Basket-ball : L’UFAB 49 s’incline de peu face à Nantes Rezé (64-70).


Rédigé par - Angers le Dimanche 16 Mars 2014 à 08:19


Victimes d’un deuxième quart temps raté et de fautes pénalisant trop vite deux de ses joueuses majeures, l’UFAB a laissé échapper la deuxième manche d’un bien joli derby des Pays de la Loire.



Dans la famille Aubert, Caroline, l'aînée, à gauche, a dominé Camille, au centre, la cadette. (Photo Quentin Ollivier)
Dans la famille Aubert, Caroline, l'aînée, à gauche, a dominé Camille, au centre, la cadette. (Photo Quentin Ollivier)
la rédaction vous conseille
Battues à l’aller de 19 points, après avoir cédé dans le dernier quart temps, les angevines étaient avides de revanche, pour cette deuxième manche du derby régional. De plus, un succès les auraient quasi assuré du maintien et peut être ouvert les portes du rêve de disputer le challenge round ; une compétition opposant les clubs classés de la 5ème à la 8ème place et délivrant un billet européen.

Mais, comme le rappelait Camille Aubert, l’ancienne nantaise, dans les colonnes du Courrier de l’Ouest, " on n’en est pas encore là ". Et les propos de l’ancienne nantaise, qui croisait, hier, sa sœur ainée Caroline, allaient vite recevoir confirmation, dans le début de ce match qui avait copieusement garni les tribunes de la salle J Bouin.

La bataille faisait rage, sous l’impulsion de la braqueuse Marielle Amant, très efficace (20 points, 21 d’évaluation).

Il fallait une grande Iva Sliskovic pour maintenir l’UFAB à niveau (10-10, 7’), avant que Lizanne Murphy ne donne pour la première fois l’avantage à Angers sur un tir primé (15-12, 9’).

Jean Bouin vibrait de plaisir. Angers virait en tête (17-16, 10’). Nantes allait, alors, passer la vitesse supérieure et mettre les angevines au supplice.

Très agressives, mais correctes, en défense. Très vives et adroites en attaque, les joueuses d’Emmanuel Coeuret allaient creuser régulièrement l’écart (22-29, 15’, puis 26-38, 18’), pour atteindre la marque de 28-45 à la pause. Angers avait perdu ce quart temps cauchemardesque 11 à 29.

L'UFAB redonne espoir à Jean Bouin.

Le combat a fait rage. Ici Carine Brossais. Photo Quentin Ollivier
Le combat a fait rage. Ici Carine Brossais. Photo Quentin Ollivier
Dans les vestiaires, la remise au point de David Girandière, vite revenu sur le parquet, a dû être aussi vive que rapide. Toujours est-il qu’elle allait produire tous ses effets.

L’UFAB, métamorphosée, redonnait l’espoir au nombreux public en recollant au score (38-49, 25’, puis 45-49, 27’), sous l’impulsion de Lizanne Murphy. Angers n’était plus mené que de 6 points à 10 minutes du terme (47-53), grâce à ce quart temps remporté 19-8.

Problème, sa joueuse canadienne et Iva Sliskovic comptaient depuis la 22ème et la 23ème minute, respectivement 3 et 4 fautes. Ces sanctions allaient considérablement gêner les angevines dans le money time.

Nantes en profitait pour se refaire une santé, malgré les efforts d’une Johanna Cortinovis, auteure d’une belle partie (8 points, 11 rebonds, 16 d’évaluation en 24 minutes). 2 petits point étaient marqués en début de quart temps (47-55, 33’), avant que Nantes créé un écart (52-61, 36’) qu’Angers n’allait jamais pouvoir combler.

Nantes s’imposait 70-64, au terme d’une partie disputée sur un grand rythme. Des sœurs Aubert, c’est l’aîné qui a donné la leçon à la cadette.

Rien n’est compromis pour l’UFAB, puisque tous les poursuivants se sont inclinés (sauf Nice, décroché). Il faudra donc remettre le bleu de chauffe dès samedi prochain, à Mondeville un concurrent direct, pour un match qui pourrait assurer le maintien.




Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur

Sport Pro | Sport détente | Tourisme | Cuisine










Angers Mag











Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17




cookieassistant.com