Basket-ball : L’UFAB, championne de France de LF2.


Rédigé par - Angers le Dimanche 12 Mai 2013 à 19:27


C’est un véritable exploit qu’ont réalisé les filles de la capitaine Johanna Cortinovis, en s’imposant face à Nice, jusqu’alors invaincu dans sa salle. Les Angevines offrent à leur ville le titre de championnes de France, qui s’ajoute au billet pour la LFB, obtenu la veille, en demi-finale.



Aurélie Favre en action (image d'archive)
Aurélie Favre en action (image d'archive)
la rédaction vous conseille
Qui arrêtera l’Union Féminine Angers Basket 49 ? Pas les Niss’Angels en tout cas.

Pourtant les Niçoises pensaient pouvoir cueillir ce titre qui leur tendait les bras, à elles qui jouaient à la maison, dans leur salle Leyrit, là où elles avaient tout gagné en saison régulière, s’imposant de 18 points face aux Angevines (70-52). Mais les joueuses de l’heureux président Brito De Sousa sont intenables cette saison.

Promues en Ligue 2, elles visaient la cinquième place de la saison régulière. Elles ont fini troisièmes, ont battu Calais en demi-finale du final four, le tournoi final, s’offrant ainsi un billet pour la Ligue Féminine de Basket.

Rassasiées ? Que nenni. Il fallait encore terrasser les Niçoises chez elles. Chose faite, 65-55, à l’issue d’un match admirable.

On l’a déjà écrit, pour battre l’UFAB, il faut dépasser les 60 points, tellement la défense angevine est le point fort de l’équipe. Nice n’a pu le faire. Pourtant, si les coéquipières de Julie Barennes menaient à l’issue du premier quart temps (16-15), grâce notamment à Aurélie Besson, Nice, équipe qui commence doucement ses matches avait déjà marqué 15 points.
C’est encore Angers qui emportait le second quart temps, pour virer en tête à la pause, 32-28.

On se disait que la route était encore longue, pour les joueuses de David Girandière. Et, de fait, Nice mettait le turbo au retour des vestiaires, avec un 6-0 d’entrée.

L’UFAB, comme face à Calais, ne paniquait pas et recollaient avec un 9-9, sur ce quart temps, au bout de 8’30’’ de jeu (41-37). Mieux encore, l’UFAB défendait bien sans commettre de faute, la table de marques indiquant 15 fautes collectives à 8, au détriment des Niçoises.

Néanmoins, les filles souffraient d’autant plus que Nice virait en tête sur le fil, à l’issue du troisième quart temps (43-41). Mauvais présage ?

C’est mal connaître l’UFAB qui ne finit pas de nous surprendre. Malgré les efforts de Tchangoué et Decker, côté Nice, l’UFAB commençait par un 7-2, pour mener 50-45 à 5 minutes du terme. Tchangoué scorait à 3 points, Aurélie Besson lui répondait (60-48 à 2’51’’ du terme).

Nice jouait son va-tout et revenait à 6 points à 49’’ (60-54). Mais les Angevines, héroïques, tenaient bon et Johanna Cortinovis pouvait clore la marque en bonne capitaine.
L’UFAB était championne de France et pouvait hurler sa joie.

Un merveilleux exploit qui restera dans l’histoire du sport angevin, pour un club au gros cœur. Bravo mesdemoiselles et merci !!




Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur

Sport Pro | Sport détente | Tourisme | Cuisine










Angers Mag











Angers Mag : #Angers Philippe Journo : "Les polémiques n'ont juste pas lieu d'être" @AtollAngers https://t.co/qczUjxWsKr https://t.co/obcqXNE5uy
Lundi 22 Mai - 07:48
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #SCOMHSC : Une saison en ballon ! @AngersSCO @Thescoismagic... https://t.co/2lD17XRHm3 https://t.co/aprkLXi5oH
Dimanche 21 Mai - 16:24
Angers Mag : Deux cents jours: En 2013, les éthologues Barbara Réthoré et Julien Chapuis ont traversé... https://t.co/Nqp4ERL205 https://t.co/LynG6STjAo
Samedi 20 Mai - 10:04
Angers Mag : #Angers L’hommage à Jean-Claude Brialy, « l’enchanteur » @FestivaldAnjou... https://t.co/3ntwoVVMy2 https://t.co/ooybLsrmDv
Samedi 20 Mai - 08:08