Basket féminin : les joueuses de l’UFAB sont presque en LFB


Rédigé par - Angers le Samedi 6 Juillet 2013 à 14:07


« L’UFAB 49 a le plaisir de vous informer que son équipe 1 évoluera en Ligue Féminine de Basket », peut-on lire désormais sur la page Facebook du club angevin. Si la commission fédérale de basket est revenue sur sa décision, il reste maintenant à la Commission fédérale de gestion à examiner les finances du club avant d’entériner la montée.



Le president de l'UFAB, Brito De Sousa, et l'entraineur David Girandière
Le president de l'UFAB, Brito De Sousa, et l'entraineur David Girandière
la rédaction vous conseille
Le 24 mai dernier, la décision du bureau fédéral de la Fédération française de basket-ball de refuser l’accession au plus haut niveau de l’équipe 1 de l'Union Féminine Angers Basket 49 (UFAB), tout juste auréolée de son titre de championne de France, avait sonné comme un coup de massue sur la tête des joueuses et de l’encadrement du club.

La décision des instances fédérales s’appuyait sur la non-conformité du centre d’entrainement de l’équipe angevine. « La décision était sans appel, nous devions disposer d’un centre agréé pour pouvoir prétendre à l’accès au niveau supérieur », expliquait hier soir le président De Sousa. « Nous avons introduit un recours gracieux auprès des instances fédérales, appuyé par les élus locaux ».

Et ça a payé, puisque les instances fédérales sont revenues sur leur décision. Dans un courrier en date du 4 juin adressé au président du club, au vu des précisions apportées et notamment celles qui concernent le centre d’entrainement, le bureau fédéral précise « qu’il revient sur sa décision administrative du 30 mai et autorise l’engagement du club en LFB, sous réserve de l’examen des finances par la commission fédérale de gestion ».

L’horizon s'éclaircit pour le club angevin dont les finances sont plutôt saines et le budget à la hauteur de ses ambitions. La Ville d’Angers par la voix de son maire s’est engagée « à donner un coup de pouce de 490 000 € et accompagner le club dans la réalisation de son centre de formation ». A cela s’ajoutera l’arrivée d’un sponsor d’envergure nationale dont le nom sera dévoilé le 8 juillet prochain.

Des annonces d’autant plus intéressantes que le budget du club va passer, accession oblige, de 500 K€ pour la saison précédente à 1 million d’Euros pour la prochaine saison.

Du côté des élus locaux qui ont appuyé de tout leur poids le recours du Président, on exulte. « Je suis très heureux de cette nouvelle. C'est un club très sympa et il faut un club féminin de haut niveau à Angers », commente Frédéric Béatse le Maire d’Angers. « Les basketteuses angevines ont montré leur talent et leur détermination pour accéder au niveau supérieur. Cette reconnaissance est largement méritée », déclare à son tour Christophe Béchu, le président du Conseil Général de Maine et Loire. Marc Goua, le député- maire de Trélazé, ville qui accueillait dernièrement l’Eurobasket féminin, a également soutenu le club, de même pour Roselyne Bienvenu, la présidente Comité département de basket.

Désormais plus rien ne s’oppose à la montée du club, lequel se prépare activement pour la nouvelle saison. Plusieurs joueuses vont quitter l'équipe pratiquement promue : Carole Leclair, Julie Barennes et Aurélie Besson.

Trois autres joueuses de niveau international vont rejoindre l’équipe : Soana Lucet, qui arrive de Belgique, Lizanne Murphy, une internationale canadienne qui évoluait au Pays d’Aix Basket et Iva Sliskovic, une internationale Croate du Club de Rivas Ecópolis (Espagne). Le club recherche une quatrième joueuse.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Maxime Vétillard le 06/07/2013 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Il ne s'agit pas d'Amélie Besson, mais d'Aurélie Besson qui quitte l'équipe 1, mais qui reste à l'UFAB dans une autre équipe.

Cordialement.

2.Posté par Yannick Sourisseau le 06/07/2013 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous avez tout a fait raison. La coquille est d'autant plus impardonnable que nous l'avions interviewé précédemment.

www.angersmag.info/Aurelie-Besson-l-enfant-de-l-UFAB_a7202.html

Sans doute l'effet tennis avec la finale de Wimbledon, dont la finaliste Marion Bartoli est entrainée par Amélie Mauresmo. Désolé

Sport Pro | Sport détente | Tourisme | Cuisine










Angers Mag











Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17




cookieassistant.com