Basket-ball : L’UFAB 49 sombre face à Lyon (77-95)


Rédigé par - Angers le Dimanche 2 Mars 2014 à 08:43


Il y a des jours avec et des jours sans. Hier soir, c’était à coup sûr un jour sans pour les Angevines, face à des lyonnaises euphoriques.



J Cortinovis, C Brossais et R Hejdova, à la recherche d'une solution (archives : photo Quentin Ollivier)
J Cortinovis, C Brossais et R Hejdova, à la recherche d'une solution (archives : photo Quentin Ollivier)
la rédaction vous conseille
Jamais l’UFAB n’avait encaissé autant de points qu’hier soir. Pas même dans ses deux confrontations face à l’ogre Bourges.

Surclassée en adresse (0/ 10 à 3 points), comme dans le jeu (28 balles perdues à 16), l’UFAB n’a rien pu faire face à un Lyon qui a beaucoup plus tenté et beaucoup plus réussi (3 quarts temps à 24 points marqués, 1 à 23 points).

Angers n’a pu, une semaine après sa superbe victoire face à Villeneuve d’Ascq, rééditer un exploit face à un autre gros du championnat.

Toujours privé de Lizanne Murphy, Angers n’a pu accrocher Lyon, qui a construit son succès avec une régularité de métronome.

Grâce à un pressing très haut et très physique, Lyon, emmené par l’intenable meneuse Diémé, creusait un écart d’entrée (2-13, 3’).
Romana Hejdova permettait à l'UFAB 49 de recoller avec un beau 8-0 (19-21, 8’, puis 21-24 10’).

Rien d’alarmant jusque-là, surtout que Lyon accumulait les fautes. Il fallait néanmoins ajuster d’urgence la défense.

Alors que l’on pensait le problème réglé (31-34, 15’), Lyon retrouvait son agressivité défensive ainsi que son adresse, avec la redoutable Plust, de loin (4/5 à 3 points) et Podrug de près (9/11 à 2 points).

L’UFAB comptait 9 point de retard à la mi-temps (39-48).


Une défense en panne

Natalie Van Den Adel et Iva Sliskovic à la lutte (Archives : photo Quentin Ollivier).
Natalie Van Den Adel et Iva Sliskovic à la lutte (Archives : photo Quentin Ollivier).
En seconde période, Angers retombait dans ses travers, avec trop de pertes de balles.

Iva Sliskovic (encore 18 points et 20 d’évaluation) tentait de maintenir son équipe dans le match, mais rien n’y faisait ; l’écart atteignait 15 points à 10 minutes du terme (56-71, 30’).

Le dernier quart temps allait être à l’image des précédents, pour des Angevines qui semblaient manquer de jambes.

Conséquences : un manque de fluidité dans la circulation de balle et beaucoup de retard sur les adversaires, qui trouvaient des situations de shoot confortables et pénétraient trop facilement dans la raquette.

L’UFAB évitait de justesse le -20, grâce à deux lancers-francs de Camille Aubert (77-95).

Un match à oublier pour Angers, mais qui n’enlève rien la saison remarquable des joueuses de David Girandière et l'objectif de maintien.

Comme lors de la phase aller, les filles vont, à présent, entamer une sorte de mini-championnat, grâce au hasard du calendrier, avec des adversaires beaucoup plus à sa portée.

Début des hostilités, dès mercredi, à Tarbes.




Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur

Sport Pro | Sport détente | Tourisme | Cuisine










Angers Mag











Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20
Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56




cookieassistant.com