mag












Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46
Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00







cookieassistant.com